Présentation de Robin de Locksley, à votre service (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation de Robin de Locksley, à votre service (Terminée)

Message par Robin de Locksley le Jeu 22 Sep - 9:28



   
Votre Personnage

   

   
Fiche d'identité


   Nom/Prénom: Robin de Locksley alias Robin des Bois

   Age: 30 ans (sur Sempiternel tout comme sur Terre)

   Sexe: Maculin

   Groupe : Légende

   Nationalité/Conte d'origine: Robin des bois (TV)

   Profession : Voleur

   Pays/Ville de résidence : Sempitenrel : forêt de Sherwood / Terre : Londres

   Objectif de votre personnage: Retourner chez lui et vaincre la Tyranie sur Terre.

   Signe distinctif : Cicatrice dans le dos, souvenir des croisades.

   Pouvoir/talent particulier : Grand maître archer, grande agilité, expert en crochetage et vole à la tire, futivité, bon à l'épée.

   
Description


   
Description mentale :

   
Sur Sempitenel, Robin est très proche de ce que légendes populaires content. C’est quelqu’un de très attacher à la loyauté, à la justice et très protecteur envers ceux à qui, il tient. Il ne supporte pas de voir un innocent être puni pour un crime qu’il n’a pas commis où voir le faible opprimer par le puissant. D’ailleurs, cette phrase « Voler au riche pour le donner aux pauvres » est ce qui le désigne au mieux non ? Il dérobe ce que les tyrans prennent à leurs sujets pour le rendre à ces derniers, ainsi les aider à survivre à une vie de misère.

Robin est quelqu’un de très charismatique, sachant motivé les troupes, rassembler les gens autour de lui pour défendre leurs causes. Il est aussi quelqu’un qui reste la plupart du temps très positif, même si la situation est à son désavantage, il essaye de voir le bon côté et de renverser la situation. Quand il part en mission, ce n’est jamais pour un but personnel quand il est avec ses compagnons. Sinon il agit seul pour ne pas les mettre en danger. Il est aussi quelqu’un aimant s’amuser et rigoler avec les autres. Cela aide beaucoup à tenir le coup contre la tyrannie du Shérif et du Prince Jean.

Vous me direz que tout cela est bien joli, un héros basique qui défend le bien avec un cœur pur. Mais tout cela n’est pas aussi rose qu’on puisse le croire, du moins, pas à la fin. Déjà, il devint un peu plus sombre suite à une tragédie qui a failli broyer son âme. Puis lors de son combat final contre son ennemi juré, le shérif de Nottingham, il vit mourir plusieurs de ses proches et dut affronter la mort même. Mais ce qui le fit pour de bon changer, fut son arrivée sur terre.

Quel choc cela fut pour lui. Déjà, Robin fut dépaysé, mais ensuite, il fut choqué d’apprendre qu’il n’était qu’une légende, que toute sa vie était écrite à l’avance, relatant sa vie, ainsi que sa mort. De nombreuses versions de son histoire existent, mais il vit qu’il venait en réalité d’une vielle série, créer pour divertir. Il n’était jamais maître de son destin, tout était prévu, aussi bien le bon que le mauvais. Cela l’avait complétement perturbé. Il devint beaucoup plus sombre, perdant sa joie, son humour, de son charisme même. Il continua encore à vouloir défendre ses principes, ne sachant pas trop quoi faire d’autre, mais pas avec le même état d’esprit. Il est aussi partagé entre l’envi de rentrer chez lui, revoir ses amis et son peuple, mais celui de rester sur Terre, sachant que dans son univers, il ne serait qu’un pantin emprisonné dans une cage.


   
Description physique :

   
Robin à les cheveux court de couleur châtain. Il a constamment une mèche sur le côté droit du visage. Ses yeux son de couleur vert-gris et il a une barbe de cinq jours. Son corps est musclé et développer de par les combats menés durant les croisades et ceux mener durant sa vie de hors-la-loi. Il fait 1 mètre 83.

Sur Sempiternel, il porte un vêtement en laine, recouvert d’une chemise plus résistante pour se protégé et faciliter les mouvements. Elle est faite avec du cuir pour cela. Sa chemise est reliée à une capuche pour l’aider à se dissimuler et elle à de petites poches également. Il porte un pantalon en laine tout comme le vêtement. Robin est toujours armé d’une épée, mais surtout de son arc et de ses flèches. Il est chaussé de bottes en cuir.

Sur Terre, il a gardé juste son arc et ses flèches. Sinon il porte sur le dos une veste un cuir avec une capuche noir, mais plus moderne. Sa veste compte plusieurs poches pour y ranger ceux qu’il a volés. Un jean noir et une paire de bottes en cuir noir.

   
Histoire :


   Qui ne connaît pas l’histoire de Robin des bois ? Ou bien ne pas en avoir entendu parler ? Ce récit épique mettant en avant un justicier, qui combat la corruption, défendant la veuve et l’orphelin, protégeant le pauvre opprimé malmené par le riche tyrannique qui l’exploite. Le détrousseur de riche pour le donner au pauvre. Ce héros du peuple qui combat le cruel usurpateur du trône pour rétablir le roi légitime sur ses terres, aider par ses courageux compagnons et sa belle et douce à qui il est destiné. Tout le monde connaît ce genre d’histoire. On la tous lu ou entendus quelque part. Beaucoup de héros se rapprochent de ce genre de légende tout comme notre ami. Pourtant, il y a des choses que nous ignorons, des choses bien sombres dans ce récit qui nous éloigne des traditionnels contes et c’est ce qui va vous être narré.

Nous sommes en plein cœur du moyen-âge au XIIème siècle. L’Angleterre était sous le règne du roi Richard Cœur de Lion. On y rapportait les bienfaits de ce souverain. Mais un jour, Richard entrepris de partir en croisade en terre Sainte. Pour se faire, il rassembla une grande armée et une flotte impressionnante. Il eut besoin de soutien et pour cela, il convoqua tous les seigneurs d’Angleterre à le rejoindre, y compris Robin de Locksley. Robin n’était pas un seigneur très puissant, il ne possédait qu’un petit domaine et quelques serviteurs. Mais il avait une très grande expérience militaire, sachant aussi bien se battre à distance qu’au corps-à-corps. Il partit donc avec son serviteur Much.

La croisade promettait d’être très longue. Aussi après quelques années de combat, le roi Richard autorisa Robin et son serviteur à retourner en Angleterre. Mais à leur retour, une grande surprise les attendait. Leur pays natal vivait dans la misère. Le peuple avait du mal à arriver à survivre, manquant de presque tout. Ses terres ne furent pas épargnées quand il rentra chez lui. Robin découvrit que Locksley était sous le contrôle du Shérif de Nottingham et que le frère de Richard, le prince Jean avait pris le pouvoir durant l’absence de ce dernier. Robin se présenta au Shérif et exigea qu’on lui rende ses terres. Le shérif dut accepter, à contre-cœur. Robin put ainsi retrouver ses biens et veiller sur ses gens. Il était également convié avec d’autres seigneurs à prendre des décisions pour la région. Mais Robin s’opposait à chaque fois à leurs projets de s’enrichir au détriment du peuple. Il voulait faire baisser les taxes et aider les habitants à s’en sortir. En plus, il affichait clairement son soutien au roi Richard. Le Shérif en profita pour lui faire retirer à nouveau ses terres et tous ses biens et le déclara "traître à la nation". Robin dut prendre la fuite avec son serviteur et partirent se cacher dans la célèbre forêt de Sherwood. Son domaine sera donné à l’un de ses plus grands ennemis, Guy de Gisborne

Là-bas, il rencontrera une bande de hors-la-loi, qui s’opposent fermement au shérif et ils s’uniront pour y arriver. Ils établirent leur camp dans la forêt où ils pourront ainsi planifier leurs plans pour contrer le Shérif et le prince Jean. Robin retrouvera également la belle Marianne. Ils se connaissaient depuis l’enfance, et bien qu’ils leur arrivent à se bagarrer, ils éprouvaient pour l’un l’autre, un grand amour. Contrairement à ce que l’on pouvait croire, cette Marianne n’avait rien à voir avec les Mariannes des autres contes. Ce n’était pas une princesse qui restait dans sa tour, attendant le grand Amour et se faisant enlever. Déjà, elle avait des origines plus modestes. Puis, tout comme Robin, elle maîtrisait aussi l’art du combat. Pendant l’absence de son bien-aimé, elle jouait déjà les justiciers masqués pour protégés le peuple. Mais voilà que Guy éprouvait des sentiments pour elle, ce qui renforça la rivalité entre lui et Robin.

Ainsi, Robin possédait une grande équipe pour l’aider dans sa principale mission qui était, de venir en aide au pauvre jusqu’au retour du roi Richard. Nombre de fois, ils durent affronter le Shérif et ses hommes qui tentaient de faire souffrir le peuple pour s’enrichir. Ils connurent à chaque fois de terribles épreuves, mais à chaque fois, ils arrivèrent à s’en sortir. Mais voilà, le retour du roi Richard se faisait attendre, et la situation à Nottingham, ainsi que dans le reste de l’Angleterre ne s’arrangeait nullement. Robin prit donc la décision de retourner en Terre Sainte pour prévenir le roi de la trahison de son frère et de revenir. Il partira avec son équipe et la belle Marianne à ses côtés. Ce voyage se révélera bien plus difficile que prévus. Leurs ennemis les auront suivis jusque là-bas. Robin devra faire face à la plus terrible des tragédies, la mort de Marianne. Guy comprit qu’il n’aura jamais la belle dans ses bras et fou de jalousie et de colère, la tuera pour éviter que son rival de toujours ne puisse l’avoir. Mourante, elle parvint tout de même à se marier avec son bien-aimé avant de rendre l’âme. Robin commença à doucement sombrer. Il en restera à jamais bouleversé de cette perte. Et pour ne pas arranger les choses, les retrouvailles avec le roi n’eurent pas les effets espérés. Richard comprit que son pouvoir était menacé chez lui. Mais il refusa de rentrer, du moins pas maintenant. Il comptait finir cette croisade avant. Robin et ses amis retournèrent donc chez eux, en deuil et perdant un peu espoir. Ils durent se débrouiller seul pour protégé l’Angleterre contre le prince Jean.

Ils poursuivirent leur combat, cherchant un moyen d'expulser du trône le prince Jean. Ils connurent de nouvelles épreuves, durent affronter des dangers encore plus intenses qu’avant. Tout cela dura jusqu’au jour où on annonça la fin de la croisade et le retour du roi Richard. Robin organisa son retour ainsi qu’un plan pour prendre le château du Shérif. C’était un combat final qui allait avoir lieu. Il mena la révolte des paysans et parvinrent à prendre le fort après une terrible bataille. Ils devaient tenir jusqu’au retour du Roi. Mais le Shérif qui fut chassé du château leur informa que Richard ne reviendra pas. Il fut capturé par Léopold V d’Autriche et ne sera libéré que contre une énorme rançon. Robin dut faire poursuivre le combat, ils devaient résister et repousser les hommes du Shérif, car pour lui, ils ne devaient pas perdre espoir, il voulait permettre à tous de s’en sortir, mais difficile.

Robin aida tout le monde à fuir par des tunnels secrets. Mais il dut se battre en duel contre le Shérif qui la rattraper et Isabella, une ancienne petite amie (Oui s'est compliqué, j’ai préféré zapper une bonne partie de l’histoire). Robin se fera blesser, empoisonné par ces adversaires. Alors que tout semblait perdu, le château explosa, à cause d’une réserve d’huile explosive dissimulée. Le Shérif périt avec la méchante, tout comme Robin. Ses amis firent serment de poursuivre le combat contre le prince Jean jusqu’au retour du vrai Roi.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Elle avait dit que Robin mourrait, allant retrouver Marianne dans l'au-delà. Mais quelque chose changea à ce moment précis. Robin blessé, fut projeté par l’explosion à travers un Portail. Il échappa de peu à la mort une fois de plus. Quand il revint à lui, il était allongé sur un lit, dans un bâtiment lugubre. Les personnes qui étaient avec lui expliquèrent qu’ils l’ont trouvé blessé et inconscient et qu'il était apparu comme par magie devant eux. Robin expliqua qui, il était, mais tout le monde avait un peu de mal à le croire. Même s'il venait de nul part comme par enchantement, qu'il soit Robin des Bois leur fure inconcevalbe. Il se trouvait à présent à Londres, Londres de la Terre. Complétement désorienter, il se mit à fuir pour retrouver son chez lui. Mais il était dans un monde moderne, inconnu et effrayant. La chose la plus effrayante qu’il vit fut lui. Mais le lui à travers l’œuvre fictive qu’il venait. On savait tout de lui. Tout ce qu’il avait vécu, tous ses choix ne provenaient que d’une fiction. Ne comprenant qu’il n’était maître de son destin, il manqua de devenir fou et glissa dans une part sombre de son être. Il ne savait pas s’il désirait retourner chez lui, ignorant comment il était arrivé ici, ou fuir ce monde faux et rester dans celui où il avait le libre-arbitre.


Les gens qui l’ont sauvé, faisaient partie d’un groupe de voleur. La société dans laquelle ils vivaient privilégiait les plus riches aux détriments des classes défavorisées. Robin reconnut la même mentalité que dans son monde. S’il devait rester ici, il voudrait alors combattre la corruption qui gangrenait dans cette nouvelle Angleterre. Il rejoignit le groupe de voleur qui était impressionné par ses talents. Robin poursuivait encore le même but, défendre, protégé les plus faibles et voler les plus riches et les tyrans, mais, ce n’était plus le même Robin des Bois qu’avant.


   
Test RP :


   
Robin – Oh ma tête… Que… Où suis-je ?
Inconnue – Restes calme. T’es pas encore remis.

Ma vision était bien floue. C’était comme avoir un nuage devant les yeux. Et la douleur dans mon crâne devait être le tonnerre qui grondait. J’avais du mal à bouger, tous mes membres furent engourdis, mais j’essayais de me relever avec beaucoup de peine.

Inconnue – Doucement, faut pas que tu te blesses encore mec.

Le nuage s’évapora devant moi et je pus voir enfin où j’étais. Un endroit bien horrible. Les murs étaient d’un gris triste. Des fenêtres avec des barreaux d’où entraient des flashs lumineux et un bruit effrayant comme un puissant souffle qui fit trembler la pièce. Et le plus étonnant fut la source lumineuse blanche au plafond. Je ne voyais aucune bougie là-haut. Et quand je pus voir la femme qui me parlait, je manquais de hurler et donner un coup. Elle avait les yeux noirs, des petites perles métalliques sous sa lèvre inférieure et au front. Et ses cheveux… Sa chevelure comportait des mèches de couleurs peu singulières, une rose et une bleue. Et ses vêtements… Je ne savais pas trop comment les désigner. Ils m’étaient inconnus. Etais-je en enfer ?

Inconnu – Alors ? Il est remis ?
Inconnue – Encore déboussoler je dirais.

Je tournais la tête vers celui qui venait de parler. Il se tenait assis sur une chaise à l’autre bout de la pièce. On aurait cru à un mort-vivant. La peau pale, des cheveux noirs longs… C’était bien l’enfer. Je voulais me relever, mais mon corps me fit mal. Je soulevais le drap qui était sur moi et vit des bandages. Mais comment ? C’est alors que tout me revenait. L’attaque du château, le Shérif, l’explosion… Mais que faisais-je donc ici ? Me tournant vers les deux personnes étranges, je leur demandais :

Robin – Dite-moi je vous prie où on est ?
Inconnue – A Londres.
Robin – A Londres ?
Inconnue – Ouais. Une petite trotte de là où on t’a trouvé.
Robin – Trouver ?
Inconnue – Yep. On travaillait plus au nord et pouff, tu es apparus comme par magie. Tu étais dans un sal état, on t’a trouver blesser. On t’a rapidement ramené ici, car il y a pleins de keufs et…
Robin – Des quoi ?
Inconnu – Ca suffit Liz ! Gronda l’homme. Marco veut le voir.
Liz – Ok. Au fait, c’est quoi ton nom ?
Robin – Robin. Robin de Locksley…
Liz – Sans blague.

Ils ne semblaient pas me croire. Pourquoi donc ? J’avais beau insister, parler de ce qu’il s’était passer, je voyais à leur visage coloré qu’ils ne me croyaient pas. L’homme répéta plusieurs fois que je n’étais qu’un fou, un drogué comme il le disait. Voyant que tout cela ne me menait à nulle part et que ce qu’ils disaient me perturber, surtout du fait que Robin des Bois n’existait pas, je parvins à me lever et prendre la fuite par la seule porte qu’il y avait. Je fus de suite aveugler par les lumières colorées qui m’encerclaient, de la fumée qui s’échappaient de partout et je fus médusé devant d’imposantes machines en métal qui faisaient un vacarme effroyable. Ce monde était rempli de choses étranges à rendre fou. Ce n’était pas le Londres que je connaissais, c’était le Londres du cauchemar. Je courrais dans tous les sens pour m’enfuir. Je me trouvais dans les bas-fonds, mais la surface ne fut pas plus rassurante. Il y avait encore plus de machines de toute sorte, certaine pour se déplacer, d’autres diffusaient des images. Il y avait tellement de choses que je ne saurais pas par où commencer. La tête me tournait, les gens me regardaient bizarrement, alors qu’ils l’étaient pour moi. Et ce que j’allais découvrir par la suite manquera de me rendre fou pour de bon.

   
*****************************************************************************


   
Vous

   Pseudo/nom: Iskaras

   Age: 24 ans encore

   Avez vous lu le règlement ? : Bien entendu  Very Happy

   Comment avez vous connu le forum ?: Par un portail garder par Anubis

   Que pensez vous de celui ci ? Très beau

   


Dernière édition par Robin de Locksley le Mer 14 Déc - 14:49, édité 1 fois
avatar
Robin de Locksley
Voleur justicier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Robin de Locksley, à votre service (Terminée)

Message par Blanche-Neige le Sam 24 Sep - 16:04

Fiche validée. Amuse toi bien ~
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 384
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Robin de Locksley, à votre service (Terminée)

Message par Robin de Locksley le Sam 24 Sep - 16:07

Merci beaucoup Blanche Smile

_________________
avatar
Robin de Locksley
Voleur justicier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Robin de Locksley, à votre service (Terminée)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum