Confrontation entre deux utopiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confrontation entre deux utopiens

Message par Blanche-Neige le Jeu 13 Oct - 19:03

[ Catherine, la méchante belle-mère, parle ]


Dernièrement, les choses ne tournaient pas rond et cela horripilait au plus haut point la reine de Lystera. Pour une femme comme Catherine, habituée à dominer la situation, perdre le contrôle des évènements était quelque chose de terrible. Et justement, quoi de plus terrible que de voir sa belle-fille, maudite, sans le sous et seule au monde lui glisser entre les doigts alors qu’elle lui avait envoyé l’un de ses meilleurs démon homme ? Non content d’avoir échappé à Lestat, la petite avait également trouvé le moyen de lui filer entre les pattes alors qu’elle l’avait à nouveau piégée en Angleterre ? Elle n’avait aucune nouvelle de ses deux hommes depuis soixante-douze heures ce qui lui faisait craindre le pire. A  présent, Catherine savait que Blanche-Neige avait bénéficié de l’aide d’un complice inattendu, un certain Arsène Lupin. La question s’était posée de savoir s’il s’agissait simplement d’un pseudonyme ou du véritable personnage de  l’œuvre de fiction mais à présent il n’y avait plus lieu de douter. Sa némésis faisait preuve de nettement plus de ressources que prévu. Pour une enfant qui n’avait jamais traversé un portail avant de venir sur Terre, elle avait accompli le miracle de s’attirer l’amitié du plus grand voleur du monde Victorien. Ce qui l’amenait justement à la raison qui l’avait poussé à programmer ce rendez-vous avec James Moriarty.
Il était 9h28 lorsque Catherine frappa à la porte du bureau de James. Ponctuelle, comme toujours. Elle était accompagnée d’un grand homme, un garde du corps sans aucun doute. La reine de Lystera n’était pas assez stupide pour aller et venir sans protection, elle avait bien trop d’ennemis sur Terre et ailleurs. D’habitude ses hommes étaient plus nombreux mais aujourd’hui elle avait joué la carte de la discrétion pour traverser l’université où James enseignait sans attirer l’attention.

Lestat lui avait garantie que Blanche-Neige était encore amnésique lorsqu’il l’avait agressé, ce qui signifiait que la douce enfant n’avait pu prévoir le danger et nouer de relation avec Arsène Lupin. Autrement dit, un bienfaiteur, quelque part, avait pris l’initiative de protéger Blanche-Neige. Lestat avait été neutralisé avec une seringue d’ambroisie et Arsène Lupin venait justement du même monde que James, curieuse coïncidence… L’implication de James pouvait parfaitement justifier les récents évènements, y compris la disparition de ses deux hommes et de leur bateau. La question était : qu’avait-il à gagner à la trahir ?
Après avoir frappé, Catherine pénétra dans son bureau accompagné de son homme de main. Ce dernier vint se placer contre le mur, à côté de la porte, tandis que Catherine s’avançait vers James le bras tendu pour lui serrer la main et un sourire figé sur les lèvres. Son regard était glacial, comme d’habitude et plus encore à cause de la colère qu’elle ressentait à l’encontre de son mentor. James était celui qui l’avait initié aux secrets des autres mondes et qui lui avait, ainsi, permis de construire son empire. Si elle s’était toujours quelque peu méfiée de lui et de son côté manipulateur qui transparaissait clairement dans les romans de Conan Doyle, Catherine avait toujours éprouvé du respect pour cet homme qu’elle considérait comme un pionnier et dont elle ne sous-estimait pas l’intelligence. Cela n’en rendait sa trahison que plus douloureuse.

-Bonjour James. Vous avez l’air de vous porter à merveille.

Elle n’allait pas tourner autour du pot. Le temps de Catherine était trop précieux pour être gâché et elle était, de toute façon, convaincu que James connaissait le motif réel de sa visite. Il était trop malin pour passer à côté d’une telle évidence.

-Vous devez-vous vous douter de la raison de ma visite n’est-ce pas ? Répondez-moi franchement : la princesse Blanche-Neige est-elle entre vos mains ?
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 392
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confrontation entre deux utopiens

Message par James Moriarty le Lun 24 Oct - 20:38

James était posé a son bureau de l'université après un cours particulièrement brillant, de son point de vue, à ses étudiants. Un bon signe avant son entrevue, sans doute particulièrement éprouvante, avec Catherine. Cette femme aveuglée par sa quête de pouvoir pouvait certes être un immense catalyseur pour ses recherches, malgré tout la discussion avec elle était d'une banalité et d'un niveau particulièrement affligeant. Rien d'autre ne l'intéressait que de retrouver cette fille, Blanche et de la tuer. Il était d'ailleurs quasiment sur que les premières phrases de Catherine pour lui concernerait cette fille.

-Qui sait peut être qu'un jour quand elle m'énervera trop j'aiderais Blanche a me débarrasser d'elle , soupira t il tout haut.

Apres tout Utopia avait pleinement atteint son but maintenant, la raison pour laquelle James l'avait monté, patientant pendant toutes ces longues années donnait à présent ses fruits. La perte de Catherine ne serait pas une si grosse perte que ça. Mais pas maintenant. Pas avant cet événement, pas après avoir amené tout ces gens ici.


Ses recherches allaient connaitre un énorme bond en avant. Coincé par son travail ces derniers temps il n'avait pas avancé autant qu'il l'aurait voulu, il n'avait pas été assez présent sur le terrain pour encourager les résultats d'Utopia mais ce travail était ce qu'il voulait, ce qu'il avait toujours voulu, et qu'on lui avait refusé. Avant. Dans l'autre monde. Pas ici. Ici il était respecté, il avait l'oreille de la reine, et il adorait ça. Cela valait bien quelques sacrifices y compris dans ses recherches.

Son regard tomba sur le prospectus de l'exposition universelle.


-Une idée de génie s'exclama t il tout haut. Et en plus cela enchante la reine.

Quelques propositions chuchotées aux bons endroits avaient eu des effets foudroyants, et lui avait fait gagé encore plus d'estime dans les hautes sphères du pouvoir. Tout le monde ou presque serait la, au château , comme prévu.

La secrétaire appela James et lui annonça que Catherine était la. Il se leva pour se préparer a l'accueillir alors que des coups résonnaient a la porte. Catherine entra et James lui serra la main.

-Bonjour James. Vous avez l’air de vous porter à merveille



-Vous devez-vous vous douter de la raison de ma visite n’est-ce pas ? Répondez-moi franchement : la princesse Blanche-Neige est-elle entre vos mains ?



Comme prévu, cette femme est plus facile à lire qu'un livre ouvert. Dire que James la croyait capable de se maîtriser au tout début, quelle déception.


-Bonjour trés chère Catherine vous avez toujours l'air aussi royale, vous vous portez comme un charme.


Une petite pique de temps en temps sur son statut de reine déchue la ramenerais peut être a plus de maîtrise d'elle même.


-Malheureusement non la princesse n'est pas encore la mais comme vous le savez surement j'ai envoyé un de mes hommes a sa recherches et des retours que j'en ai eu la chère princesse sera parmi nous pour ce fantastique événement que sera cette exposition universelle. 


-Vous serez bien sur mon invitée auprès de la reine pendant toute la durée de la manifestation, je me ferais d'ailleurs une joie de vous la présenter.
avatar
James Moriarty

Messages : 23
Date d'inscription : 24/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confrontation entre deux utopiens

Message par Blanche-Neige le Mar 8 Nov - 1:22

-Bonjour très chère Catherine vous avez toujours l'air aussi royale, vous vous portez comme un charme.

Des formules de courtoisie… James et elle étaient tous les deux nés dans des périodes historiques où ce genre de politesses étaient à la base de toute conversation, même quand on s’apprêtait à se planter un couteau dans le dos.


-Malheureusement non la princesse n'est pas encore là mais comme vous le savez surement j'ai envoyé un de mes hommes à sa recherche et des retours que j'en ai eus la chère princesse sera parmi nous pour ce fantastique événement que sera cette exposition universelle.

Et le pire dans tout ça c’est qu’il n’essayait même pas de démentir. Si Catherine avait d’abord songé qu’il chercherait à inventer des excuses pour se mettre hors d’état de cause, elle dû vite se rendre à l’évidence : il assumait totalement sa trahison.


-Vous serez bien sur mon invitée auprès de la reine pendant toute la durée de la manifestation, je me ferais d'ailleurs une joie de vous la présenter.

« Quel grippeminaud ! », ne put-elle s’empêcher de penser.

Il croyait l’amadouer avec sa proposition ? Comme si elle s’intéressait à la reine d’Angleterre ! James était le fondateur d’Utopia et avait autrefois collaboré avec son père, le duc de Sangrinam. Un jour, il était venu la trouver au château de Terreflamme pour lui proposer de recevoir l’héritage que son géniteur avait laissé derrière lui sur Terre à sa mort et elle avait découvert le secret des autres mondes, ce qui avait profondément bouleversé sa vie. Si Catherine était d’un naturel méfiant et très indépendant, elle avait toujours considéré James avec respect et elle croyait qu’il en pensait autant d’elle. Leur relation n’était pas amicale mais elle avait toujours été paisible, chacun respectant les limites de l’autre et n’empiétait pas sur son territoire respectif. Elle n’avait pas réalisé à quel point il avait changé vis-à-vis de ce dernier point… depuis quand et quel intérêt avait-il à la trahir ? Il est vrai qu’elle avait découvert plusieurs portails, colonisé et pillé plusieurs autres mondes et s’était enrichi en technologies et en ressources précieuses. James la trouvait-il trop puissante, dangereuse pour lui ? Alors qu’elle était enfin sur le point de mettre la main sur une technologie qui allait lui permettre de devenir immortelle, sa trahison était aussi inattendue que malvenue.
Catherine prit une grande inspiration. Si son regard était glacial, son ton, lui, restait courtois malgré la colère qui la consumait de l’intérieur.

-Pourquoi, James ? J’avais enfin l’opportunité de me débarrasser de ma némésis et vous décidez maintenant de la protéger. Qu’espérez-vous obtenir en me trahissant ?

« Que voulez-vous de moi », se demandait-elle.

Lui faire savoir qu’il disposait d’une arme contre elle si elle devenait trop dangereuse, d’un moyen de pression, de chantage ? Elle ne tarderait pas à le savoir.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 392
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confrontation entre deux utopiens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum