Le futur passé - Monde de Van Helsing (film) [Jack Nacht]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le futur passé - Monde de Van Helsing (film) [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Lun 6 Mar - 11:25

La "lutte pour le pouvoir" semblait pour l'instant être dominé par Gabriel qui prenait un grand plaisir à explorer quels endroits feraient le plus frissonner la jeune femme qui se trouvait sous lui. Il appréciait fortement ce qu'il faisait tous les deux, ce moment d'intimité entre eux. Ce n'était certes pas de l'amour à proprement parlé mais ça n'empêchait pas ce moment d'être absolument agréable. De plus, il fallait avouer que son amante était une personne réellement belle et attirante. Pour peu, il aurait pu croire qu'Amelia était une sorte de succube l'attirant dans un rêve de luxure. Quel agréable façon de mourir dans ce cas !

Amelia elle aussi semblait apprécier ce moment tous les deux. Il sentait dans son cou les baisers qu'elle lui donnait ainsi que les moments où elle mordait sa peau. Ce côté sauvage de son amante ajoutait encore à son plaisir. Il appréciait tout ce qu'elle pouvait lui faire et en profitait lui aussi pour caresser son corps chaud et si doux. Par moment ses mains se perdaient dans ses cheveux pour la serrer plus encore contre lui. 

Il n'avait jamais été le plus sage de tous les anges de Dieu, il avait certes perdu la mémoire des premières années de sa vie mais, au vue de son comportement, on pouvait largement le penser. Pourtant, il n'avait pas vraiment l'habitude de se retrouver aussi intimement avec une femme et il n'était pas réellement habitué à ce genre de sensation que cela lui procurait.

Sa main droite recommença à glisser le long du corps de la jeune femme, épousant les formes de son corps. Il caressa jusqu'aux hanches encore couverte, laissant glisser ses doigts légèrement en dessous de l'habit avant de remonter jusqu'à la poitrine. Amelia se mit alors à l'embrasser et il lui répondit à son baiser.

Elle en profita alors pour le repousser sur le côté et venir se nicher sur lui. Ce fut si soudain qu'il ne put rien faire et, avant qu'il ne le comprenne, Amelia se dressait au-dessus de lui, lui exposant le haut de son corps que Gabriel n'hésita pas une seconde à regarder. Elle lui plaisait. Beaucoup. La jeune femme lui souriait, visiblement amusée. Gabriel souriait lui aussi, la perspective qu'Amelia ne se laisse pas faire lui procurait du plaisir.

-Egalité ?


Les mains de Gabriel se posèrent sur les hanches de la jeune femme, savourant l'instant, la position, l'érotisme de ce moment. Ses mains montèrent alors sur le bas du dos d'Amelia et se mirent à griffer l'endroit, descendant largement sous son bas pour arriver jusqu'à ses fesses.

-Si égalité veux dire que l'on s'arrête là, hors de question ! Sourit-il.

Ses mains attrapèrent alors ce qui composait le bas de la tenue d'Amelia, seul rempart avant qu'elle ne se dévoile totalement à lui, et se mit à le faire glisser le long de ses jambes, dévoilant chaque seconde un peu plus de son corps. Pendant ce temps, il se releva en position assise, revenant peau contre peau, et vint l'embrasser avec envie. Au diable tout ce qui se produisait en dehors : La personne ayant agressé Blanche, l'arrivée de Lupin, la complot de la belle-mère, l'enquête, la malédiction. Tout ça pouvait bien aller au diable, tout ce qui importait était ce moment qu'il partageait avec Amelia.

Une fois mise à nue, il la serra contre lui. Il se sentait presque enivré par elle. Il l'embrassait encore et mordait ses lèvres. Par moment, il arrêtait de l'embrasser sur ses lèvres et couvrait son cou de baiser ou de morsure pendant que ses mains la caressait, la griffait, la serrait, parcourait son corps pour la faire vibrer.
avatar
Jack Nacht

Messages : 75
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur passé - Monde de Van Helsing (film) [Jack Nacht]

Message par Kate Wase le Ven 10 Mar - 16:22

Kate se laissa bien volontiers déshabiller et ne mit guère longtemps avant de faire subir le même sort à Gabriel. C’était la première fois qu’elle se donnait à un ange et elle se dit que s’ils étaient tous aussi intenses elle était surement passée à côté de quelque chose toutes ces années. Les caresses et le soin particulier que prenait son amant à la faire vibrer lui firent penser qu’elle allait passer une très bonne nuit…


***

Quelques heures plus tard, Acélia se tenait dans la cuisine et lisait en baillant. Un peu plus loin les couverts et la nourriture semblaient avoir pris vie et préparaient le petit déjeuner. La belle n’avait pas beaucoup dormi mais elle ne regrettait pas la fin de la soirée. Elle aurait menti en disant qu’elle n’avait pas passé un bon moment mais ce n’était pas parce qu’ils avaient fini dans les bras l’un de l’autre que leur relation allait soudainement se transformer. Elle était curieuse de savoir jusqu’à quel point le comportement de Gabriel allait changer après ça. Allait-il commencer à lui faire confiance ? De toute façon il n’avait pas le choix, il avait besoin d’elle. D’une main, elle saisit le verre de jus d’orange pressée et invita d’un signe du menton les pelures de fruits à se jeter à la poubelle. Rien de tel qu’un bon jus de fruits pour se booster de bon matin ! Le cas de l’ange l’intriguait, c’était bien la première fois qu’un homme tombait du ciel ou presque en lui annonçant qu’il venait du futur. Aussi charmant soit-il, ses révélations impliquaient énormément de choses pour elle. Et si elle avait fait erreur, et si cette Kate Wase n’était pas vraiment l’un de ses prochains visages ? Non, son instinct lui criait que c’était le cas et il se trompait rarement. C’était la seule explication censée pour justifier que le collier soit passé entre ses mains. Quant au reste… que n’aurait-elle pas donné pour franchir le temps avec lui et aller dans son présent ! Mais cela aurait tout chamboulé et l’histoire rapportée par Van Helsing était très claire : sa place était ici et elle allait devoir patienter de longues années avant de le revoir. Plongée dans ses pensées, elle réfléchit à comment tirer profit des révélations de son invité pour s’offrir le meilleur avenir possible. Il allait falloir qu’il lui donne au moins quelques informations complémentaires : le lieu et les circonstances exactes de sa rencontre avec Kate Wase et tout ce qu’il savait sur cette dernière. Ce serait sa condition pour le renvoyer dans le présent. Il lui devait bien ça. Et puis, si elle pouvait glaner au passage des données complémentaires comme l’évolution géo-politique des pays de la « première Terre »…

Le carnet qu’elle tenait dans les mains regroupait les notes sur ses recherches menées avec Amanda. La pierre y apparaissait sous forme de dessin. La sorcière était parvenue à enchanter l’artefact en lui sacrifiant, entre autre, plusieurs vies humaines mais cela ne signifiait pas nécessairement qu’il fallait en faire de même pour le recharger en énergie et orienter le flux pour aller vers le futur et non le passé. Il allait lui falloir du temps et de la patience pour tenter de percer les secrets de cet objet. Elle passa donc l’essentiel des jours suivants enfermée dans le grenier où elle passait des heures sans donner signe de vie. Parfois, elle sortait faire des courses et retournait ensuite s’enfermer dans son atelier. Van Helsing était libre d’aller et de venir dans la maison et dans la ville selon son bon plaisir mais il n’avait guère le droit de franchir le palier de la mystérieuse salle. Elle s’accordait parfois des pauses en soirée ou au moment des repas et rejoignait Gabriel pour discuter lorsqu’il était présent et bien disposé. Ses recherches commençaient à donner des résultats et c’était très encourageant.
C’est finalement dans l’après-midi du huitième jour qu’elle obtint un résultat bien concret. Elle jubila. Elle avait enfin trouvé ! Cela lui faisait presque mal au cœur de rendre l’artefact à Gabriel maintenant qu’elle savait comment le recharger et s’en servir… enfin, elle aurait peut-être l’occasion de remettre la main dessus dans un futur proche. Vingt-deux années n’étaient qu’un battement de cils. Cela dit, il allait falloir tester l’artefact pour s’assurer qu’il fonctionne, autrement dit Gabriel allait devoir servir de cobaye. Il y avait toujours une petite marge d’erreur qu’elle ne pouvait maitriser.

Comme elle se l’était promit, elle ne permit à Van Helsing de repartir qu’après avoir obtenu les informations exigées sur le futur. Lorsqu’elle obtint enfin ce qu’elle voulait, elle lui restitua l’objet en lui proposant une date et un lieu de rendez-vous. Si jamais elle s’était trompée, que Kate et elle n’étaient pas directement liées, alors ils pourraient toujours se retrouver vingt-deux ans plus tard. Si elle était toujours en vie.

A bientôt Gabriel.
avatar
Kate Wase

Messages : 126
Date d'inscription : 15/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum