Survie dans les couloirs [Libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Survie dans les couloirs [Libre]

Message par Alexandrov Kalistarine le Lun 20 Mar - 17:36

Avec les gardes écartant la cohue autour d'eux pour laisser un espace respectable à la Reine, le petit cortège fini par arriver devant une double porte en bois massif, grande ouverte, par laquelle le flux de la foule se déversait sur les allées de gravier à l'extérieur du bâtiment.

Des militaires armés en tenue d'intervention accueillaient les gens paniqués et les redirigeaient ici ou là pour désengorger la voie et permettre à ceux qu arrivaient derrière de sortir et d'être pris en charge à leur tour. Quelques pas plus loin, des ambulancier déambulaient autour de brancards dont la moitié étaient occupés, bien que personne n'ait de blessure apparente hormis quelques bosses sans gravité. Plus loin, à l'extérieur du parc, de l'autre côté d'une haute grille, les gyrophares des ambulances se mêlaient à ceux des véhicules de pompiers et des voitures de police, donnant à la scène un éclairage quelque peu épileptique.

Il était à présent de songer à une échappatoire. Alex avait sauvé la Reine d'Angleterre et était parvenu à se rapprocher un tant soit peu d'elle, ne serait-ce qu'en attirant son attention sur lui, en se faisant connaître d'une façon un minimum flatteuse. Ce qui était précisément son intention lorsqu'il s'était précipité à nouveau dans le chaos après avoir évacué Mme Devy. Seulement il avait pour cela été obligé d'utiliser son sonic gun, et maintenant qu'elle était en sécurité, n'étant pas la dernière des cruches, la Reine allait lui demander des comptes -- à nouveau -- sur cette arme. Ce que c'était, comment il l'avait introduite dans le palais, et où il la cachait à présent.

Et dans la mesure où il ne pourrait pas esquiver les questions, il valait mieux pour lui s'esquiver tout court. Il avait donné son nom, il ne doutait pas qu'elle le retrouverait plus tard pour tirer cette histoire au clair, et c'était précisément ce qu'il voulait. Une fois qu'il se serait préparé à cet entretient, sans aucune preuve compromettante sur lui. Il pouvait bien raconter des histoires sur la provenance de l'arme, si on le fouillait et qu'on trouvait son sac-sans-fond et son contenu, il aurait bien du mal à l'expliquer.

Alex éleva la voix par-dessus la cohue sonore qui les entourait. Entre les sirènes des véhicules de secours qui arrivaient en renfort à quelques rues d'ici, la musique et l'alarme provenant de l'intérieur du palais derrière eux, les plaintes des blessés (ou non), et les échanges entres secouristes et force de l'ordre, il régnait dans le parc un brouhaha assourdissant, moins strident ou agressif pour les tympans qu'à l'intérieur mais rendant la compréhension verbale plus difficile encore.

Il hurla donc, pour se faire entendre, en faisant de grand gestes de la main pour attirer l'attention des militaires et ambulanciers.

- Ici ! Par ici ! La Reine doit être mise en sécurité !

Elle était toujours entourée par sa garde rapprochée, et les militaires, accompagnés d'ambulanciers, arrivèrent au pas gymnastique pour prendre le relais d'Alex, qui profita de se mouvement de foule pour s'éclipser discrètement comme s'il était simplement repoussé au loin par cette masse humaine qui prenait sa place. Avec de la chance, on croirait même qu'il s'éloignait contre sa volonté. Mais peu probable, cette Reine n'était pas une imbécile.

A présent, il devait retourner à son hôtel et quitter le pays en vitesse. C'est qu'il avait bien des affaires à mener.

[HRP] A moins que la reine veuille le retenir, Alex quitte ce fil. [/HRP]
avatar
Alexandrov Kalistarine

Messages : 27
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie dans les couloirs [Libre]

Message par Kate Wase le Mar 21 Mar - 14:21

-Toujours aussi sympathique à ce que je vois ! J'avais peur que tu t'ennuis sans moi alors je suis venu faire un tour à cette petite sauterie. Superbe soirée d'ailleurs.

-Elle l’était, soupira Kate. Comment es-tu entré ? Je pensais que les forces spéciales allaient cerner l’endroit. C’est si facile de passer ?

Si c’était le cas, les terroristes allaient pouvoir s’enfuir facilement… ou bien entrer pour infliger encore plus de dégâts. Cette perspective n’était pas rassurante.

-Bonsoir Jace, bon boulot ! Je vois que tu as fait ce que je t'avais demandé, Kate à l'air en un seul morceau malgré sa fâcheuse tendance à attirer les problèmes.

Kate leva les yeux au ciel sans relever. Elle en aurait bien foutu une à Jack pour lui montrer à quel point elle avait besoin d’un garde du corps mais le moment s’y prêtait assez mal. De son côté, Jace demeurait imperturbable. Elle se demanda comment il prenait les familiarités de Jack. Après tout, Jace était un personnage important de son monde, un homme certainement très respecté.

-Faudra vraiment m'expliquer comment tu fais pour attirer autant les ennuis à toi, à croire que je ne peux pas te laisser quelques jours sans que tu mettes ta vie en danger ou que tu te retrouves mêlée à un complot.

Kate se demanda si Jack serait capable de l’accuser d’avoir provoqué la famine en Afrique si elle mettait un prochain jour les pieds sur le continent.

-C’est sûr que la vie est plus tranquille quand je suis avec toi, répondit-elle à son tour avec ironie.

-Plus sérieusement, je vais vous faire sortir d'ici vivant, tu as ma parole. D'ailleurs j'espère que tes parents ont évacués la grande salle à temps car c'est vraiment pas joli à voir désormais.

Kate se figea. Si elle avait pris la décision de sortir du château en pensant que ses parents avaient pu prendre la fuite, ce que venait de dire Jack la faisait à nouveau hésiter.

-Comment ça ? Qu’est-ce qui se passe là-bas ? Il y a encore des gens ?
avatar
Kate Wase
Enchanteresse

Messages : 130
Date d'inscription : 15/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie dans les couloirs [Libre]

Message par Jack Nacht le Lun 27 Mar - 11:56

Jack était parvenu à accomplir ce qu'il souhaitait, retrouver Kate au milieu du chaos et l'aidait à s'en tirer. C'était sans compter sur l'inquiétude de la jeune femme vis à vis de ses parents potentiellement resté dans la grande salle :

-Comment ça ? Qu’est-ce qui se passe là-bas ? Il y a encore des gens ?


-Oublie tout de suite cette idée, là-bas il n'y a plus que quelques personnes complètement délirante et blessé. C'est de la folie d'y retourner, je suis certain que tes parents sont sortis !

Jack espérait que ce qu'il venait de dire suffirait à rassurer légèrement la journaliste et que son idée de retourner à la source du chaos s'évaporerait. Ce ne fut bien évidemment pas le cas. Devant la détermination sans faille qui semblait l'animer et surtout l'obstination qui se lisait dans son regard, Jack n'eut d'autres choix que d'accepter ce détour.

-C'est une très mauvaise idée, finit-il par lâcher en soufflant, restez derrière moi et faîtes attention. Là-bas c'est un vrai champ de bataille. 


Jack prit alors la tête du trio et commença à remonter à contre-courant la foule fonçant vers l'entrée. Par moment, il se retournait pour savoir si ses deux comparses continuaient à le suivre. Il ne manquait plus qu'il finisse par en perdre l'un des deux.
A chaque angle, Jack se colla au mur et tenta d'écouter avant de lancer un regard pour s'assurer que la voie était libre. A la suite de ça, il continuait d'avancer sans ralentir, souhaitant s'acquitter de sa corvée le plus vite possible. Ils passèrent devant l'homme que Jack avait abattu précédemment mais il ne lui lança même pas un coup d'oeil, poursuivant son chemin. Dans sa tête, le retour en force du loup qu'il avait en lui occupait toutes ses pensées. Pourquoi le sérum n'avait pas marché à l'époque ? Il commençait à se résigner à retourner dans son monde en quête de réponse.

Ils arrivèrent enfin devant les portes défoncés de la grande salle. A l'intérieur, quelques rares personnes éparses riaient et hoquetaient de douleur, leur corps se tordant pour tenter de reprendre de l'air. Certains gisaient au sol et on ne pouvait déterminer les causes de leur mort. Ils entrèrent dans la salle et se mirent à inspecter les différentes personnes, cherchant en vain les parents de Kate déjà évacué. Jack se retint alors de faire remarquer qu'il l'avait dit. Au lieu de cela, il commença, avec l'aide de la journaliste et du voyageur, d'évacuer les personnes présentes dans la salle. Jack se mit sous les bras de l'une d'entre elle et la traîna hors de la salle. 

-Rassurez-moi, on va pouvoir quitter le palais cette fois-ci ?


Une fois l'approbation obtenu, Jack continua de traîner la personne à travers les couloirs, sur fond de musique de joyeux anniversaire. Ses bras le brulait sous l'effort et quelle ne fut pas sa joie que de déposer l'homme lourd qu'il avait tiré. Cet homme avait intérêt à s'en sortir. Tant heureux qu'il fut de quitter le palais, il ne remarqua pas l'absence de Jace qui avait du se perdre entre temps.
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie dans les couloirs [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum