Seconde rencontre [Jack Nacht]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Mar 4 Juil - 19:56

Ce n’était pas une bonne idée, mais alors vraiment pas. Revoir le détective était la dernière chose dont elle avait envie. C’était risqué ; cet homme était dangereux, colérique et imprévisible. Mais elle avait besoin de lui. Elle s’était donc finalement décidée à le contacter. Trouver son numéro n’avait pas été compliqué grâce à la carte professionnelle qu’elle lui avait subtilisé. Pour le reste… et bien elle avait décidé de lui envoyer un SMS en espérant que son téléphone n’était pas surveillé.


"Je peux répondre à vos questions,
RDV ce samedi à 11h30 à la brasserie des Quatre Vents, Londres.
B."

Blanche avait misé sur la curiosité de Jack en lui envoyant ce texto en numéro inconnu. Rien ne lui confirmait qu’il viendrait mais elle y croyait. Elle avait volontairement choisi un lieu touristique et très fréquenté à cette période de l’année ainsi qu’une heure d’affluence. Au moins, le détective hésiterait à deux fois avant de faire preuve d’agressivité et il lui serait plus facile de fuir et de se fondre dans la masse en cas de problème.
Le jour J, elle se rendit dans le quartier en avance et prit le temps de faire une grande promenade de repérage en essayant de débusquer de potentiels policiers en civils ou assassins. S’il y en avait ils étaient bien cachés. Elle se posta non loin du lieu du rendez-vous de sorte à avoir une vue sur la brasserie tout en restant invisible. De fait, elle vit arriver Jack et eut tout le loisir de l’observer. Il avait l’air d’être seul et de chercher quelqu’un… elle, probablement. Elle patienta une quinzaine de minutes, étudiant la foule de passants dans la rue et dans la brasserie avant de se décider à rejoindre l’homme. Elle aurait préféré être à dix-mille lieux de là.

Ce jour-là, Blanche-Neige avait opté pour un look décontracté à l’image des autres touristes. Sa tête était recouverte d’une casquette, ses longs cheveux blonds cascadant librement sur ses épaules, et son visage arborait des lunettes noires. Elle aurait presque pu passer inaperçu, pourtant, malgré ses précautions vestimentaires pour dissimuler son visage et sa silhouette, plusieurs regards appréciateurs se retournaient sur son passage. Elle ne semblait pas se rendre compte de l’effet qu’elle produisait chez les gens, ou bien avait-elle l’habitude et n’y faisait plus attention.


La brasserie était ouverte et était constituée d’une unique et grande terrasse couverte. Ce serait plus pratique pour fuir si les choses tournaient mal. Arsène n’était pas là pour l’aider si ça arrivait, elle devait gérer ça seule. La jeune femme se rapprocha de la table où s’était installé le détective et tira une chaise pour s’asseoir. Ne surtout pas lui montrer qu’elle avait peur. Après tout, ce n’est pas comme si cet homme lui avait tordu le bras, maltraité, traité de menteuse et avait voulu la livrer à la police en rameutant ainsi deux assassins. Non, pas du tout…


-Bonjour Jack, dit-elle en s’efforçant de ne pas montrer son appréhension. Je suis heureuse que vous soyez venu… Elle promena son regard dans la salle. Seul. Comment allez-vous ?

Un peu de courtoisie pouvait-elle faire fondre le glaçon ?
Hm, ce n’était pas gagné.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Ven 7 Juil - 14:56

Gabriel n'avait reçu le message de ce "B" que peu de temps après ses retrouvailles avec Kate. Il se trouvait à son hôtel à Londres au moment où il entendit son portable, du moins son nouveau puisque l'ancien avait rencontré un mur. Il avait lu puis avait commencé à se passer en revue les différentes personnes pouvant se cacher sous cette initiale. Bizarrement certaines personnes voulant protéger leur identité veillaient à signer de leur initial... Une initial était déjà une bonne information pour quiconque sait l'utiliser et mettre de l'ordre dans ses idées.
Il avait bien quelques informateurs ou contacts dont la lettre pouvait coller, de même que certaines connaissance autour de lui mais une seule d'entre elle pouvait avoir des renseignements intéressants en ce moment. Il lui sembla alors évident que Blanche était l'auteur de ce message. Il se demanda d'où elle pouvait connaître son numéro mais il mit ces questions de côté. Il avait quelques jours devant lui et pouvait réfléchir à la meilleure manière de procéder.

La dernière rencontre de Jack et Blanche n'avait pas vraiment était très joyeuse et s'était soldée par la fuite de cette dernière et de son ami Arsène loin des yeux de Jack. Cette fois il était bien décidé à connaître son histoire dans les moindres détails. De plus, il lui semblait étrange qu'elle l'appelle lui, l'homme qui l'avait séquestré. Ne voulant abuser de la confiance qu'elle semblait vouloir lui accorder, il décida de ne pas prévenir Kate de ce revirement de situation... Pour l'instant. Il occupa donc les jours qu'il avait devant lui à faire des recherches à droite à gauche sur Blanche, Jan Kerr, Utopia, bref sur toutes les enquêtes qui étaient déjà lancée.

Vint enfin le jour du rendez-vous. Gabriel arriva sur les lieux à pieds légèrement avant l'heure donnée. Il observa la brasserie qui s'offrait à lui, observant les différentes personnes assises et cherchant à deviner un visage connu. Très vite il lui sembla que Blanche n'était pas présente. Il entra à l'intérieur, se dirigea vers le comptoir et demanda à un serveur si quelqu'un avait laissé un message adressé à Jack Nacht. Cela pouvait sembler étranger pourtant certaines personnes communiquent ainsi pour éviter qu'on ne les voient ensemble. Jack avait essayé cette méthode une seule fois et sa patience ne lui permit pas de retenter l'opération. Le serveur lui répondit par la négative puis retourna à son travail comme si de rien n'était. Jack haussa un sourcil, réfléchissant soudain sur l'identité de B puis se mit à douter. De toute façon il était présent alors autant attendre et voir.

Privilégiant la patience, Gabriel se dirigea vers une table située au centre de la brasserie. Qui que soit la personne qui lui avait donné rendez-vous, il lui paraissait évident qu'elle cherchait à être entourée par des badauds. Ainsi Gabriel se décida à s'attabler au milieu du bar, bien à la vue de quiconque chercherait à le voir. Enfin il attendit que quelqu'un ne vienne le rejoindre.
Les minutes passèrent, lentement, très lentement. La ponctualité était une chose qui se perdait. L'heure était déjà passé mais personne ne s'était manifesté. A l'intérieur, le loup avait envie de montrer sa rage et sa colère mais l'ange résista à son emprise. Bizarrement il parvenait de mieux en mieux à se faire respecter par l'animal qui grognait en lui. Sans doute Amelia y était-elle pour quelque chose.

Jack passa une main dans ses cheveux qu'il laissait pousser depuis quelques temps, voulant retrouver l'allure qu'il avait lorsqu'il avait affronté Dracula. Il tenait à reprendre sa vie en main et cela passait par un changement physique. De même sa barbe était rasée. Il portait une chemise blanche et un veston noir. Il commençait à se demander si la personne n'avait pas pu avoir des soucis en route. Il commençait à songer à la possibilité de partir lorsqu'une jeune femme blonde s'approcha et tira la chaise pour s'asseoir face à lui. Il observa les lunettes noire et la casquette, bel effort pour cacher son identité.

-Bonjour Jack. Je suis heureuse que vous soyez venu… Seul. Comment allez-vous ?


Gabriel eut un léger sourire appréciateur lorsqu'il devina, sous les lunettes et la blondeur de la chevelure, le visage de la jeune femme qu'il avait appréhendé quelques temps auparavant. Il avait vu juste. Il observa la salle du coin de l'oeil, cherchant à croiser parmi la foule le regard d'un certain Arsène. Il répondit en même temps :

-J'ai connu des jours difficile après votre départ mais c'est un bon jour alors je vais bien. Et vous ?


Renvoyer la politesse ne pouvait pas lui faire de mal après tout. Ne voyant nul part le protecteur de Blanche, il se hasarda à une supposition à voix haute :

-Soit ma vue à baissée, soit j'ai l'impression que votre ange gardien ne vous a pas accompagné aujourd'hui. N'ayez crainte je ne chercherai plus à vous nuire. Cette affirmation était la stricte vérité qu'il tenta de faire comprendre à Blanche en essayant de la regarder dans les yeux. Il vit se refléter dans les lunettes noires son image, l'image d'un Lycan enfouie. Il rejeta cette image et poursuivi. En réalité je suis plutôt curieux : Après notre précédente rencontre, je ne pensais pas que vous chercheriez à me recontacter de vous-même. J'imagine que la situation est assez grave pour que vous en arriviez à ça.
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Ven 7 Juil - 16:29

Jack semblait détendu, ce qui n’inspirait pas du tout confiance à Blanche-Neige. Où étais le piège ? Allait-il soudain lui braquer une arme dessus ou essayer de lui tordre le bras en revendiquant qu’il était dans son bon droit puisqu’il travaillait pour la police ? Non, juste une réponse courtoise à sa question :

-J'ai connu des jours difficiles après votre départ mais c'est un bon jour alors je vais bien. Et vous ?

Cela ne ressemblait tellement pas à ce qu’elle connaissait de l’homme qu’elle en fut presque choquée. Après leur douloureuse séparation (surtout pour ses larbins), elle s’était imaginée au moins le voir se renfrogner en la voyant. Sa réaction ne la rassurait pas totalement car elle savait à quel point le personnage était changeant, voire carrément manipulateur, mais elle se détendit légèrement en comprenant qu’elle n’aurait pas à gérer une violente dispute. Pas tout de suite du moins. Quant au fait qu'il se mette soudainement à la vouvoyer... était-ce sa manière de lui signifier qu'il la respectait enfin ? Voilà qui était une agréable surprise.


-Je vais bien. Ma situation s’est nettement améliorée, je n’ai pas à me plaindre.

-Soit ma vue a baissé, soit j'ai l'impression que votre ange gardien ne vous a pas accompagné aujourd'hui.

L’expression de Blanche se durcit à cette dernière remarque. Cherchait-il à glaner des informations sur Arsène ? La jeune femme décida de bluffer. Son cher et tendre n’était pas là s’il s’en était tenu à leur accord, mais Jack n’avait pas besoin de le savoir.

-Arsène possède bien des visages. Je n’arriverai probablement pas à le reconnaitre moi-même s’il décidait d’endosser l’un de ses déguisements.

Avait-il toujours l’intention de capturer son époux pour le livrer à la police ? Le détective dû remarquer sa nervosité car il se justifia rapidement en veillant bien à la regarder dans les yeux :

-N'ayez crainte je ne chercherai plus à vous nuire.

-Vraiment ? Ne put-elle s’empêcher de demander, un brin sceptique.

Tentative de manipulation ou sincérité ? Il était clair qu’elle ne lui faisait pas confiance.

-En réalité je suis plutôt curieux : Après notre précédente rencontre, je ne pensais pas que vous chercheriez à me recontacter de vous-même. J'imagine que la situation est assez grave pour que vous en arriviez à ça.

Elle prit quelques instants pour réfléchir à sa réponse.

-Vos méthodes sont quelques peu… cavalières, mais vous possédez un réseau de contacts qui me fait défaut.

Blanche-Neige s’interrompit en voyant débarquer un serveur. Elle lui commanda un nectar d’abricot et attendit qu’il reparte avant de reprendre.

-Qu’est-ce qui a bien pu changer de votre côté pour que vous cessiez de nous considérer comme une menace ? Et qu’avez-vous fait du soldat ?

Qu’est-ce que le garçon de la garde noire avait bien pu avouer à Jack pour justifier ce changement de comportement ? Jusqu’à quel point le détective était au courant pour elle et qu’avait-il été enclin à croire ou non ? En fonction, elle devrait adapter son discours.


Dernière édition par Blanche-Neige le Ven 7 Juil - 19:51, édité 1 fois (Raison : u)
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Ven 7 Juil - 23:09

La conversation était lancée entre eux et désormais Gabriel devait tenir à l'écart le loup qui sommeillait. S'il avait pu constater une chose de leurs premiers échanges, c'était que Blanche semblait ne pas lui faire confiance, voir même redouter de la part du chasseur une action qui irait à son encontre. Pour tenter de la mettre en confiance, l'homme avait ses mains bien en vue, de manière aussi naturelle que possible, gardait un ton assez neutre et ne faisait aucun geste brusque. C'était un peu comme une chasse où il ne faut pas effrayer la proie. Jack remarqua par ailleurs que son interlocutrice avait soigneusement évité la question pour ce qui concernait Arsène. Certes Arsène pouvait se déguiser mais elle n'avait pas certifié qu'il était présent. Jack garda cette information dans un coin de sa tête.

Blanche prit un temps pour répondre à la question de l'enquêteur, sans doute pour ménager la meilleure façon de répondre. Gabriel en profita pour la détailler. Elle avait relativement changée depuis la dernière fois qu'il l'avait vu, notamment la couleur de cheveux. Sans y regarder de très près, il était évident qu'elle était bien camouflée. Si c'était ça le travail d'Arsène dans l'urgence, c'était plutôt pas mal. Son observation fut coupée par la réponse de Blanche :

-Vos méthodes sont quelques peu… cavalières, mais vous possédez un réseau de contacts qui me fait défaut.


Si elle savait à quoi elle a eu à faire par le passé... Pensa t'il dans un demi-sourire en évoquant son démon intérieur. Cavalière était un mot très faible.

Un serveur coupa Blanche dans son élan, venant prendre les commandes. La jeune femme prit un nectar d'abricot et Gabriel prit un soda. Il avait décidé de ne pas faire d'entorse à ce que lui avait conseillé Amelia. Le serveur repartit alors vers le comptoir, laissant les deux personnes continuer à discuter.

-Qu’est-ce qui a bien pu changer de votre côté pour que vous cessiez de nous considérer comme une menace ? Et qu’avez-vous fait du soldat ?


Gabriel fut surpris que la première chose qui vienne à l'esprit de Blanche fut l'assassin qui avait tenté de la tuer. Etait-ce de la gentillesse extrême ou voulait-elle s'assurer qu'il ne lui nuirait plus. Gabriel n'avait aucunement envie d'évoquer son voyage dans son monde ni ses entrevues avec Kate et le voyageur Magic. Il se contenta alors d'éluder la question :

-Je n'ai rien pu faire pour le soldat. Lorsque je suis revenu il s'est tué avec une fiole d'Arsenic cachée dans ses dents. Navré de vous l'apprendre comme ça, même si c'était l'un de vos ennemis. 

Le serveur interrompit à nouveau la discussion en venant déposer sur la table les commandes préalablement préparées. Après un sourire et des remerciements de Gabriel, celui-ci s'éclipsa à nouveau, permettant au détective de continuer.


-La seule chose qui a changé c'est que l'enquête s'est poursuivi et je vous vois maintenant comme une victime qui a des informations à donner. D'ailleurs la dernière information que vous m'aviez confié, au sujet de Lestat et Ruby s'est avérée vraie mais le temps que j'arrive les deux personnes avaient disparues. Maintenant, si vous me disiez pourquoi vous voulez utiliser mon réseau ? Je pensais qu'Arsène en possédait un gigantesque dans son monde.


Oui, c'était bien une information que ne pouvez connaître qu'une personne s'étant documenté un minimum au préalable au sujet du gentleman cambrioleur. Ce n'était pas une menace mais une vraie question que se posait Gabriel. Visiblement Blanche avait besoin d'information sur ce monde et pas d'hommes pour l'aider dans sa quête, c'est du moins ce que l'enquêteur en déduisit.
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Sam 8 Juil - 0:55

-Je n'ai rien pu faire pour le soldat. Lorsque je suis revenu il s'est tué avec une fiole d'Arsenic cachée dans ses dents. Navré de vous l'apprendre comme ça, même si c'était l'un de vos ennemis.

Une lueur de pitié traversa le regard de Blanche-Neige, masqué par ses lunettes de soleil.

« Quel gâchis », pensa-t-elle.

Nier qu’elle était soulagée de savoir qu’il y a avait un membre de la garde noire  de moins sur cette terre aurait été parfaitement hypocrite mais elle ne pouvait pas non plus se féliciter de sa mort. Ce garçon était une victime endoctrinée, il n’était pas totalement responsable de ses actions.

-Il était jeune, dit-elle à mi-voix. Un constat sonnant comme un demi-pardon. Presque un regret. Si elle avait été capable de percer les intentions de Catherine jadis rien de tout ça ne serait arrivé. Mais les choses étaient faites, elle ne pouvait plus rien y faire sinon continuer à opposer une résistance à sa marâtre dans l’espoir de renverser un jour la situation.

A nouveau, Jack la surprit en s’excusant auprès d’elle pour la brutalité de l’information. Entre ça et le verre de soda qu’il tenait à la main… où était sa gourde de whisky, depuis quand lui témoignait-il du respect et tentait de faire preuve de délicatesse envers elle ? Sa peau n’était plus rougie et ne sentait plus l’alcool, preuve qu’il n’avait pas but depuis un certain temps. Elle ne comprenait tout simplement le pourquoi de cette métamorphose mais elle avait l’impression de faire face à un tout autre homme et elle ne pouvait s’empêcher de se demander où était le piège. Personne ne changeait autant de comportement en quelques semaines. A moins que quelqu’un ne lui ait sérieusement passé la bride au cou… A nouveau, son regard balaya la zone comme pour chercher la fameuse créature bienfaitrice mais elle n’aperçut que des touristes et des londoniens. Son regard s’attarda un instant à sur une femme à l’extérieur de la brasserie. Couverture à proximité, vêtements usés, à l’évidence cette personne n’avait pas dormie dans une pièce fermée depuis un bout de temps. Ses yeux se posèrent à nouveau sur Jack lorsqu’il reprit la parole.

-La seule chose qui a changé c'est que l'enquête s'est poursuivie et je vous vois maintenant comme une victime qui a des informations à donner. D'ailleurs la dernière information que vous m'aviez confié, au sujet de Lestat et Ruby s'est avérée vraie mais le temps que j'arrive les deux personnes avaient disparues.

Blanche-Neige ferma les yeux un instant, le visage crispé par le désespoir. Ce cinglé avait eu Ruby. Jusqu’à la dernière minute elle avait prié pour que la jeune femme ait réussi à s’enfuir mais Jack venait de briser ses espoirs. La jeune femme prit une grande inspiration. Ruby n’était pas la première victime de cette stupide guerre et elle ne serait pas la dernière. Cela ne l’empêchait pas de se sentir toujours aussi impuissante en voyant les cadavres s’amonceler autour d’elle. C’était pire cette fois car elle savait quel genre de calvaire avait enduré la pauvre fille, elle avait même eu le meurtrier au téléphone juste avant que… oh  bon dieu !

-Maintenant, si vous me disiez pourquoi vous voulez utiliser mon réseau ? Je pensais qu'Arsène en possédait un gigantesque dans son monde.

Accablée par la précédente nouvelle, les mots mirent un moment à se frayer un passage à travers son esprit. Alors qu’elle s’apprêtait à boire une gorgée de jus de fruit, elle interrompit son mouvement, incrédule. Ce qu’il avait énoncé précédemment laissait entendre qu’il n’avait rien apprit du soldat, rien de plus que ce qui avait été dit sur le bateau et qu’il prenait alors pour des affabulations ; et maintenant il lâchait ce concept de « monde » d’un air parfaitement naturel.
 
-Je vous demande pardon ? Son « monde » ? 

Elle reposa lentement son verre sur la table en étudiant le détective d’un air mi étonné mi méfiant.

-A l’évidence le soldat n’est pas mort aussi vite que vous le prétendiez. Que vous a t-il… 

La belle s’interrompit en voyant le serveur passer près d’eux, elle se résigna donc à patienter pour avoir sa réponse et l’interpella.

- Pouvez-vous offrir à boire et à manger à cette dame là-bas et mettre cela sur ma note je vous prie ? Demanda-t-elle en montrant la sans-abri aperçue un peu plus tôt.

Attention patiemment que le serveur s’éloigne pour reprendre sa conversation et s’assurant du coin de l’œil qu’il accédait bien à sa requête, elle reporta son attention sur Jack et reprit comme si elle ne s’était jamais interrompu.

- Qu’a-t-il dit pour vous convaincre de…

Elle chercha ses mots un instant avant de soupirer.

-Allons droit au but, Jack. Que savez-vous exactement ? Sur moi, sur Arsène ou sur les autres mondes ? Jouons franc jeu pour une fois, cela nous fera gagner du temps.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Sam 15 Juil - 0:21

Gabriel savait que c'était à partir de cet instant que la conversation allait commencer à devenir des plus intéressantes. Il avait ouvertement parlé des Mondes et du fait qu'il avait de gros soupçons sur le fait qu'Arsène Lupin soit le véritable Gentleman Cambrioleur. Il remarqua d'ailleurs que ces déclarations eurent le don de toucher la jeune femme face à lui. Alors qu'elle s'apprêtait à boire, Gabriel la vit suspendre son geste comme si elle voulait s'assurer de ce qu'il venait de dire. C'est alors qu'il remarqua un très léger détail qu'il n'avait, jusqu'à lors, pas encore remarqué. Il n'en montra rien mais garda cela en mémoire.

-Je vous demande pardon ? Son « monde » ? A l’évidence le soldat n’est pas mort aussi vite que vous le prétendiez. Que vous a t-il…


A nouveau ils se firent interrompre par le passage du serveur près d'eux, serveur à qui Blanche ne manqua pas d'interrompre la course afin de lui demander quelque chose, mettant en suspens la question en cours. Gabriel en profita pour observer encore le détail et vérifier s'il avait raison.

- Pouvez-vous offrir à boire et à manger à cette dame là-bas et mettre cela sur ma note je vous prie ?


Cette princesse avait décidément un grand coeur pour d'abord plaindre un soldat ayant voulu la tuer et maintenant vouloir donner à manger et à boire à une femme dans le besoin. L'ange en fut presque touché. Une fois le serveur éloigné, Blanche continua comme si elle ne s'était jamais arrêtée. Gabriel en vint presque à se demander si elle ne venait pas de congédier volontairement le serveur jusqu'à cette femme pour qu'ils puissent avoir la paix.

- Qu’a-t-il dit pour vous convaincre de… Allons droit au but, Jack. Que savez-vous exactement ? Sur moi, sur Arsène ou sur les autres mondes ? Jouons franc jeu pour une fois, cela nous fera gagner du temps.


-Disons que j'ai connu un autre visiteur pendant que vous enfuyiez de la maison de Dean. Kate, la journaliste, l'avait recueillit. Il était capable de lire dans les pensées et c'est donc naturellement qu'il s'est retrouvé confronté à votre prisonnier. Nous ne l'avons pas torturé vous pouvez me croire. Jace a donc pu découvrir qu'il existait des portails et d'autres mondes.


Gabriel prit son verre en main et en prit une gorgée. Il savait qu'il partait pour une longue explication dans laquelle il devrait jouer de mémoire pour que cela impressionne. Il rassembla donc ses idées puis reposa son verre avant de s'adosser parfaitement à sa chaise.

-Vous êtes la princesse Blanche-Neige Ameliana Valerya Elaïne de Lysteria. Vous êtes en fuite depuis que votre belle-mère et reine vous a accusé de trahison. Vous vous êtes réfugié sur Terre mais elle continue de vous pourchasser en vous envoyant des soldats. Le portail en question est dans un lieu que je ne connais pas mais je sais qu'il se trouve dans un hangar.

Jack laissa un temps afin de réfléchir aux informations qu'il avait pu oublier mais il n'en voyait pas sur l'instant. Il décida de poursuivre son discours en signifiant cette fois ce qu'il ignorait et ses observations récentes.

-Je ne sais pas, en revanche, comment vous avez fait la connaissance d'Arsène ni même dans quelle circonstance vous êtes devenue une femme mariée. 


Il montra du doigt l'anneau qui ornait l'annuaire gauche de Blanche. Il se hasarda alors, supposant que Blanche était en fuite avec un certain cambrioleur mais surtout un gentleman.

-Se pourrait-il que vous soyez devenu madame Lupin ? Gabriel observa la réaction mais reprit presque immédiatement. M'enfin nous ne sommes pas là pour parler vie sentimentale n'est-ce pas ? Vous n'avez pas répondu à ma question au sujet du pourquoi de l'utilisation de mon réseau.  J'ai joué franc jeu, à vous de me rendre la pareil Blanche. Je peux vous être utile mais j'ai besoin de connaître vos raisons. 
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Mar 18 Juil - 14:49

Franchement intéressée, Blanche-Neige écouta attentivement les explications du détective.

-Disons que j'ai connu un autre visiteur pendant que vous enfuyiez de la maison de Dean. Kate, la journaliste, l'avait recueilli. Il était capable de lire dans les pensées et c'est donc naturellement qu'il s'est retrouvé confronté à votre prisonnier. Nous ne l'avons pas torturé vous pouvez me croire. Jace a donc pu découvrir qu'il existait des portails et d'autres mondes.

Certains humains auraient donc des pouvoirs ? Voilà qui soulevait de nombreuses questions. Si Jack ne lui mentait pas, elle pouvait donc en conclure que son amie Kate avait rencontré un terrien doué de magie, ici, sur la planète où la dite magie était reléguée au rang de fantasmes. A moins que l’individu en question ne soit lui-même une Légende. Dans tous les cas, cette personne pouvait lui apporter des renseignements. Peut-être devrait-elle essayer de négocier avec Jack pour la rencontrer.
Blanche-Neige écouta le détective écorcher son nom avec un froncement de sourcil. Il n’en était pas loin mais… ce n’était pas tout à fait ça. Cela lui rappela jadis ses amis nains qui avaient passé du temps à essayer d’épeler correctement ses titres et son nom avant de laisser tomber et d’opter pour un simple « princesse ». Avec le temps et leur amitié qui s’était développée, le titre « princesse » était devenu un sujet de plaisanterie entre eux lorsqu’elle se montrait un peu trop autoritaire et la plupart se contentaient de l’appeler « Blanche-Neige ».

La belle repoussa l’image de ses amis de son esprit. Ils lui manquaient terriblement mais Jack Nacht n’était pas l’un d’entre eux et ne pouvait en aucun cas servir de substitut. La comparaison lui était venue facilement pourtant, peut-être à cause du tempérament bagarreur de Jack, assez semblable à celui de ses anciens compagnons. Ils avaient aussi l’amour de l’alcool en commun. Maintenant qu’il ne voulait plus lui nuire, peut-être que le détective s’entendrait bien avec les nains, qui sait ?


C’était perturbant d’entendre son histoire sortir de la bouche de son voisin et de le voir considérer sérieusement la chose. Après la manière dont il s’était comporté avec elle, elle n’aurait jamais cru voir cela un jour. En venant ici, elle s’était préparée à affronter la brute et elle se retrouvait face à un homme civilisé. Où était l’homme du bateau, violent et profondément méchant ?

-Je ne sais pas, en revanche, comment vous avez fait la connaissance d'Arsène ni même dans quelle circonstance vous êtes devenue une femme mariée. Se pourrait-il que vous soyez devenu madame Lupin ?

Blanche-Neige eut un sourire amusé. Effectivement, elle n’avait pas cherché à cacher son alliance en venant à ce rendez-vous. La princesse s’était mariée quelques jours plus tôt dans un autre univers et sous un faux nom, devenant Madame Valméras au regard de la justice française des Terres Victoriennes. La situation avait quelque chose de drôle vu la manière dont elle avait jadis remis Jack en place lorsqu’il avait décrété qu’Arsène et elle étaient en couple. Effectivement, ce n’était pas le cas à l’époque, les choses avaient bien changé entre temps. Il enchaina presque aussitôt, comme s’il avait soudainement réalisé qu’il faisait preuve d’indiscrétion.

-M'enfin nous ne sommes pas là pour parler vie sentimentale n'est-ce pas ? Vous n'avez pas répondu à ma question au sujet du pourquoi de l'utilisation de mon réseau.  J'ai joué franc jeu, à vous de me rendre la pareil Blanche. Je peux vous être utile mais j'ai besoin de connaître vos raisons.

La jeune femme porta pensivement son verre à ses lèvres et en avala une gorgée avant de le reposer.

-Vous avez beaucoup changé depuis notre rencontre. J’ignore si je peux vous faire confiance mais mes options sont tristement limitées sur cette planète. J’ai besoin de faux-papiers pour pouvoir circuler librement entre les frontières, Blanche Doll est activement recherchée et Arsène n’a tout simplement pas d’identité ici. Si vous avez ce genre de contacts, je suis preneuse. Je n’ai pas vraiment  idée du prix d’une telle opération mais l’argent n’est pas un problème en soi. Vous toucherez une commission, bien sûr. Vous avez également mentionné une personne avec des pouvoirs de télépathie, j’aimerai beaucoup rencontrer cet homme. Pensez-vous que cela soit possible ?
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Lun 24 Juil - 21:54

La remarque de Gabriel fit sourire la jeune femme, le confirmant dans sa pensée. Elle aurait sans doute réagit autrement si Arsène n'avait pas été le prétendant. Et dire que quelques temps plus tôt, elle faisait remarquer à Jack qu'elle n'était pas la petite amie d'Arsène... C'était drôle en y pensant. Mais l'heure n'était pas à ce genre de remarque et c'est la raison pour laquelle Gabriel passa à autre chose.


-Vous avez beaucoup changé depuis notre rencontre. J’ignore si je peux vous faire confiance mais mes options sont tristement limitées sur cette planète. J’ai besoin de faux-papiers pour pouvoir circuler librement entre les frontières, Blanche Doll est activement recherchée et Arsène n’a tout simplement pas d’identité ici. Si vous avez ce genre de contacts, je suis preneuse. Je n’ai pas vraiment  idée du prix d’une telle opération mais l’argent n’est pas un problème en soi. Vous toucherez une commission, bien sûr. Vous avez également mentionné une personne avec des pouvoirs de télépathie, j’aimerai beaucoup rencontrer cet homme. Pensez-vous que cela soit possible ?

La réponse qu'il obtint était clairement mitigé à son encontre. D'un côté Blanche lui demandait explicitement son aide mais d'un autre elle précisait qu'elle ne lui faisait pas confiance. Le contraire, toutefois, lui aurait été encore plus surprenant vu la façon dont il l'avait traité. Il remarqua cependant que la requête n'était en rien infaisable pour lui mais préféra laisser planer un certain doute. Il réfléchit et déclara :

-Ce que vous me demandez n'est pas si facile, d'autant qu'une des personnes capable de réaliser ça en un rien de temps s'est pris une décharge de Zat pendant votre fuite. Il risque de ne pas aimer votre demande. Il parlait de Dean bien évidemment. L'autre souci que j'ai, c'est vos motivations. Je n'aurais aucun scrupule à vous fournir de faux-papiers si vous pouvez me dire ce que vous comptez en faire. Même si je ne vous imagine pas devenir une terroriste prête à envahir ce monde, je dois savoir ce qui vous motive. Pour ce qui est de Jace, il est reparti dans son monde il me semble et je ne sais où se trouve le portail.


Gabriel campait sur sa position. Il savait désormais qu'un "visiteur" d'un autre monde était capable de se servir un minimum de ses pouvoirs et ne souhaitait pas que des dangers pour les autres se baladent en liberté sans surveillance. Il se savait en position de force car ce n'était pas lui qui demandait de l'aide cependant il se décida à parler d'avantage.

-J'ai changé Blanche et j'espère pour le mieux. Je ne me nomme pas Jack Nacht mais Gabriel Van Helsing. Il marqua un pause, se passant une main dans ses cheveux. J'imagine que vous avez compris désormais. Je ne viens pas de ce monde non plus mais je souhaiterais qu'il connaisse la paix, c'est pourquoi j'ai besoin de savoir ce qui vous motive. D'autant que si c'est Utopia que vous visez, nos intérêts pourraient converger.
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Mer 26 Juil - 21:43

-Ce que vous me demandez n'est pas si facile, d'autant qu'une des personnes capable de réaliser ça en un rien de temps s'est pris une décharge de Zat pendant votre fuite. Il risque de ne pas aimer votre demande.

Blanche-Neige eut une pensée pour ce cher Dean. Quel homme étrange… il ne s’était pas montré particulièrement sympathique à son égard, loin de là, pourtant il lui avait fourni une coloration et des vêtements en la mettant au défi de réussir à fausser compagnie à Jack. Un personnage bien difficile à cerner. Avait-il eu pitié d’elle ? Quel genre de passé avait-il en commun avec le détective ? Vu comme ce dernier le menait pas le bout du nez lui et sa bande, il était évident que Jack les tenait d’une manière ou d’une autre. Une petite voix lui dit que son interlocuteur était peut-être encore plus dangereux que la bande de criminels. En tout cas, elle n’avait aucune idée de la manière dont se comporterait Dean s’ils se rencontraient à nouveau. Après tout, il était en parti responsable de son évasion, même si Jack l’ignorait probablement.

-L'autre souci que j'ai, c'est vos motivations. Je n'aurais aucun scrupule à vous fournir de faux-papiers si vous pouvez me dire ce que vous comptez en faire. Même si je ne vous imagine pas devenir une terroriste prête à envahir ce monde, je dois savoir ce qui vous motive.

Hum… devait-elle jouer franc jeu avec lui ?
Il lui confirma ensuite que l’homme qu’elle avait demandé à rencontrer, « Jace », était bien une Légende et qu’il était déjà reparti chez lui. Trop tard pour le rencontrer, donc. Cela dit, ce n’était pas parce que Jack ignorait où se trouvait le portail qu’il en était de même pour son amie journaliste. Une rencontre avec la dame allait peut-être s’imposer. Elle connaissait son nom et son visage, elle n’aurait donc pas besoin de Jack pour la retrouver le cas échéant.

La jeune femme réfléchit, ajoutant ces nouvelles informations à ce qu’elle savait déjà et réorganisant ses futurs projets. Pour comprendre les objectifs de Catherine et d’Utopia, elle devait obligatoirement en apprendre plus sur ce qui liait la Terre aux autres univers et cette recherche d’informations la poussait forcément à aller rencontrer d’autres Légendes.

-J'ai changé Blanche et j'espère pour le mieux.

La blondinette leva les yeux vers lui.

« Ca, ça reste à voir », pensa-t-elle.

-Je ne me nomme pas Jack Nacht mais Gabriel Van Helsing.

Le cœur de la princesse manqua un arrêt alors qu’elle commençait à comprendre ce que ces quelques mots sous-entendaient.

-J'imagine que vous avez compris désormais. Je ne viens pas de ce monde non plus mais je souhaiterais qu'il connaisse la paix, c'est pourquoi j'ai besoin de savoir ce qui vous motive. D'autant que si c'est Utopia que vous visez, nos intérêts pourraient converger.

Il lui fallut un moment pour digérer ce que son voisin lui avait dit, alors seulement elle réagit :

-Vous êtes un bel enfoiré ! Et dire que vous m’avez traité comme une paria alors que vous étiez initié au secret depuis le début ! S’exclama-t-elle.

Elle prit un air excédé avant de se forcer au calme. Cela ne servait à rien de s’énerver maintenant, ce qui était fait était fait. Une grande inspiration et une gorgée de nectar d’abricot plus tard, la jeune femme se sentait un peu plus détendue.

-Van Helsing comme le chasseur de vampires ? Faute de monstres sur cette planète vous avez décidé de vous reconvertir dans la traque aux criminels ? Je n’ai rien de personnel contre Utopia, je suis ici pour Catherine. Elle m’a volé mon trône et tyrannise mon peuple, je dois l’arrêter. Je ne saisis pas encore bien la pleine mesure de ce qu’il se passe ici avec Utopia ; il semblerait que plusieurs Légendes soient à la tête de l’entreprise. Pourquoi vous intéressez vous à elle ? Ah, et si vous vous posez la question, je sais qui est à l’origine de l’attentat qui a frappé Buckingham. C’est une Légende.

Elle le laissa assimiler l’information avec de reprendre.

-J’imagine que je pourrai vous révéler le nom de cette personne si vous m’aidez.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Mar 1 Aoû - 15:48

Après la confidence que venait de faire Gabriel, il s'attendait évidemment à toutes sortes de réaction -de l'incrédulité jusqu'à l'énervement en passant bien sûr par les insultes-. La réaction qu'il obtenu donc de la part de Blanche ne l'étonna pas. 

-Vous êtes un bel enfoiré ! Et dire que vous m’avez traité comme une paria alors que vous étiez initié au secret depuis le début !


Gabriel ne cilla pas devant l'exclamation de Blanche. Il préféra demeurer stoïque et observer si quelqu'un avait remarqué ce soudain éclat de voix. Si certains curieux semblèrent se tourner vers eux, ils se détournèrent bien vite pour vaquer à leurs occupations.

-Vous comprenez désormais pourquoi je ne fais pas l'unanimité dans mon monde. Releva t'il d'une voix neutre, sans animosité.

Blanche tentait visiblement de calmer ses émotions et Gabriel ne chercha pas à la provoquer. La tension entre eux était encore palpable et la braquer pouvait signifier son départ, chose qu'il voulait à tout prix éviter. Il la regarda prendre une grande respiration ainsi qu'une gorgée dans son verre. Lorsqu'elle recommença à parler, sa voix était moins dure et plus calme.

-Van Helsing comme le chasseur de vampires ? 


-De monstres plutôt au vue de ce que j'ai affronté. Précisa t'il.


-Faute de monstres sur cette planète vous avez décidé de vous reconvertir dans la traque aux criminels ? 


Blanche n'y était pas vraiment mais il ne pouvait lui en vouloir. Il n'avait pas vraiment choisi de revenir à la traque, c'était simplement ce qu'il savait faire de mieux. Sans doute un des rares talents que lui avait confié Dieu.


-Je n’ai rien de personnel contre Utopia, je suis ici pour Catherine. Elle m’a volé mon trône et tyrannise mon peuple, je dois l’arrêter. Je ne saisis pas encore bien la pleine mesure de ce qu’il se passe ici avec Utopia ; il semblerait que plusieurs Légendes soient à la tête de l’entreprise. 


Plusieurs ? Ainsi Blanche semblait en savoir plus sur Utopia qu'elle ne voulait le dire, ou plutôt sur ses membres en réalité. Si Gabriel connaissait l'existence de Catherine en tant que Légendes, les autres lui étaient inconnus. Avant qu'il n'ai pu relever ce détail, Blanche lui posa elle-même une question suivit d'une phrase intéressante.


-Pourquoi vous intéressez vous à elle ? Ah, et si vous vous posez la question, je sais qui est à l’origine de l’attentat qui a frappé Buckingham. C’est une Légende.


Gabriel eut un sourire qui apparut sur son visage. Il avait eu vent des dernières avancées de l'enquête mais rien n'indiquait qu'on puisse connaître la personne étant à l'origine de l'attentat et pourtant les meilleurs services secrets s'y frottaient sûrement. Comment Blanche pouvait bien être au courant de l'identité ?

-Intéressant...

-J’imagine que je pourrai vous révéler le nom de cette personne si vous m’aidez.


Ce genre de renseignement était habituellement assez cher payé, en tout cas beaucoup plus cher que ne pouvait l'être deux passe-port sur le marché noir. Cependant ce genre d'information ne pouvait être intéressante que lorsqu'elle s'appuyait sur quelque chose de concret. 

-J'imagine que vous avez des preuves de ce que vous voulez me confier, ou que vous pourrez au moins me dire d'où vous viennent vos certitudes. Ce genre d'informations peuvent s'avérer dangereuses si on ne remonte pas jusqu'à la source directement.


Gabriel prit son verre mais celui-ci était déjà vide. Il le reposa sur la table et chercha du regard un serveur. C'est alors qu'il vit celui que Blanche avait envoyé dehors en train de servir cette femme au dehors. Une démonstration d'humanité ? C'était rare de nos jours... Il reporta son attention sur Blanche :

-Utopia m'intéresse pour les besoins d'une enquête. J'ai beau être un ange, j'ai besoin d'argent pour survivre. J'ai cru remarquer que vous parliez de plusieurs Légendes à la tête d'Utopia. Si j'ai connaissance de Catherine, les autres me sont inconnus. Pourriez-vous étoffer vos déclarations s'il vous plait ? 
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Mar 1 Aoû - 20:52

Le personnage de Van Helsing lui était vaguement familier, peut-être avait-elle lu un jour le résumé d’un livre ou d’un film qui traitait d’un « chasseur de vampires ». Cela ne suffisait pas pour se faire une idée du personnage, et pour peu qu’il ait connu des versions différentes au cours du temps, cela diminuait encore plus ses chances de découvrir l’individu par le biais de sa fiction. Elle ferait quand même une recherche plus tard.

Comme elle s’y attendait, Jack, ou plutôt Gabriel, parut intéressé par le nom du terroriste des récents attentats. Tant mieux, le poisson mordait à l’hameçon.

-Vous avez la source devant vous, j’y étais, dit-elle en portant machinalement une main à sa gorge. L’entaille avait eu le temps de cicatriser en trois semaines mais elle se rappelait très bien de l’agression. Mais non, je n’ai pas de preuve matérielle ; il faudra vous contenter de ma parole.


-Utopia m'intéresse pour les besoins d'une enquête. J'ai beau être un ange, j'ai besoin d'argent pour survivre.

Blanche-Neige tiqua au mot « ange ». Si Jack était un serviteur de dieu, elle-même était un gorille. Non mais sérieusement, le comportement de ce type était aux antipodes de la bienveillance angélique décrit dans les textes sacrés. Le comparer à un ange était presque blasphématoire.

-J'ai cru remarquer que vous parliez de plusieurs Légendes à la tête d'Utopia. Si j'ai connaissance de Catherine, les autres me sont inconnus. Pourriez-vous étoffer vos déclarations s'il vous plait ?

Non, répondit-elle un peu sèchement, je n’ai aucune raison de le faire. Quelqu’un vous paie pour enquêter sur l’entreprise ?

Ses yeux balayèrent une énième fois la zone à la recherche d’un ennemi camouflé. Pur réflexe défensif conditionné par des années de traque et de survie.
Donner des informations à cet homme sans savoir ce qu’il comptait en faire ? Trahir la confiance d’Hadès qui l’avait tant aidé pour le vendre à un pseudo détective pour lequel elle n’éprouvait aucun respect ? Et puis quoi encore ?

-Allez-vous m’aider ? Si non, autant me le dire tout de suite, je n’ai pas de temps à perdre, dit-elle en faisant mine de se lever.

Tentative de bluff, elle avait VRAIMENT besoin de ces faux-papiers et devait convaincre Jack de les lui donner. Mais le détective était un sadique, si elle lui montrait à quel point elle était désespérée, il se servirait de cet avantage pour lui arracher des informations ou lui exiger bien plus que le vrai prix des papiers. Pas question de le supplier, donc, il fallait qu’il s’imagine qu’elle avait d’autres recours dans le cas où il lui refuserait ce service.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Jack Nacht le Lun 7 Aoû - 22:44

Gabriel était, par essence, une personne relativement curieuse -il le fallait dans son métier-. C'est entre autre la raison pour laquelle il voulait avoir vent des différentes "Légendes" présente sur Terre. La réponse de Blanche ne se fit pas attendre mais elle fut toute autre que ce qu'il avait pu espérer.

- Non, je n’ai aucune raison de le faire. 

Au vue de la vitesse de réponse et à la manière relativement abrupte, il était clair que Blanche savait beaucoup plus de choses qu'elle ne voulait bien le dire. Néanmoins il était aussi clair que Gabriel venait de titiller une corde sensible qui pouvait littéralement lui claquer entre les doigts. C'est pourquoi il préféra garder le silence et ne pas aller plus loin dans ses questions... Pour l'instant...


-Quelqu’un vous paie pour enquêter sur l’entreprise ?


-Peut-être. Ou bien peut-être est-ce pour raison personnelle. Après tout des soldats de votre belle-mère ont tenté de me tuer en même temps que vous.

Blanche semblait écouter d'une manière distraite la réponse que venait de formuler Gabriel. Il la regarda balayer la salle du coin de l'oeil, quoi de plus normal pour une personne sans papier et recherchée ? Le détective opta pour le même réflexe, regardant l'angle mort de la princesse mais ne découvrit rien de suspect.

-Allez-vous m’aider ? Si non, autant me le dire tout de suite, je n’ai pas de temps à perdre.


Blanche se leva soudain, visiblement avec la ferme résolution de quitter l'établissement sans attendre si Gabriel ne lui fournissait pas ce qu'elle voulait. Elle le regardait avec intensité et détermination. Le chasseur lui rendit son regard, ne lâchant pas ses yeux. Après quelques secondes, il laissa échapper un rire.

-Très joli coup de Poker mademoiselle, à ceci près que lorsqu'on bluff on a intérêt à avoir quelque chose en main. Jouons cartes sur table vous n'avez pas de solution de secours car sinon vous l'auriez choisi plutôt que de m'appeler moi, le détective qui vous a brutalisé. 


Gabriel observa la jeune femme avec un sourire sur les lèvres. Il s'imaginait que briser la mascarade qui était en train de se tisser entre eux permettrait de redémarrer cette discussion sans faux semblant. Il fit signe de la main à la jeune femme afin de la prier de reprendre sa place. 

-Ecoutez je me doute de la difficulté de ce que je vais vous demander mais faisons table rase du passé. En guise de bonne foi je vous trouverai quelqu'un digne de confiance pour les faux papiers sans que vous n'ayez à dépenser un centimes. Si je n'y arrive pas je veux bien vous les faire moi-même de mes propres mains. 


Il se doutait que cela ne suffirait pas mais il n'avait pas grand chose à offrir pour son amitié hormis des faux papiers et de l'aide.

-Pour le reste, je suis certain que mon amie est capable de vous trouver des informations sur Catherine pendant que je vous trouve des planques à l'abri de vos ennemis. Je ne demande que votre collaboration, à vous et à votre ange-gardien. Gardez mon numéro, donnez moi le votre et entraidons-nous. Croyez-moi je suis une personne qu'il est préférable de compter dans ses alliés. Au vue de notre discussion, préférez-vous trouver un endroit plus "calme", vous m'avez l'air tendue ? Vous pourrez me fouiller ou appeler Arsène en renfort si vous le voulez.


Gabriel fouilla dans sa poche et en sortit un portefeuille en cuir noir. Il en tira quelques billets qu'il posa sur la table, assez pour payer pour eux deux plus la femme au dehors, ainsi que pour la charité du serveur. Il espéra que ce geste montre le changement qu'il avait subit pendant son voyage dans le temps.
avatar
Jack Nacht

Messages : 81
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Blanche-Neige le Jeu 17 Aoû - 20:01

-Très joli coup de Poker mademoiselle, à ceci près que lorsqu'on bluff on a intérêt à avoir quelque chose en main. Jouons cartes sur table vous n'avez pas de solution de secours car sinon vous l'auriez choisi plutôt que de m'appeler moi, le détective qui vous a brutalisé.

Blanche-Neige soupira intérieurement. Pourquoi fallait-il que l’un des rares éclairs d’intelligence qui traversait l’esprit de cet homme tombe maintenant ?  Evidement qu’elle avait besoin de lui, ces papiers pouvait lui faciliter considérablement la vie. Diable qu’il l’énervait ! Elle ne bougea guère lorsqu’il l’a dévisagea avec son air satisfait, se revoyant quelques semaines plus tôt, dans la cale de ce fichu bateau. Intérieurement, elle frissonna. Au moins il admettait qu’il lui avait fait intentionnellement du mal, c’était un progrès.


-Ecoutez je me doute de la difficulté de ce que je vais vous demander mais faisons table rase du passé. En guise de bonne foi je vous trouverai quelqu'un digne de confiance pour les faux papiers sans que vous n'ayez à dépenser un centimes. Si je n'y arrive pas je veux bien vous les faire moi-même de mes propres mains.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Jack semblait vraiment vouloir se racheter auprès d’elle. C’était… déconcertant. Cela se vit d’ailleurs probablement sur son visage surpris, lorsqu’il lui proposa de lui rendre ce service gratuitement. Cette surprise ne cessa d’augmenter au fil de ses paroles et elle accepta finalement de se rassoir pour l’écouter. Non seulement il lui offrait les papiers qu’elle demandait mais en plus il s’engageait à demander à la journaliste d’ouvrir une enquête sur Catherine et de lui procurer des abris pour se dissimuler de ses ennemis. Blanche-Neige ne savait plus quoi penser ; jusqu’à quel point pouvait-elle se fier à lui ?

-…Gardez mon numéro, donnez-moi le vôtre et entraidons-nous. Croyez-moi je suis une personne qu'il est préférable de compter dans ses alliés. Au vue de notre discussion, préférez-vous trouver un endroit plus "calme", vous m'avez l'air tendu ? Vous pourrez me fouiller ou appeler Arsène en renfort si vous le voulez.

Quelques secondes passèrent où la princesse demeura silencieuse et figée, puis elle glissa une main sans son sac à main et en tira un stylo et un morceau de papier. Elle y inscrivit son numéro de téléphone et fit glisser le précieux papier vers son voisin accompagné de deux photos d’identité de son compagnon et elle, nécessaires à la création d’un passeport et d’une carte d’identité.

-D’accord, je vous accorde le bénéfice du doute. Si vous pouvez vraiment m’obtenir ces papiers, nous pourrons parler d’un éventuel partenariat sur la durée.

Jack avait sorti quelques billets pour financer l’intégralité de la note. Décidément, il jouait la carte de l’honnête homme jusqu’au bout. Blanche-Neige ne fit aucun commentaire mais apprécia le geste. Elle se releva, pour de bon cette fois.

-Je pense que nous en avons terminé. Vous avez mon numéro, j’attendrai votre appel. A bientôt, Jack.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 385
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde rencontre [Jack Nacht]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum