Egypte eternelle et ancestrale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Garance Albrech le Sam 28 Oct - 13:10

Malgré sa relative fatigue intellectuelle, Garance ne put retenir un petit rire devant l'exclamation d'Anubis. Étrangement, et même si elle était à présent pleinement consciente de ce qu'il était réellement, et se doutait que l'apparence humaine qu'il lui offrait n'était pas vraiment la sienne, elle trouva que son enthousiasme mettait un peu d'humanité dans ses traits.

Sa tirade suivante, qui à la base n'avait d'autre but que de la rassuré lui fit curieusement l'effet inverse. Même si elle ne doutait pas qu'Anubis ne soit pas disposé à perdre ce qu'on aurait pu qualifier d'agent humain, elle n'était pas sure qu'ils aient la même définitions de « risques inutiles » et ou de « facile ». Mais elle s'était engagé, elle ne reviendrait pas sur sa décision.

Même si elle commençait à s'habituer au fait de voir des objets apparaître ou disparaitre des mains de son interlocuteur, elle fut quand même ébahie de voir ce qu'il fit apparaître dans un claquement de doigts. Un bijou raffiné, dont elle devina avant même qu'il commence à lui expliquer, qu'il ne s'agissait pas d'une simple breloque.

Elle écouta attentivement ses explications, en hochant la tête. Oui, tout au moins en théorie ça paraissait particulièrement simple. La jeune femme observa le pendentif avec attention. Il était magnifique, et elle se félicita qu'il soit plutôt petit et discret. Elle n'aurait aucun mal à le dissimuler sous son corsage, et même si elle le portait à la vu de tous, il n'attirerait pas l'attention outre mesure.  

A nouveau Anubis lui proposa une récompense. Elle leva les yeux vers son visage olivâtres aux yeux sombres avec un petit sourire.

« En fait, oui. Il y a quelque chose que je voudrais vous demander.. » Commença-t-elle. « Enfin.. ce n'est pas à proprement parler  une récompense... C'est juste que, j'imagine que si mon... don a attiré votre attention, il pourrait en être de même de la part de personnages moins... bien intentionné que vous. » Expliqua-t-elle en pesant soigneusement ses mots. « Je ne suis qu'une petite humaine, je serais rassurée si je pouvais penser qu'en cas de danger je pourrais compter sur un concour de votre part. »

Elle pencha un peu la tête en lui souriant doucement, attendant sa réponse.
avatar
Garance Albrech
Médium

Messages : 29
Date d'inscription : 06/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Anubis le Dim 29 Oct - 15:23

Garrance me parla d’une de ses plus grandes inquiétudes. Je ne lui donnais pas tords, ses craintes étaient justifiées, car même si je n’étais pas intervenu pour la retrouver dans son monde, n’importe qui aurait pu le faire, elle avait eu de la chance d’être tombé sur moi. Et si jamais, Seth ou bien un autre être maléfique d’un autre monde la repérait, il pouvait bien se servir d’elle à des fins tragiques, corrompent son âme. Voilà qui serait dommage, et dont personne n’aimerait connaître un tel destin. Me voulant rassurant, je lui souriais de toutes mes plus belles dents blanches pointues, lui faisant signe de me rendre le pendentif. Le tenant à nouveau en main, je jouais avec en le passant d’une main à une autre.

"Si jamais vous venez dans ce monde, je viendrais personnellement prêter assistance. Mais une fois chez vous ou dans un autre univers..."

Arrêtant de jouer avec le précieux artefact, je me mis à murmurer quelque chose dessus, avant de frapper violemment entre mes deux mains, comme si je voulais écraser un moustique. Une vague de sable accompagné d’un grognement remplissait la pièce pour former un tourbillon qui entra dans le pendentif en or en trois secondes. Ne lâchant mon sourire, je rendis le bien à sa nouvelle propriétaire comme si de rien n’était, déjà satisfait de tout cela, comme si mes dessins étaient sûrs de s’accomplir.

"Répétez ces mots « Garrance-Hem » "

Quoi qu’un peu hésitante, l’humaine obtempéra en prononçant ces deux petits mots. D’un coup, le pendentif se mit à briller, et de sa lumière, un énorme chacal momifié en sortit. Il se mettait à sauter, grogner et à courir un peu partout dans toute la pièce tout excité. Imaginez un chien à moitié décomposer, avec des bandelettes recouvrant tout son corps, laissant parfois apparaître des os ou de la chaire noire. Et son haleine n’était pas meilleure. Je regardais donc ce brave animal gambadait dans le coin, avant de prendre position à côté de sa maîtresse en mode « chien de garde », veillant sur sa nouvelle amie, s’étant déjà entiché d’elle. Je trouvais cela mignon, et j’étais sûr que Garrance l’apprécierait.

"Ce fidèle compagnon répondra toujours à votre appel. Chaque être vous menaçant, devra faire face à votre gardien. En plus il est déjà mort, dont il ne ressent aucune douleur physique et si jamais il venait à être détruit, il se reconstituera entre quelques heures, une journée maximum si le monde renferme peu de magie. Et ne vous en faites pas pour le nourrir, il mangera ce que vous lui donnerais. Concernant votre monde, il adoptera automatiquement l’apparence d’un chacal en pleine forme. Cela vous plait ?"

Beaucoup de mes serviteurs cherchaient la protection d’un chacal sacré, ou bien d’un chacal momifié. Ces bêtes étaient loyales et puissante. On sous estimait ces créatures pour leur taille et leur maigreur, mais ce n’était qu’une illusion, car cet animal pouvait causer de grands dégâts sur son adversaire. Bien qu’il s’agissait surtout d’un charognard, le chacal savait se battre comme un chien sauvage. Et tout cela en gardant une attitude noble, même si en ce moment, le nouveau compagnon de Garance était en train de se grignotait les fesses. Bon, en tout cas, l’humaine avait eu un super cadeau, de quoi partir en mission l’esprit tranquille.


Dernière édition par Anubis le Mer 1 Nov - 10:27, édité 1 fois

_________________

avatar
Anubis
Gardien des Portails d'Egype antique

Messages : 51
Date d'inscription : 16/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Garance Albrech le Dim 29 Oct - 17:02

Anubis lui assura que si elle se trouvait en danger dans son monde, il viendrait personnellement à son secours, mais qu'il n'aurait pas la même capacité en dehors de son monde. Tout en la gratifiant d'un sourire qui était certes éclatant, mais pas vraiment rassurant il tendit la main pour qu'elle lui rende le pendentif. Elle s’exécuta d'une main à nouveau légèrement tremblante. La rangée de magnifiques ratounes d'une blancheur éclatante et effilées comme des rasoirs au milieu du visage du séduisant du jeune égyptien rappelait à la jeune femme certains films d'horreur qu'elle avait vu et cette idée n'était pas pour la rassurer. Même si elle savait parfaitement que le dieu n'était pas animé de mauvaises intentions à son égard, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer qu'il se jetais sur elle pour lui planter ses canines dans la gorges.

Elle sursauta violement quand un tourbillon de sable envahie la pièce accompagné d'un grognement des plus inquiétant. La jeune femme écarquilla les yeux en voyant un tourbillon pénétrer à l'internieur du bijou avant que le silence et le calme ne régnent à nouveau. Anubis lui rendit le pendentif en lui demandant de répéter près lui quelques mots, dont son prénom. Elle s'executa d'une voix hésitante, se demandant ce qu'elle était en train de faire et ce que cette formule allait provoquer.

A peine avait-elle refermé la bouche qu'un éclat de lumière s'échappat de son pendantif et se tranforma en un espece de... heu... Garance ne savait pas trop. C'était gros, plein de dents, ça sautait partout. Sur le coup, le comportement de la créature lui rappela celui d'un bon gros chien qui serait resté longteps enfermé dans un enclo et qui fêtait sa liberté retrouvée. La jeune femme écarquilla les yeux en réalisant que la bestiole ne semblait pas très fraiche... c'était le moins qu'on pouvait dire... Quelques morceau de bandelettes noirâtres pendaient de son corps, par endroit, elle put même apercevoir le délicat mécanisme de sa hanche.

Après avoir gambadé joyeusement pendant quelques instant, l'animal revient vers elle et Garance déglutit avec difficulté, se demandant ce qu'il allait lui faire, mais il se contenta de s'installer à ses coté, assis sur ce qui lui restait de queue, levant vers elle un regard vide... et pour cause, un de ses orbite occulaire semblait avoir perdu depuis longtemps son œil, comme un chien qui quémande une caresse en récompense.

La jeune femme resta un instant interdite, la dernière chose dont elle avait envie était bien de poser ne serait-ce qu'un doigts sur cette charogne vivante, surtout qu'après sa vu, son odorat vu à son tour agressé par la présence de la bête. Elle n'avait pas que l'aparence d'une bête en état de décomposition avancée, elle en avait aussi l'odeur. La jeune femme eut l'impression qu'elle allait s'évanouir a retenir sa nausée.

Anubis lui expliqua fièrement que l'animal, qui avaient visiblement été un chacal très longtemps avant serait son gardien dévoué, efficace, invulnérable et immortel et facile d'entretient. Elle le regardait totalement interloquée... Etait-il sérieux ? Imaginait-il qu'elle passerait vraiment inaperçue avec un animal de compagnie qui abandonnait des morceau de son corps à chaque pas ? Elle était presque sure que si elle rentrait chez elle avec cet animal, et même s'il y avait déjà plusieurs siècles que les sorcières n'étaient plus brulées en place publique, ses congénères pourraient bien avoir envie de remettre cette pratique à l'ordre du jour en son honneur.

Elle s'aperçut qu'elle était en apnée quand Anubis précisa qu'il prendrait l'apparence d'un chacal en bonne santé dés qu'ils seraient dans le monde de la jeune femmes. Bon, c'était déjà mieux que rien, même si elle se demandait déjà comment elle allait pouvoir passer la douane et éviter les controles vétérinaires et les inculpations pour trafic d'animaux sauvage. Mais Anubis semblait tellement fier de lui, et elle devinait que ce n'était pas le genre de faveur qu'il offrait à tout bout de champs, et il est vrai qu'elle était véritablement touchée.

« Oui, beaucoup ! » dit-elle en prenant un peu de courage pour poser sa main sur la tête de l'animal, qui heureusement fut soudainement pris de démangeaisons et tourna la tête pour chercher furieusement sur son arrière train des puces dont garance se demandait si elles étaient aussi morte que leur hôte.

Elle releva la tête vers le sourire tranchant de son interlocuteur.

« Comment s'appelle-t-il ? » demanda-t-elle

La jeune femme posa les yeux sur le médaillon qu'elle tenait toujours dans sa main et fronça les sourcils alors que quelques nouvelles questions se formaient dans son esprit.

« Et, est-ce que pour être avec moi, il doit forcément être sous sa forme physique, ou peut-il parfois être avec moi dans le médaillon ? »

Si elle pouvait le transporter dans le médaillon, ça lui simplifierai grandement la vie, notamment pour les voyages.
avatar
Garance Albrech
Médium

Messages : 29
Date d'inscription : 06/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Anubis le Mer 1 Nov - 10:50

D’un signe de la main vers son nouveau bijou, je lui disais amusé :

"Il suffit de prononcer la formule. C'est tout. Et pour le nom il s'appelle... Oh et puis nommez le comme bon il vous plaira."

Enfin, elle ne devait connaître le processus de la magie par ici la pauvre âme. Pour nous qui usons de cette puissance quotidiennement, aussi bien les dieux que les mortels, ce genre de question ne se posait plus depuis qu’on avait passés les six ans maximums. Mais bon, elle était une étrangère et donc, ignorait tout de nos uses et coutumes. Quand bien sûr, ont usé d’une formule pour provoquer quelque chose, il en existait une pour annuler. Mais bien entendu, il fallait avoir un minimum d’expérience et d’entraînement, avant de jouer les magiciens, sinon les conséquences pouvaient être terribles. Tenait, une fois une bande de pilleurs de tombe ont dérobé un parchemin sacré dans la tombe d’un grand-prêtre. Ils voulaient contrôler la course du Soleil et donc de contrôler Râ. Conséquence, se fut une horde de serviteurs du chaos qui sont tomber sur terre, je ne vous dis pas la pagaille pour tout rétablir.

"Vous voyez que j’ai pensé à tout. Je suis Anubis, je vis dans les ténèbres et passe la plus grande partie de ma vie dans la douât à m’occuper des morts, et ne venant que rarement sur le mondes des mortels. Je sais jouer les ombres et agir discrètement. Et puis, cela vous permet d’avoir un compagnon fidèle à vos côtés. Que ce soit juste pour vous protéger ou parler il sera là, il comprend en plus votre langue, mais ne parle pas. N’est-ce pas merveilleux ?" Disais-je en ouvrant bien grands les bras avec un large sourire.

Voici un magnifique présent, pour une mission qui me semblait si peu risquée. Mais autant voir cela comme un moyen pour compenser les frayeurs que je lui ai faites. Bien que cela soit justifié pour moi, la pauvre humaine n’avait sans doute pas mérité tant d’émotion. Mais au moins, elle aura découvert la vérité et repart avec de bons souvenirs et de beaux cadeaux. Comme quoi, cela montrait que je n’étais ni bon, ni mauvais, mais juste en équilibre entre ces deux parties qui régissaient le monde. Car mon rôle était celui de l’équilibre, et non celui du combattant pour tel ou tel camp. C’était sans doute, ce qui me donnait mon air mystérieux qui faisait tant mon charme.

"Je suis ravis que mes présents vous plaises. Ils vous seront d’une grande aide. A présent, avez-vous quelque chose à demander, où peut-être préférez-vous rentre chez vous ? Votre demeure doit vous manquer j’imagine. A moins que vous désirez encore profiter de votre visite ici encore un peu."

L’accord fut fait, je pensais que nous n’avions plus rien à ajouter. Et je me doutais que Garance aimerait retrouver ses murs sécurisants, et son lit familier pour se remettre de toutes ces aventures. Ce serait compréhensible. Après, sa curiosité pouvait la pousser à vouloir poser des questions et explorer ce nouveau monde, ce qui était normal aussi. Si elle voulait encore profiter de sa présence ici, je n’y voyais aucune objection. Sa mission, bien qu’elle pouvait être importante, pouvait bien attendre encore un peu, le temps que son esprit de repose et se prépare à sa nouvelle tâche. Joignant les mains, et prenant place à nouveau sur mon siège, j’attendais sa réaction.

"Mais peut-être avez-vous des questions qui vous trottent dans la tête, et vos lèvres brûlent du désires de les poser. Si tel est le cas, allez-y, je ferais de mon mieux pour vous répondre."

_________________

avatar
Anubis
Gardien des Portails d'Egype antique

Messages : 51
Date d'inscription : 16/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Garance Albrech le Mar 7 Nov - 17:23

Anubis s'amusa de sa question, lui indiqua qu'elle n'aurait qu'à prononcer la formule pour que son ange gardien retourne dans le pendentif, avant de préciser qu'elle n'avait qu'à le nommer comme elle voulait. Elle jeta un coup d'oeil à la bestiole qui la regardait de son seul œil blanchâtre. Elle ne doutait pas qu'il serait protecteur et extrêmement dévouée, il n'y avait qu'à voir la façon dont il la regardait, mais il fallait bien reconnaître que son apparence ne correspondait pas vraiment à celle d'un « ange ». Il ressemblait plus à l'idée qu'on pouvait se faire d'un démon... Mais d'un autre coté, vu ce qu'elle venait de découvrir, elle n'était pas loin de préférer un « démon gardien » en fait. Elle décida de se laisser un peu de temps pour lui trouver un nom. Attendre par exemple d'être rentrée chez elle et de voir à quoi il ressemblait sous son apparence « terrienne ».

Elle dissimula son sourire dans sa coupe lorsque le Dieu reprit la parole, visiblement très fier de lui, expliquant avec emphase les avantages qu'elle aurait à jouir de la compagnie de cet étrange compagnon. Elle préféra rester silencieuse. Là, tout de suite, il lui faisait plus penser à un gamin cherchant à se faire mousser devant la fille qui lui fait tourner la tête qu'au dieu gardien des morts. D'un autre coté, il devait avoir peu souvent l'occasion de faire un peu d’esbroufe dans son royaume où ses pouvoirs étaient connus et reconnus. Garance préférait le voir comme ça que comme elle l'avait découvert quand il l'avait trainé ici.

Ce souvenir la troubla et lui fit cligner des yeux de surprise. Elle avait l'impression que c'était il y avait des siècles. Soudain elle se demanda depuis combien de temps elle avait disparu, si des recherches avaient été diligentées et quelle excuse elle allait bien pouvoir trouver quand elle ressortirait de la tombe. Elle réalisa également qu'elle ne doutait plus de retourner chez elle. C'était très étrange, mais à présent, papoter avec un dieu en buvant du vin dans des calices d'or autour d'une table couverte de victuaille, dans une salle du royaume des mort lui semblait parfaitement... normal.

La conversation arrivait à son terme. Tout ce qui devait être dit l'avait été. Anubis lui demanda si elle désirait rester encore un peu et visiter son royaume ou si elle préférait rentrer chez elle. Pour la jeune femme, la question ne se posait même pas. Elle n'avait qu'une envie. Retrouver sa petite maison dans son petit village tranquille, sa vie tranquille.

« Je vous remercie pour votre hospitalité, mais j'avoue que j'ai très envie de rentrer chez moi. De retrouver la quiétude de mon foyer et mes habitudes rassurantes après toute cette incroyable aventure. J'ai besoin de prendre un peu de recul, de repenser à tout ça à tête reposée pour envisager la suite de ma tâche. Je ne vois pas trop ce que je pourrais demander de plus. » répondit-elle doucement. « Si, une dernière question. » ajouta-t-elle après quelques secondes de silence « Vous reverrais-je un jour ? Je veux dire... de mon vivant. »
avatar
Garance Albrech
Médium

Messages : 29
Date d'inscription : 06/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Anubis le Ven 10 Nov - 9:00

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. J’ignorais si elle me demandait ça, car elle espérait me revoir, ou bien si elle craignait justement de me retrouver. Et bien entendu, de son vivant, cela m’évita ma traditionnelle blague « Oui, on se retrouvera forcément. » Quoi que, si elle mourait dans son monde, je ne pourrais l’accueillir dans mon royaume, je ne recevrais que ceux mourant soir en Kemet, où ayant procédé aux anciens rites dans ce monde. Ce n’était pas moi qui établissais les règles, je devais les suivre comme un fonctionnaire de l’état. Oui, nous avions des fonctionnaires ici aussi, l’Egypte comme vous l’appelez, était un royaume avant tout administratif.

"Sans doute. Il est possible que nos chemins se recroise, pour une raison ou une autre."

Maintenant qu’elle savait tout, et qu’elle bénéficiait de ma bénédiction, nos chemins risquaient de se recroiser en effet. Peut-être de manière indirecte ou non, c’était à voir. Sans doute, vais-je la revoir concernant cette mission confiée, ou bien si elle retombait ici par hasard ou alors qu’un danger me poussait à intervenir, si ce n’était pas autre chose. Ce serait amusant de penser qu’en réalité, j’allais lui manquer, mais j’avais des doutes sur ce point. On me trouvait bien trop surprenant, et très peu social. On aimait ma puissance, mes pouvoirs, mais après, j’étais craint pour de bonnes ou mauvaises raisons, et avec tous ceux qu’elle a dut vivre rien qu’aujourd’hui, j’imaginais que Garance préférerait m’oublier un long moment.

"Mais je doute que cela n’arrive de sitôt. Vous avez besoin de vous remettre de vos émotions, je ne vais pas vous coller ou m’incruster dans votre vie constamment, ce n’est pas le genre des dieux de ces terres."

Oui, les dieux de Kemet ne s’introduisaient pas dans la vie des mortels comme ça, à l’instar de nos voisins Grecs. Alors qu’eux, mêlaient les mortels à leurs jeux puérils, nous, nous réglions nos problèmes entre nous, et si un malheur frappait l’Egypte, alors nous le réglions de notre côté, ou faisons savoir aux humains ce qu’ils devaient faire s’il s’agissait d’une punition. L’implication de nos serviteurs dans nos affaires étaient si rare, et ne se pratique qu’en cas d’extrême urgence, comme là où je ne pouvais pas surveiller les autres mondes, et donc j’aurais besoin de l’aide d’agents.

"Bon, il est temps je présume de vous ramener chez vous. Préférez-vous repasser par le même portail ou bien un autre que je connais, menant à un royaume barbare appeler Angleterre, si c’est plus proche de chez-vous ?"

_________________

avatar
Anubis
Gardien des Portails d'Egype antique

Messages : 51
Date d'inscription : 16/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Garance Albrech le Lun 13 Nov - 12:17

Garance se sentit sourire légèrement quand il lui répondit qu'ils auraient probablement l'occasion de se revoir, même si ce n'était pas pour tout de suite. Curieusement, et même s'il lui avait filé une trouille bleu et fait vivre des aventures assez traumatisantes pour une humaine n'ayant jamais été en contact avec le surnaturel avant, d'une certaines façon, elle s'était attachée à cet être ambivalent.

D'un autre coté, elle devait reconnaître que sa question était un peu ridicule. Il était évident qu'en fonction de l'avancement de la mission qu'il lui avait confiée, ils se recroiseraient probablement. Mais elle reconnut quand même qu'elle était rassurée de savoir que ça ne serait pas pour tout de suite. Après tout ce qu'elle venait de vivre, elle aurait besoin d'un peu de temps pour se remettre, pour retrouver la stabilité de sa vie et réfléchir à tout ce qu'elle venait de vivre.

Elle hocha la tête quand il lui indiqua qu'il était temps qu'elle rentre chez elle. Elle ne put retenir un petit soupir mêlé de soulagement et de lassitude. Avant de rentrer chez elle, il lui faudrait probablement répondre à bien des questions des autorités Égyptiennes. Elle se demandait déjà ce qu'elle allait bien pouvoir leur servir comme salade pour justifier sa disparition. Peut être pourrait-elle dire qu'elle s'était perdue dans le tombeau ? Après tout ce n'était pas loin d'être vrai. Mais, ils auraient probablement entendu les témoignages des autres visiteurs qui s'étaient fait courser par le serviteur d'Anubis. Il serait peut être plus prudent de jouer l'amnésie. Raconter la vérité, il en était hors de questions. Elle n'avait pas l'intention d'être retenue dans une institutions qui lui offrirait une jolie chemise avec les manche qui se nouaient dans le dos. Et si elle commençait à parler de Dieu, de royaume des morts et de momies, c'était clair que c'était ce qui se passerait.

Anubis régla son problème en lui proposant de la conduire en Angleterre. Ce n'était pas beaucoup plus proche de chez elle contrairement à ce qu'il disait, mais par contre, elle n'aurait pas de compte à rendre à personne là pas. Tout au plus les douaniers s’interrogeraient de ne pas trouver de trace de son entrée sur le territoire, mais bon, elle pourrait toujours se la jouer offusqué et retourner la situation contre eux. Après tout, les erreurs humaine arrivaient.

« Je crois qu'il sera plus simple que je passe par le portail de l’Angleterre. Ça m'évitera d'avoir à répondre à des questions embarrassante ici. »

Elle se leva de son siège pour marquer qu'elle était prête à y aller. Elle hésita un instant à « ranger » son coyote dans le pendentif, mais décida que ce n'était pas urgent. Elle aurait le temps de s'en occuper quand elle serait de retour dans son monde. Et puis, elle devait reconnaître qu'elle était curieuse de voir à quoi il pouvait ressembler là bas.

« Vous aurez de mes nouvelles dans quelques jours. Le temps de rentrer et j'irais marquer le portail qui se trouve non loin de chez moi. » dit-elle en caressant d'une main distraite la tête de la charogne qui lui tenait lieu de nouveau compagnon à 4 pattes.
avatar
Garance Albrech
Médium

Messages : 29
Date d'inscription : 06/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Anubis le Mer 15 Nov - 9:53

Tout était donc parfait. L’accord fut donc conclu, les choses avaient une chance de s’arranger, c’était magnifique. Bien entendu, ce genre d’histoire risquait de ne pas être connu du grand public, on n’allait pas voir ce récit écrit sur le mur d’un temple comme avait l’habitude de faire les mortels, et ce serait tant mieux, car je voulais que tout cela reste secret. J’ignorais combien de temps, j’allais pouvoir garder tout cela secret, car ces phénomènes devenaient de plus en plus fréquents et si jamais les autres l’apprenaient et que je leur cachais tout cela, je ne vous dis pas les remontrances que je risquais. Les dieux égyptiens pouvaient paraître plus juste comparer aux Grecs ou assyriens. Mais ils avaient en réalité un état d’esprit digne des intrigues de cour royal. J’étais tout disposer à laisser Garance prendre le temps qu’il lui fallait, même si le temps nous pressait, mais je compenserais par mon dur labeur.

Me levant de mon siège, je m’approchais tranquillement de l’humaine. Elle allait déjà répertorier le portail qu’elle connaissait déjà, un bon début. Après, je me doutais qu’elle ne risquât pas de tous les trouver, que sans doute en croiser aux moins deux de plus serait pas mal, mais c’était mieux que rien. De toute manière, je comptais trouver d’autres agents pouvant m’aider. Surtout, depuis que j’ai rencontré ce saltimbanque avec sa concubine dans le monde de Garance, je restais vigilent à cette menace, car oui s’en était une. Cet humain était fou et je savais qu’il cachait quelque chose, pour preuve, son employé qui ma suivit, mais je lui réservais quelques petites surprises qui devraient bien lui faire rire.

"Me voyez-vous ravis de l'apprendre. Votre acceptation me réjouis au plus haut point. Peut-être ne vous rendez-vous pas compte de suite, mais votre travail sauvera de nombreuses vies, aussi bien de votre monde que du miens."

Arrivant à son niveau, je me mis presque en position à genoux et lui attrapa la main délicatement. Je ne la quittais pas du regard, mais du bout de mes lèvres d’apparences humaines, je déposais un baiser sur le dos délicat de la mortelle. Quelque chose de léger comme une brise au-dessus du Nil, réveillant à peine les roseaux et ne brisant presque pas la surface cristalline du fleuve. Une petite marque d’affection, qui était rare chez moi. Trop amoureux de mon travail, l’affection ne venait pas toujours envers les autres, dieux ou humains. Et le contact avec les morts m’avait donné sans doute un aspect glacial et distant, pouvant pétrifier sans doute du regard n’importe qui d’un malaise ou d’une forme de peur.

"Je vous renvoie donc chez vous Garance. Prenez donc le temps qu'il vous faut, mais sachez, même si vous aurez du mal à le croire, que ce fut un plaisir de vous rencontrer."

La pièce se mit comme à vibrer et mon apparence devint flou. L’humain qui se tenait devant elle il y avait à peine une seconde, devenait une ombre aussi noire que la nuit avec deux grands yeux rouges rouge. Du sable se mit à remplit l’endroit, tournant autour de la mortelle et en quelques secondes, Garance fut emporter à travers un portail de sable, la conduisant jusqu’au portail mentionné. Elle était partie aussi vite qu’elle était venue, ne laissant plus la moindre trace de son passage, ne permettant ainsi à personne de savoir si oui ou non, elle était passée par ici. Comme pour elle, cela m’évitera de devoir répondre à certaines questions de ma famille si l’un d’eux venait me rendre visite, comme si cela allait arriver un jour. Bon, ce n’était pas tout ça, mais j’avais suffisamment laissé mon travail dont je me ventais tant d’aimer, en pause. Il fallait à présent que j’y retourne er fasse comme si de rien n’était. La vie reprenait son court normal, enfin la mort quoi, et cela devra durer encore un moment avant qu’une catastrophe n’arrive, ce que j’espère éviter.

_________________

avatar
Anubis
Gardien des Portails d'Egype antique

Messages : 51
Date d'inscription : 16/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egypte eternelle et ancestrale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum