Emily Kazakura, elle ne s'excuse pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emily Kazakura, elle ne s'excuse pas

Message par Emily Kazakura le Mer 13 Sep - 14:04



Votre Personnage


Fiche d'identité


Nom/Prénom: Emily Kazakura

Age: 21 ans

Sexe: Femme

Groupe : Hybride

Nationalité/Fiction d'origine si c'est une Légende: Française / Bleach

Profession : Aucune

Univers/Pays/Ville de résidence : Trou-perdu-sur-bled, France

Objectif de votre personnage: Découvrir le plus de choses possible afin de satisfaire son insatiable soif de nouveauté, de voyages et d'émerveillement.

Signe distinctif : Une sainte horreur de l'ennui et un enthousiasme prononcé pour toute nouveauté, ainsi qu'un regard optimiste sur le(s) monde(s) et un franc-parler parfois dérangeant.

Pouvoir/talent particulier : Son katana, Wabimasen. Lorsqu'il est en forme Shikai, il double le poids de tout objet non vivant qu'il touche. L'effet dure une journée et peut se cumuler à l'infini. Mais cela, elle ne le sait pas encore, pour elle c'est un sabre ordinaire, notamment parce que la forme Shikai n'est pas possible sur Terre.

Votre rang personnalisé : Exploratrice inter-univers


Description


Description mentale :

Emily est une personne enthosiaste et énergique, croquant la vie à pleines dents et pleine d'optimisme, au point même d'une certaine candeur. Le mystère et l'inconnu ne lui font pas peur, bien au contraire ils l'attirent et titillent sa curiosité et son envie de découvrir.

Elle est le genre à s'émerveiller de chaque découverte, quand bien même elle aurait déjà vu des choses bien plus extraordinaires. De nature très curieuse, elle a soif de nouveaux paysages et vogue dans la vie de voyages en découvertes. L'école l'ennuie car tout y est lent et immobile, elle est plutôt le genre de personne à foncer tête baissée à la poursuite de ses rêves.

Mais elle a tout-de-même un minimum de sens de la mesure et sait quand il faut freiner un peu son ardeur exploratrice pour ne pas se mettre inutilement en situation dangereuse. La plupart du temps.

Joviale et ouverte, elle a le contact facile et un certain dédain pour le protocole, qui ne sert, d'après elle, "qu'à remplacer le vrai respect en faisant croire que c'est le seul valable". Son franc-parler proverbial la pousse à souvent énoncer sans ambages ni fioritures des choses que ses interlocuteurs préfèreraient taire.
Toujours accablée de bougeotte, elle a du mal à rester en place bien longtemps. Elle met beaucoup d'entrain dans ce qui l'intéresse et plus encore d'empressement pour finir au plus vite ce qui l'ennuie, quitte à bâcler le travail.

Ayant pratiqué plusieurs sports extrêmes tout au long de son adolescence, parmis lesquels une bonne partie des sports de glisse, le saut à l'élastique, et même une fois la chute libre et le wing suit, elle sait garder sn calme... ou plutôt elle sait éviter de paniquer en situation de stress ou de danger.

Description physique :

Emily est une jeune fille relativement petite d'1 m 64, et très fine. Faisant beaucoup d'activités sportives, elle n'a que très peu de graisse dans le corps, et fatalement tout aussi peu de poitrine. Le visage fin, des yeux bruns légèrement bridés, de longs cheveux aubruns lui tombant aux omoplates qu'elle rassemble souvent en queue de cheval, elle a le profil d'une sportive, avec des muscles légèrement plus prononcés que chez les autres femmes de sa corpulence, et plus que légèrement plus efficaces.

Les différents sports qu'elle a pratiqué tout au long de sa vie, et notamment les arts martiaux, lui ont permis d'en tirer le plein partit, en développant une puissance musculaire plutôt impressionnante pour un si petit gabari (bien que pas à la hauteur d'un grand bonhomme moyennement entrainé), mais surtout en apprenant à s'en servir de façon adéquate pour exploiter ses points forts : agilité et vivacité.



Histoire :


Histoire de votre personnage :

Née de Kazakura Shizuru et d'un père dont elle l'ignore l'identité, Emily est née en France suite à l'exil de sa mère, tombée enceinte après une relation effémère et rejetée par sa famille traditionnaliste et ultra-conservatrice. Coulant une enfance presque normale, elle a été à l'école comme tous les enfants français, conciliant cela avec un certain nombre d'activités de clubs, la plupart sportifs. Enfant débordant d'énergie, elle a essayé nombre de sports de plein air lui permettant de dépenser tout cet enthousiasme, la plupart du temps pour une année seulement avant de passer à autre chose.

Une fois au cours de son enfance, sa mère reçut la visite d'un homme austère, grand et blond. Il ne resta que quelques heures, à discuter avec sa mère, puis fit quelque chose à Emily dont elle ne se rappelait pas vraiment, mais qui l'avait laissée sans forces et après quoi elle avait dormi plus d'une journée entière. Il était ensuit repartit comme il était venu, laissant sa mère dans une mélancolie qui dura des jours. Quelques années passèrent avant que la jeune fille en entende à nouveau parler.

Emily était une enfant un peu particulière, outre son nom de famille japonais et son prénom américain pour une petite française, elle semblait parfois un peu perdue dans ses pensées, distraite, et refusait catégoriquement de se rendre dans certains endroits sans fournir d'autre explication que "C'est trop bizarre par là, je veux pas y aller !".

Puis, un jour, poussée par sa grande curiosité, elle décida de braver la crainte que lui inspirait cette étrange sensation, ce frisson parcourant sa colonne vertébrale et la base de son crâne, qu'elle était la seule à percevoir et que ses amis ne comprennaient pas. Alors âgée d'une dizaine d'années, elle s'approcha dans la rue qu'elle avait toujours évité, à deux pâtés de maison de chez elle, et avança avec circonspection, tandis que ses deux camarades la suivaient d'un pas de promnade en s'amusant de sa prudence excessive. Puis au bout d'un moment sans rien voir d'inhabituel, la sensation diminua à mesure qu'elle avançait et finit par disparaître complètement.

Elle ne trouva rien cette fois-là, ni le lendemain lorsqu'elle revint seule pour essayer de résoudre cette énigme. Le dimanche suivant, elle se leva tôt, vêtue de son anorak à cause du froid de l'automne, et sortit dans la rue pour essayer une nouvelle fois de comprendre le phénomène. Elle revint donc dans la rue en question, ne pouvant s'empêcher de rentrer la tête dans les épaules lorsque ce léger frisson apparut et devint plus net à chaque pas. Mais cette fois-ci, au lieu de marcher au hasard, elle avait décidé d'établir une méthode.

Munie de son petit carnet et d'un crayon, elle dessina rapidement un plan sommaire de la rue et de ses environs. En notant à quels endroits cette étrange sensation était la plus forte, elle parvint, après de nombreux tours et détours, à trouver son origine, en plein milieu d'un jardin privé. Prenant son courage à deux mains, Emily escalada la barrière et avança de quelques pas dans la propriété privée bien entretenue avant de s'arrêter net, figée par la surprise et le froid soudain.

Elle était en train de marcher dans un jardin bien entretenu, lors d'un petit matin d'automne et, la seconde suivante, elle se retrouvait au flanc d'une montagne eneigée, le vent glacial hurlant à ses oreilles, sans aucune trace de civilisation à proximité. Terrifiée, soudainement perdue au milieu de nulle part, elle recula en trébuchant et tomba sur son séant dans l'herbe fraiche et bien tondue du jardin.

Ce fut sa première expérience concrète avec ce qui a toujours fait d'elle une enfant à part, et elle fut terrifiante. Cela lui prit des semaines, durant lesquelles elle évita cette rue encore plus qu'avant, avant d'en parler. Lorsque la jeune fille évoqua cet étrange phénomène, sa mère eut d'abord l'air effrayé, puis elle poussa un soupir et fit s'assoir Emily pour lui parler longuement.

Elle lui expliqua qu'il existait d'autres mondes, d'autres réalités, que les humains ordinaires ne pouvaient pas atteindre. Elle lui raconta que son père était un homme venant de l'un de ces mondes qui s'était égaré sur Terre pendant un temps, et qui avait du y retourner car là était sa place. Que cet homme était brièvement revenu alors que la fillette n'avait que 5 ans afin de lui laisser un héritage destiné à Emily. Elle sortit alors d'un placard une longue boîte enroulée dans un drap, qu'elle donna à sa fille en expliquant que c'était un cadeau de son père, créé pour elle et par elle, quoi que cela ait pu vouloir dire, et qu'il s'appelait Wabimasen.

En ouvrant la boîte, la jeune fille découvrit alors un sabre court japonais, un Kodachi, à la garde ronde au motif sculpté de volutes, accompagné de son fourreau laqué rouge vif.

Pour la rentrée scolaire de ses onze ans, la jeune fille fut inscrite à un nouveau club de sport, le seul qu'elle pratiqua plus d'une année : les arts martiaux. Et plus particulièrement une école prodigant un enseignement plutôt complet, allant des poings et paumes au maniement du sabre à une ou deux mains, en passant par le bâton long. La jeune fille compensait sa petite taille et son manque de puissance musculaire par une agilité et une rapidité plus importante que celles des élèves plus grands et puissants qu'elle. Ainsi elle appris à devenir une personne indépendante, capable de se défendre seule, et possédant un sabre dont elle savait se servir.

Terrifiée par sa première expérience d'un autre monde, froid et hostile, elle resta longtemps éloignée des sensations lui indiquant la présence d'un portail mais, le temps amoindrissant le mordant de se souvenir et stimulant sans cesse sa curiosité, elle finit un jour, alors qu'elle avait 15 ans, pas se décider à faire une nouvelle tentative.

Elle trouva un autre portail que celui qu'elle avait découvert la première fois, à bonne distance de son école. Elle ressentait d'ailleurs sa présence depuis plus loins qu'autrefois, à tel point que cette sensation désormais familière provoquée par le premier portail ne la quittait plus même une fois rentrée chez elle. Elle avait du apprendre à ignorer cette sensation et à la faire taire, ce qui avait pris des mois de malaise permanent.

Emily franchit donc ce nouveau portait prudemment. Elle ne pouvait pas le voir, mais en procédant avec méthode, elle pouvait en deviner la localisation approximative et le trouver par tâtonnements. Elle avait pris soin d'emporter son sabre Wabimasen au cas où quelque danger la guetterait de l'autre côté. Et ce qu'elle y découvrit devait changer sa vie à jamais : une forêt luxuriante, constituée d'arbres qu'elle n'avait jamais vu nulle part, éclairée par un doux soleil printanier et peuplée d'oiseaux colorés aux chants harmonieux. Un véritable paradis de nature sauvage sans aucune trace de construction humaine.

Dans les années qui suivirent, elle devint une véritable aventurière, pratiquant plusieurs sports extrêmes et toujours en vadrouille quelque part, elle visita aussi bien différents pays de la Terre que différents mondes lorsqu'elle découvrait un portail. Cette sensation dans sa colonne vertébrale, qui pouvait s'apparenter à un frisson de crainte alors qu'elle était petite fille devint rapidement un frisson d'excitation à l'idée de découvrir un nouveau monde et de nouvelles merveilles potentielles. Certains mondes étaient dangereux, mais elle avait toujours réussi à s'en sortir grâce ses entraînements sportifs ET à son éducation. Si sa vivacité et son sabre lui avaient déjà servit plus d'une fois face à d'étranges animaux sauvages un pe utrop agressifs, son esprit et une solution astucieuse avaient tout autant, sinon plus, de potentiel pour la sortir d'un mauvais pas. Encore que tout soit relatif, puisque la pire situation qu'elle ait eu à affronter fut de se retrouver dans les bureaux d'une grande société alors qu'elle n'avait pas l'autorisation d'y être. Elle avait été poursuivie par des gardes armés mais, trop rapide pour eux, elle avait réussi à les semer dans le bâtiment assez longtemps pour les envoyer loin du portail et le franchir dans l'autre sens. Quelle idée aussi d'aller répondre à ce chien rouge doué de parole !

Après avoir obtenu son bac, puis raté sa première année d'études, Emily a décidé de s'accorder une année de voyage autour du monde (et hors du monde) pour découvrir encore de nouveaux horizons, de nouveaux paysages et de nouvelles personnes, avant de poursuivre ses étude l'année suivante.


Test RP :


Test RP  :

(Non obligatoire pour les doubles comptes. Donnez envie aux autres joueurs de faire du rp avec vous en écrivant un one-shot. Il peut s'agit d'un moment important de l'histoire de votre personnage qui l'a particulièrement marqué, par exemple.)

*****************************************************************************


Vous

Pseudo/nom: Siegwald

Age: QdateTime.current() - birthDate;

Avez vous lu le règlement ? : C'est le truc avec les graduations, c'est ça ?

Comment avez vous connu le forum ?:

Que pensez vous de celui ci ?



Dernière édition par Emily Kazakura le Lun 9 Oct - 14:57, édité 2 fois
avatar
Emily Kazakura
Exploratrice inter-univers

Messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emily Kazakura, elle ne s'excuse pas

Message par Catherine de Lystera le Mer 13 Sep - 17:45

Salut ! Je ne te dis pas bienvenu Wink
Le perso a l'air cool mais je ne pourrai pas te valider sans ton avatar !
avatar
Catherine de Lystera
La méchante belle-mère de Blanche-Neige

Messages : 17
Date d'inscription : 27/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emily Kazakura, elle ne s'excuse pas

Message par Macaria le Jeu 14 Sep - 11:26

Cool, je peux donc te valider. Amuse toi bien !
avatar
Macaria
Déesse grecque de la mort heureuse

Messages : 105
Date d'inscription : 29/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emily Kazakura, elle ne s'excuse pas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum