Situation géopolitique des pays de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Situation géopolitique des pays de la Terre

Message par Administrateur le Mer 5 Aoû - 16:48

Situation Géopolitique




SOMMAIRE :
 

Contexte Général
France
États-Unis
Royaume-Uni
Chine
Japon
Grèce
Empire Russe


CONTEXTE GENERAL :
 
Le désespoir... aucune autre émotion n'a jamais été aussi présente sur Terre que celle-ci en cet instant. "Les pauvres s'appauvrissent et les riches s'enrichissent"; une maxime souvent répétée par le passé pour décrire le système par ceux qui n'arrivaient pas à en profiter comme ils le souhaitaient, mais aujourd'hui celle-ci prends tout son sens.

Partout dans le monde les sociétés voient leur pouvoir grandir et devenir plus grand encore que celui des états. Les libertés des hommes disparaissent, celles des empires financiers se multiplient. En conséquences, les citoyens les moins privilégiés ne rêvent plus, ils survivent, et pour cela transgressent sans remord les règles primordiales de la société. Crimes, violence, vols, chômage, voila le quotidien de nombreux citoyens à travers le monde.

Face à la crise économique mondiale, la France a tenté de maintenir une Europe unie face aux dissensions se faisant plus grandes entre les nations, tentant d'adoucir au maximum la politique de fer imposée par l'Allemagne. Malheureusement rien n'y faisait, la crise n'en finissait pas, et les mesures, plus impopulaires les unes que les autres, ne semblaient avoir aucun effet, pire, la Grèce, pays le plus fragile, fût ruiné et exclu des décisions européennes. Le pouvoir allemand en fût fragilisé, conspué, y compris dans son propre pays par des citoyens, de plus en plus nombreux, clamant à qui voulait l'entendre: "tant qu'à devoir vivre pauvre, autant être des pauvres libres". Ainsi, la politique européenne répressive voulue par l'Allemagne prit fin, la France devint le nouvel état fort de l'Europe. L'annonce de mesures plus sociales se fît entendre par-delà les frontières du territoire et des migrants du monde entier succombèrent au nouveau rêve européen. Seulement les frontières de l'Europe s’étaient cloisonnées. Afin de protéger leurs citoyens, les gouvernements européens prirent unanimement la décision de fermer leurs portes aux migrants afin de conserver leurs ressources encore restantes pour garantir le maintien des acquis sociaux, qu'ils s'agissent d'aides ou de bâtiments publics. L'Europe, et à plus forte raison la France, s'est donc repliée sur elle même, stagnant dans un confort minimal où la plupart peuvent néanmoins manger à leur faim, rêvant d'un futur meilleur, d'une solution miracle née de l'idée d'un économiste de génie ou d'un pays lointain. Les gens se réfugièrent dans les livres et les films, cherchant la moindre parcelle d'espoir, y compris dans le monde de l'imaginaire, mais sombres étaient les scénarios ces temps-ci et seules quelques maisons d'édition y trouvaient leur bonheur. On parle aujourd'hui d'Union Européenne, au même titre que les États-Unis de 2015, les Etats d'Europe formant un bloc économique, politique et culturel.

FRANCE:
 


Dirigeant:


Joël Galland (38 ans, éloquent et très apprécié par le peuple français, réside à Paris).

Monnaie:


Euro

Contexte géopolitique:


La France est devenu le nouvel État fort d'Europe, ses décisions influencent grandement la politique globale de l'Union Européenne. Le pays favorise les politiques sociales, malgré le contexte économique global difficile et entretien son service public pour offrir à tous les citoyens un confort minimal: sécurité sociale, aide financière au logement, rations alimentaires de survie. Le commerce se fait presque exclusivement au sein de l'Europe et de la Grande Bretagne (fini le made in China !), cela dit, internet n'est pas bridé et les informations continuent à circuler, de même que les biens culturels (les français sont toujours friands des films Etats-Uniens).


Lois:



  • Tout sans papiers est immédiatement reconduit aux frontières de l'Europe et ses empreintes relevées.
  • Tout sans papiers repris trois fois dans cette situation est envoyé sur l'île-prison d'Eubée rachetée a la Grèce.
  • Tout citoyen européen a droit à des aides au logement, une gratuité des soins basiques et une ration mensuelle suffisante pour vivre distribuée sous formes de boîtes de conserves.


Relations Internationales:


Au sein de l'Europe toutes les nations sont soudées dans la lutte contre cette crise qui secoue le monde cherchant ensemble un moyen d'atteindre une forme d’auto-subsistance qui la maintiendrait éloignée des problèmes extérieurs. Un faible mouvement d'opposition existe cependant pensant que l'Europe devrait s'ouvrir au monde mais ce mouvement reste marginal.
Aucune relation ne subsiste avec les nations non européennes hormis avec la Grande Bretagne avec qui subsiste des relations économiques, certaines entreprises étant présentes a la fois en Grande Bretagne et en Europe.

Situation Economique:


L'Europe dispose encore d'assez de réserves pour subvenir aux besoins de sa population si bien que la plupart des européens survivent sans peine. La plupart des entreprises étrangères ayant été "invitées" à délocaliser a l'étranger, les entreprises européennes les mieux implantées sont ainsi en situation de quasi-monopole.  Notamment une entreprise, spécialisée au début dans les contes de fées, qui trouvèrent ainsi un large public là où leurs concurrents ne l'attendait pas. Rattachée au groupe Utopia, cette filiale fît rapidement fortune et commença à se diversifier, rachetant d'abord des journaux, mais investissant aussi dans le cinéma, la télévision et enfin, les jeux vidéos. Aujourd'hui Utopia est un groupe connu dans toute l'Europe, permettant aux gens de s'évader quelques temps dans des mondes pas forcément meilleurs mais qui, au moins, ne les concernent pas.

ETATS-UNIS :
 


Dirigeant:


Lee Goodwin (65 ans, milliardaire, principal actionnaire et PDG des Etats-Unis d'Amérique, perçoit la masse du peuple sans argent comme des ouvriers à exploiter et le peuple le lui rend bien).

Monnaie:


Dollars

Contexte géopolitique:


A ce jour les USA ne ressemblent à rien de connu jusqu'alors, ils sont ce qu'on appelle désormais une démocratie d'entreprises. Le gouvernement américain manquant de fond fît ce que personne n'avait osé jusque la, il entra en bourse. Ainsi, n'importe quel américain pouvait acheter des actions de son gouvernement. L'idée pouvait sembler bonne, si ce n'est que les règles régissant le fonctionnement des entreprises s'applique désormais au gouvernement américain. Ainsi, ce dernier n'est désormais plus élu par le peuple mais seulement par chaque personne possédant une action du gouvernement. En théorie chaque citoyen peut ainsi être présent lors de l'assemblée des actionnaires et voter pour son président, comme en démocratie. Seulement, la théorie s'effondre souvent devant la pratique et les actions, grimpant à un prix exorbitant ne peuvent désormais plus être achetées que par les plus grandes fortunes du pays : les dirigeants d'entreprises. Les gouverneurs furent démis de leur fonctions, les propriétaires des Etats-Unis estimant que ces postes devaient leur revenir. Les USA appartiennent maintenant aux entreprises, lesquelles se partagent le pays et règnent en maîtres sur leurs régions. Ainsi, la cote Ouest appartient désormais aux industries d'Hollywood et plus précisément a DreamRun, financées par les fonds d'une banque grecque et influencée par des directives venant de France et d'Angleterre cette société s'est approprié les trois quarts de la cote ouest des USA.

Lois :



  • Spécifiques a chaque régions et entreprises
  • Services publics privatisés
  • Droit de grève abrogé
  • Aides financières accordées par l'Etat pour quiconque souhaite créer une entreprise innovente.


Relations Internationales :


Les États-Unis sont toujours représentés par leurs entreprises dans le monde entier, excepté l'Europe. Les échanges se font désormais principalement avec le continent Asiatique, nouveau partenaire commercial privilégié des USA. Les relations étant toujours tendues avec les pays du proche et moyen orient.

Situation Économique :


Le libéralisme est poussé a son extrême. La loi du marché règne en maitre, les riches vivent dans le luxe le plus total
tandis que, pour les autres, seuls ceux qui ont le courage d'entreprendre et de développer des idées originales arrivent a s'en sortir. A l'échelle locale, on note une émergence d'une économie sociale et solidaire permettant aux plus mal lotis de trouver les ressources nécessaires en échangeant et en s'entraidant.

ROYAUME-UNI :
 


Dirigeant :


Victoria II d'Angleterre ( 32 ans, femme forte et indépendante, célibataire )

Monnaie :


Livre sterling

Contexte géopolitique :


Les inquiétudes des citoyens britanniques se traduisirent aussi par une défiance envers les dirigeants en place. Les dissensions politiques se firent de plus en plus nombreuses et intensifièrent ainsi l'instabilité du pays. Voyant que la situation commençait a échapper à tout contrôle, le premier ministre en place décida ainsi de remettre une grande partie de son pouvoir au main de la seule personne à même de réunir la population britannique : sa reine, Victoria II d'Angleterre. Les années qui suivirent affirmèrent la puissance retrouvée de la monarchie et virent le retour d'une aristocratie marquée, respectant l'étiquette constituée des grandes fortunes de l'île et des nobles dont le titre ne s'était pas perdu avec le temps. Conscient que l'île ne pouvait disposer de ressources suffisantes pour redresser son économie, la reine Victoria insista sur l'importance de la recherche scientifique, insistant sur le fait qu'un pays technologiquement avancé n'est plus dépendant des ressources d'autrui et n'est donc plus soumis aux aléas économiques de ceux ci. L'idée fût adoptée avec force par le peuple britannique, à tel point que la Royal Society, détentrice des bourses de recherche et seule habilitée a valider ou non les découvertes scientifiques, connut une affluence et une renommée inégalée depuis la fin du XIXe siècle. On vît alors naître dans les sous sols de Londres, de grandes machines censées produire de l'énergie ou rendre le pays autonome. Parallèlement a cette nouvelle révolution industrielle, le peuple s'adapta à cette nouvelle façon de penser et on vit émerger différents accessoires à énergie manuelle ou mécanique au moyen de rouages et autres pistons. Ces appareils remplacèrent peu à peu les anciens appareils électriques trop énergivores. La vie peut ainsi paraître belle pour les citoyens assez aisés, à l'inverse du petit peuple, masse de gens ruinés par la crise économique qui n'ont pas su profiter de ce virage industriel. Nombre d'entre eux travaillent de nombreuses heures à faire fonctionner ces machines afin de pouvoir gagner de quoi subsister, le reste mendie dans les rues de quartiers misérables où une drogue puissante et peu chère fais désormais partie du quotidien, provoquant des hallucinations donnant vie aux rêves des utilisateurs. L' aristocratie, quand à  elle, se divertie aux moyens de romans et de films produits par la British Academy (lieu officiel de la couronne où se décident les nouvelles tendances en matière de romans et de films), dirigée par Lady Catherine Devy

Lois :



  • Tout appareil fonctionnant grâce au pétrole ou au charbon est interdit. Promotion des énergies renouvelables.
  • Respect de l'étiquette très important :
    1. L'aristocratie se compose en ordre d’importance de : duc , marquis, comte, vicomte et baron, et ses membres portent un titre.
    2. Les nobles possèdent la plupart des terres du pays et la loue aux exploitants.
    3. Chaque personne doit respecter les membres des classes supérieures. Tout manquement a cette règle entrainera des poursuites pénales.
    4. La parole de la reine fait force de loi.



Relations Internationales :


Le Royaume-Uni entretient d'excellent rapports avec le Japon, ayant lui aussi fait le pari de l'évolution technologique. Les échanges de technologies sont donc fréquents entre ces deux pays. L'Europe est toutefois le principal partenaire commercial du Royaume-Uni.

Situation Economique :


Le Royaume-Uni est devenu l'un des principaux pays producteurs d'énergie dan le monde. Toutefois le pays n'a pas encore maitrisé les technologies nécessaires à assurer son indépendance alimentaire. Il échange donc cette énergie supplémentaire contre de la nourriture et des matières premières en attendant de pouvoir les remplacer ou les créer par ses propres moyens.

CHINE :
 

Dirigeant :


 Mengde Cao Cao ( 43 ans, excellent stratège, cruel, autoritaire , globalement apprécié par le peuple)

Monnaie :


Yuan

Contexte géopolitique :


La Chine s'est toujours considérée comme étant communiste, bien qu'elle ait été capitaliste, mais en fait c'est plus une dictature impérialiste. Bref. Connue pour être une superpuissance respectueuse des droits de l'Homme - aha ! - la Chine s'est économiquement implantée dans d'autres petits pays de l'Asie afin de racheter peu à peu quelques entreprises et hôtels. Puisqu'elle ne peut employer la force de son armée, elle utilise son argent pour augmenter son pouvoir. C'est ainsi qu'elle envahit le Tibet, le Laos et une grande partie du Vietnam. La crise économique a fait sombrer nombre de pays voisins et la Chine s'est gentiment proposée de racheter le patrimoine de ces pays pour qu'ils puissent rembourser leurs dettes; un peu comme la Grèce. Si aujourd'hui la Chine est devenue aussi puissante et a commencé son invasion économique, c'est grâce à la montée en puissance de ces dernières années de l'actuel dirigeant Cao Cao. Depuis que ce dernier est au pouvoir, les relations diplomatiques avec les autres pays se sont améliorées puisqu'ils semblent respecter un peu mieux les droits de l'Homme; tout le monde a du travail là-bas, il n'y a pas de chômage ! N'est-ce pas merveilleux ? Il y a également très peu de pauvres, les criminels ne courent plus tellement les rues, il n'y a plus d'orphelinats car personne n'abandonne son enfant malgré la politique de l'enfant unique rétablie ! N'est-ce pas génial ? Et surtout, Cao Cao a trouvé la solution au manque de nourriture pour chaque personne vivant en Chine ! Il n'y a visiblement que peu de bétail dans ce pays, mais bizarrement il y a toujours de la viande de disponible pour tous et à bas prix.

Lois :


  • Les chômeurs doivent se rendre au camp de l'Empereur où du travail leur sera donné (personne ne revoit ces gens la)
  • Parti politique unique, pas d'élections
  • La critique du gouvernement est passible d'une longue peine d'emprisonnement (personne ne revoit ces gens la)


Relations Internantionales :


La Chine continue a exporter vers les autres pays hormis l'Europe. L’extension territoriale chinoise est très mal vue du coté du Japon. De même les États-Unis commencent a menacer la Chine de sanctions si cette expansion continue.

Situation Economique :


La Chine possède une industrie fleurissante qui ne manque plus de main d’œuvre depuis sa conquête des pays limitrophes. Bien que technologiquement moins avancée que le Japon où le Royaume-Uni la Chine est une super puissance rayonnant sur une grande partie de l'Asie et du Monde.

JAPON :
 
Dirigeant :


Jihiro Taniguchi (47 ans, Premier ministre, charismatique et opportuniste, une des têtes de réseau des Yakuzas, apprécié par le peuple)

Monnaie :


Yen

Contexte géopolitique :


Au fur et à mesure des années, les yakuzas ont éliminé leurs ennemis dans l'économie japonaise, puis la politique afin d'asseoir leur autorité sur tout le pays. A la tête du pays, Jihiro Taniguchi a été élu démocratiquement - aha ! - par le peuple pour les représenter. Il s'agit désormais d'une dictature, mais où les habitants vivent dans le luxe car le PIB est très élevé, le travail ne manque pas; les gens vivent avec les nouvelles technologies les plus élaborées. Pour amuser les riches et les touristes à la recherche de sensations fortes, le gouvernement a mis en place un système d'enchères où ils peuvent choisir parmi des prisonniers politiques et des criminels condamnés à mort qu'ils pourront torturer à loisir et exécuter; il est possible de repartir avec une vidéo souvenir de cette alléchante attraction, ou bien un petit souvenir si on paie un supplément. Quelques fois, des concours sont organisés pour savoir qui est le meilleur tortionnaire. Les néo-samouraïs constituent la milice effective du pays.

Lois :



  • Parti politique unique, aucunes élections.
  • La police régulière fait respecter les lois tandis que les néo-samouraïs font respecter les volontés du premier ministre.
  • Moyennant finance, n'importe qui peut disposer d'un prisonnier à sa guise dans l’arène ou dans un lieu plus personnel.


Relations Internationales :


Le Japon échange des technologies avec le Royaume-Uni et met ses arènes à toutes personnes pouvant payer (la haute société Britannique et États-uniennes principalement). Le pays ouvre ses frontières aux touristes, lesquels ont tout intérêt à faire attention à ne pas critiquer le gouvernement en place sous peine de finir dans les arènes.

Situation Économique :


Le Japon est un pays riche, technologiquement avancé avec un niveau de vie très aisé.


GRECE :
 

Dirigeant :


Amalia Antonakis ( 45 ans, statut symbolique, le pouvoir lui ayant échappé, représente le pays à l'étranger)

Monnaie :


Drachme

Contexte géopolitique :


La Grèce a subit de pleins fouet les différentes crises économiques qui balayent le monde depuis quelques temps. Les banques grecques ont fermé les unes après les autres, victimes de la défiance des citoyens ne croyant plus leur argent en sécurité dans ces banques chancelantes.  Celles qui n'ont pas fermé ont été rachetées par la plus grosse d'entre elles, la branche économique de la société Utopia, dont les fonds ne semblaient jamais vouloir s'épuiser. Parallèlement, l’État grec, exsangue, n'a eut d'autres choix que de se séparer peu à peu des éléments de son patrimoine culturel. Ainsi, l'Acropole fût cédée en premier. Suivirent de prés le site historique d'Olympie, le port du Pirée, le site de Rhodes et un an plus tard c'est l'ensemble du patrimoine culturel grec qui fût cédé. Néanmoins, l’État grec ne voulant pas voir son patrimoine culturel vendu a l'étranger, il fît le choix de proposer aux banques grecques de le racheter en échange de l'effacement de sa dette. C'est ainsi qu' Utopia, seule banque encore en activité a ce moment là, racheta le patrimoine culturel grec, en plus de son patrimoine économique. Alors que la filiale grecque d' Utopia est devenue l'entreprise la plus puissante du pays, le peuple grec connait un chômage sans précédent. Le pays, privé de la majorité de ses revenus liés au tourisme ne parvient plus a payer ses fonctionnaires et licencie à tout va, les écoles publiques ferment remplacées par des écoles privées, à l'image de l'ensemble des services publics financés désormais par les plus grandes entreprises telles qu' Utopia. Cette dernière offre désormais une aide aux soins et un accès à la culture pour les citoyens grecs, déclarant "qu'il est du devoir de ceux qui ont réussi, de s'occuper des plus malchanceux". Enfin les citoyens n'ayant pas encore confiés leurs économie à la seule banque restante du pays constituent des cibles faciles pour les voleurs et autres criminels. C'est donc un climat de méfiance et d'extrême pauvreté qui règne actuellement en Grèce, l’État perdant son pouvoir jour après jour au profit des grandes entreprises et incapable de s'occuper de ses citoyens dont l'avenir ne dépend plus maintenant que d'eux mêmes .... ou des géants financiers.

Lois :


La police essaye de supprimer les milices locales, lesquelles gagnent chaque jour en puissance.

  • Tout rassemblement de plus de 10 personnes est interdit.
  • Instauration d'un couvre-feu à 22h. En cas de première infraction, la peine encourue est une amende. En cas de récidive, la peine encourue peut aller jusqu'à l'emprisonnement.
  • Dissolution et interdiction des associations et partis politiques extrémistes.


Relations Internationales :


Bien que la Grèce ait été abandonnée par l'Europe, des investisseurs étrangers commencent a s'intéresser de prés au pays, le cours de l'immobilier et de la monnaie ayant considérablement baissé.

Situation Économique :


Utopia a racheté le patrimoine culturel grec. La banque Utopia est en situation de quasi monopole puisqu'elle n'a plus de concurrents. Le peuple grec, ruiné et privé de service public peut néanmoins compter sur les services peu onéreux proposés par la banque Utopia. Laquelle est désormais très populaire auprès des grecs, ces derniers étant littéralement dépendants de cette société.

EMPIRE RUSSE :
 

Dirigeant :


Viktor Poutine (63 ans, Intransigeant, inflexible, une détermination à toute épreuve et une excellente vision à long terme en matière de stratégie militaire, économique et politique).

Monnaie :


Rouble russe et le Kopeck (100 kopeck = 1 Rouble)

Contexte géopolitique :


La nation Russe proprement dite est née de l’éclatement du bloc soviétique à l’issue de la guerre froide, et est demeurée en l’état plusieurs dizaines d’années, le temps de se remettre de cette  déconvenue. Mais dirigée par son charismatique leader, Vladimir Poutine, la Russie a repris du poil de la bête et a commencé à montrer des signes d’agitation dans les années 2000 et 2010, notamment avec l’annexion de certains territoires limitrophes, l’embargo sur les pipelines gaziers et pétroliers vers l’Europe, et bien sûr ses divers rôles dans les guerres anti-terroristes de Syrie, de Libye puis les suivantes en Egypte et ses voisins nord-africains aux alentours de 2020.

Après avoir enrayé les décisions de l’ONU durant plus d’une décennie afin d’avoir les coudées franches, et devant le manque flagrant de réaction de l’Organisation et de ses états membres, la Russie mit en marche son action d’expansion en 2023, avec des conquêtes beaucoup plus nombreuses que durant les années 2010. Après trois états baltes et plusieurs morceaux d’autres pays d’Europe de l’Est annexés, l’ONU et l’Union Européenne ne pouvaient plus rester sur leur frileuse politique d’inaction et décidèrent de prendre des mesures, mais trop tard. Les sanctions économiques ne firent même pas ciller le président Russe et les menace de mesures plus radicales étaient vaines puisque qu’il pouvait y couper court grâce à sa position dans le conseil de sécurité.

Grâce de savantes manipulations opérées au sein des différents chefs d’état et de leurs représentants, via corruptions, intimidation, trafics d’influence et accidents tragiques fort opportuns, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’Organisation, la Russie, en combinant tout cela avec sont droit de veto, parvint à freiner encore la réaction des Nations Unies suffisamment longtemps, ralentissant considérablement la procédure d’exclusion du conseil de sécurité déjà étonnamment longue à mener à son terme. Les relation internationales étant déjà très fragilisées au sein des membres, Poutine n’eut qu’à y ajouter un encore un peu plus de chaos. Ainsi, la Russie quitta l’ONU de sa propre initiative, juste avant la mise en œuvre de la procédure d’exclusion, en février 2025, et deux mois plus tard, l’Organisation toute entière était dissoute, effondrée sous son propre poids suite à la sape de ses fondations par le leader Russe.

Vladimir Poutine mourut en 2029 suite à une infection pulmonaire, et la grande nation Russe confiée aux mains de son fils adoptif, Viktor Poutine, alors âgé de 34 ans. Ce dernier se montra encore plus inflexible, intransigeant et déterminé  que son prédécesseur et poursuivit sa politique d’expansion sans crainte des réactions timides des autres nations.

Les nations du monde se retrouvèrent désorganisées, leurs alliances se mettant à fluctuer au cours de l’actualité et lorsque certaines d’entre-elles réagirent pour défendre leurs alliés d’Europe ou d’Asie, la réaction de Viktor Poutine fut implacable : il n’eut heureusement pas recours à l’arme atomique, bien que les rumeurs prétendent qu’il s’en est fallu de très peu, mais il parvint à déjouer les contre-offensives à coup de chars et d’avions, de bombes incendiaires, de pots de vin, d’intimidation et de manipulations, aidé par ses « allié » (d’aucuns diraient vassaux) du moyen-orient.

Viktor Poutine put donc poursuivre sa politique d’expansion, qui prit fin, sans qu’on sache encore pourquoi, en 2036. C’est à cette occasion qu’il déclara officiellement le changement de statut de la Russie, devenant le Grand Empire Russe, lequel inclus aujourd’hui l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Biélorussie, la Bulgarie, la Slovaquie, la Moldavie, l’Ukraine, une partie de la Pologne et de la Roumanie, l’Ousbékistant ainsi que la moitié du Kasakstan et de la Mongolie, l’autre moitié de ces deux derniers revenant à la Chine.

Il va sans dire que ces années de conquêtes furent une période de grande tension pour l’ensemble du monde, surtout après le traumatisme de la frappe nucléaire Etats-unienne de 2025 qui a complètement anéanti la Corée-du-Nord (c’est suite à cet évènement que, la réplique automatique Coréenne ayant détruit Washington et annihilé le gouvernement Trump, les entreprise prirent le pouvoir aux USA). Tout le monde se demandait quand viendrait son tour, quand réagiraient vraiment les grandes puissances, si les grands pontes en viendraient à nouveau à l’horreur de la guerre nucléaire pour enrayer une telle avancé, ce que personne ne voulait.

Mais heureusement, la Russie stoppa d’elle-même son impressionnante avancée militaire et tente, depuis, de poursuivre sa conquête du monde par d’autres moyens : l’argent. Se faisant le miroir économique des autres puissances mondiales, le Grand Empire Russe dispose de sa version que chaque grande entreprise américaine ou européenne, sauf qu’à l’exact opposé des USA, chaque entreprise située en Russie appartient de fait et de plein droit au Grand Empire Russe qui peut en disposer à son envie à n’importe quel moment.

Lois :



  • Toute entreprise, association, institution et autre sur le sol de l'Empire Russe appartient à l'État et par extension à son dirigeant. Il en va de même pour les marchandises.
  • Le service militaire est obligatoire pour tous les citoyens et a une durée de six ans avant trente ans dont au moins deux ans avant le vingtième anniversaire. Il est possible de l'éviter pour raison médicale ou autre, moyennant finance.


Relations internationales :


Le Grand Empire Russe est aujourd'hui l’une des premières puissances économiques mondiales, et LA première puissance militaire de la planète. Viktor Poutine dirige son empire d’une main de fer dans le but d’en étendre son influence économique et politique au-delà de ses frontières géographiques, ce qu’il a très bien réussi en réunissant autour de lui un certain nombre d’états « allié », notamment au moyen orient et en Asie mineure, ainsi qu’en Europe de l’Est, dans les états limitrophes des frontières officielles.

La liberté de la presse n’y est pas réellement bridée, dans les faits, mais une propagande intensive, un culte du chef extrêmement bien mené et une stratégie d’aides et pénalités financières aux critères de sélection très variants étouffent rapidement toute tentative de subversion sans véritable action concrète du gouvernement à l’encontre des opinions contraires.

Bien que les tensions avec ses voisins se soient grandement apaisées depuis la fin de l’expansion militaire, les relations avec les pays limitrophes restes légèrement crispées, les échanges commerciaux se faisant clairement à l’avantage de l’Empire, et les décisions politiques de ces petits voisins visant beaucoup à ne pas agacer le dirigeant russe, ou à ne pas attirer son attention. De fait, les plus petits pays ayant des frontières communes avec l’Empire Russe en sont presque devenu des vassaux économiques et politiques par crainte de se faire à leur tour envahir militairement.

Les relations avec le reste de l’Europe et de l’extrême orient sont presque normales, à l’exception du fait que le Grand Empire Russe, après avoir quitté l’ONU, s’est totalement désolidarisé de toutes les institutions et organisations internationales et fait cavalier seul pour absolument tout, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit ni être soumis à aucun accord international quel qu’il soit.

S’il n’est pas plus difficile qu’ailleurs d’obtenir un visa de séjour, il est vivement recommandé de ne pas l’oublier avant de venir, et de ne surtout pas le perdre une fois sur place. Toute personne trouvée en situation de présence illégale sur le territoire sera condamnée à y demeurer un an pour y travailler, nourrie et logée mais sans salaire. A la seconde condamnation, cette peine s’applique à vie.

Situation économique :


Le Grand Empire Russe a la particularité que sont dirigeant possède légalement TOUT ce qui se trouve dans son pays, y compris les entreprises. L’état y prélève des impôts qui peuvent être très variables, favorisant les uns, affaiblissant les autres et cette mainmise sur toute fragment matériel ou économique du pays a permis à Viktor Poutine d’y  instaurer une machinerie économique complexe dont les mécanismes demeurent encore mystérieux mais qui est une réussite certaine à l’échelle du pays. Force est de constater que, quelque soit la recette appliquée, elle rempli son office en renforçant la puissance économique du pays de façon stable et régulière, la plaçant aujourd’hui au coude-à-coude avec les premières puissances économiques du monde.

Ce régime économique a la particularité de viser une autonomie quasi-complète. Les échanges commerciaux avec le reste du monde continuent bien entendu à avoir lieu, mais ceux-ci ne sont plus nécessaires à la survie de l’Empire car ils ne sont plus soumis à aucun accord multi-partie. La Russie a désavoué tous ses accords commerciaux impliquant plus d’un seul autre pays pour les renégocier en autant d’accords individuels, ce qui laisse à l’Empire une très grande liberté de mouvement et un très sérieux avantage, surtout considérant sa position de domination sur une bonne partie des pays concernés par ces accords.

Le budget alloué aux médiats étatiques et à la propagande se monte à presque 4 % du PIB, tandis que le budget militaire culmine à presque 14 %, un record battu uniquement par la Corée du Nord et l’Érythrée (durant les années de l’expansion militaire, ce budget représentait 23 % du PIB).
avatar
Administrateur
Admin

Messages : 14
Date d'inscription : 20/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://sempiternel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum