[Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Aller en bas

[Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Maitre du jeu le Lun 25 Juin - 14:17

[ Précédemment : http://sempiternel.forumactif.org/t192-vos-papiers-m-sieur-alexander#1988 ]


Chronologie (référence : calendrier terrien) : 24 octobre 2058


Lorsqu’Alexander se réveilla, il se trouvait étendu sur un lit dans ce qui ressemblait à une chambre à coucher de petite taille. Le mobilier était modeste et tout laissait penser qu’il se trouvait dans une vieille maison. Il portait des vêtements à l’ancienne, tel qu’on pouvait en voir dans les films sur la période médiévale et son équipement avait disparu. Il faisait jour, comme en attestaient les rayons de soleil qui filtraient à travers la fenêtre, cette dernière donnant sur un potager et, plus loin, sur des arbres. Des bruits émanaient d’une autre pièce de la maison, à l’évidence il y avait au moins une autre personne que lui ici.
avatar
Maitre du jeu

Messages : 33
Date d'inscription : 03/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Alexandrov Kalistarine le Mar 10 Juil - 16:10

Sa tête lui faisait mal comme un lendemain de cuite et il ne savait pas où il était. En se réveillant, il resta immobile un moment, sans ouvrir les yeux, le temps de rassembler son esprit. Quelque chose clochait, mais il ne savait pas quoi. Il ne se rappelait pas grand chose à vrai dire.

Où était-il, qu’y faisait-il et comment y était-il arrivé ? Il avait franchi un portail en compagnie d’une femme. Kate Wase. Une fausse Kate Wase… Il se souvenait vaguement qu’elle lui avait donné quelques indications à propos du monde où ils avaient atterri, et puis plus rien. Que s’était-il passé ?

A en croire son sens du toucher, il se trouvait actuellement allongé dans un lit. Pas très confortable au demeurant. Le matelas semblait rembourré de noyaux de cerises et les draps étaient un peu rêches sur sa peau. Ou était-ce des vêtements ? En tout cas ce n’était pas les siens, ça c’était sûr. Soudainement pris d’une horrible crainte, il ouvrit les yeux d’un coup et se redressa brusquement.

Il était effectivement assis dans un lit, dans une petite pièce aux poutre apparentes au plafond, modestement meublée. La lumière du jour tombait en oblique par une fenêtre, mais il n’eut même pas l’idée de regarder ce qui se trouvait de l’autre côté. Il n’était préoccupé que par une seule chose : il n’était plus dans ses propres vêtements, et la bourse de cuir attachée à sa ceinture par une chaînette d’aspect argenté n’était plus là, car il ne portait plus sa ceinture.

Il sentit un début de panique commencer à monter en lui. Sans son équipement, sans ses armes, dans un monde inconnu rempli de magie et de créatures enchantées, il était totalement sans défense. Dans la foulée, il se rendit alors compte qu’il savait cela car il se souvenait de se souvenir inconsciemment de ce que lui avait dit Kate : ils étaient dans le monde des contes de fées d’où était originaire Blanche et la reine. Mais il n’en avait cure, il lui fallait retrouver son équipement avant que quelqu’un le trouve. C’est dans ce genre de circonstances que sa dépendance à son équipement se faisait le plus cruellement sentir et lui laissant dans la gorge un goût durablement amer. Sans ses gadgets pillés ici et là, il n’avait plus rien de différent à un autre humain ordinaire. Douloureusement ordinaire.

Entendant quelques bruits non identifiables provenant de la pièce d’à côté, il écarta les draps d’un grand geste et se leva, prêt à débouler en trombe pour réclamer son équipement avant de se dire que ce n’était peut-être pas la meilleure idée du siècle. Il approcha donc de la porte en silence et tendit l’oreille un moment. Quelques sons discrets d’activité inconnue mais aucune conversation, la personne de l’autre côté était probablement seule. il tenta bien de regarder par la serrure mais ne vit rien d’autre qu’une pièce vide, la personne se trouvant hors du champ de vision très limité que lui offrait ce petit orifice.

Ses vêtements et sa ceinture n’étaient pas dans la chambre, ils se trouvaient donc forcément de l’autre côté de cette porte. S’il les avait eu avec lui, il serait simplement sortit par la fenêtre et bon vent ! Mais là, il ne pouvait définitivement pas partir sans son attirail, il serait stupidement sans défense.

Il ouvrit donc la porte et la franchit, et demanda avant même d’être vraiment dans l’autre pièce :

- Où sont mes affaires ?
avatar
Alexandrov Kalistarine

Messages : 50
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Maitre du jeu le Mar 10 Juil - 16:32

De l’autre côté de la porte, une jeune femme s’affairait à faire le ménage dans la pièce de vie qui comportait un mobilier simple, en bois. Elle sursauta brutalement et lâcha son balais, en regardant Alexander comme si elle voyait un fantôme. Un peu plus loin, un ragoût mijotait dans une grande casserole posée dans la cheminée.

-Vous êtes réveillé ! S’exclama t-elle, comme si c’était quelque chose d’incroyable.

Spoiler:
avatar
Maitre du jeu

Messages : 33
Date d'inscription : 03/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Alexandrov Kalistarine le Jeu 12 Juil - 16:57

- Comme vous le voyez ! Où sont mes affaires ?

Il examina un peu la pièce, espérant y trouver sa ceinture quelque part, et surtout la bourse de cuir décorée de fils d’argents qui y était solidement attachée. A quoi bon avoir investi dans une chaînette incassable pour accrocher la bourse à une ceinture incassable s’il suffisait de l’endormir pour la lui ôter ?

Il passa rapidement sur la légère surprise que lui procurait le fait de se retrouver dans une maisonnette habitée par une parfaite inconnue. Sa guide avait profité de son repo forcé pour lui fausser compagnie, ce qui n’était pas plus mal du point de vue d’Alex. En revanche, c’était peut-être bien elle qui lui avait fait perdre connaissance, vu qu’il ne savait rien de ses pouvoirs, et il détestait l’idée de se retrouver inerte, impuissant et sans défense dans un monde inconnu. Il avait clairement manqué de prudence. Et de discernement.

Il aurait dû attendre la réponse de Catherine avant d’accepter ce voyage avec la fausse Kate. Même s’il ne savait pas de quel monde il s’agissait avant d’y pénétrer, son employeur aurait peut-être pu le deviner et lui fournir un accès qui ne nécessitait pas de se mettre à la merci de... Il ne savait même pas ce qu’était cette femme ! Une magicienne ? Une sorcière ? Une fée ? Elle pouvait être n’importe quoi ! N’importe quelle créature magique habituellement dotée de ce genre de pouvoirs.

Mais tout cela était secondaire pour le moment. Il était dans un monde inconnu peuplé d’être magiques dont la plupart avaient probablement des capacités qui le dépassaient. Il devait absolument retrouver son équipement. Et mettre un verrou à sa ceinture pour que personne ne puisse la défaire à par lui-même. Priorité une fois rentré au bercail.

- Alors ? Insista-t-il en s’approchant du centre de la pièce (et de la jeune femme, ce faisant).
- Ah… oui, attendez !

Elle se précipita vers un coffre en bois qu’elle ouvrit pour en sortir la ceinture et le petit sac qu’elle s’empressa de tendre à son mystérieux invité.

- Voilà monseigneur.

Alex la regarda un instant avec un sourcil levé, si peu habitué à cette appellation. Il trouvait cela très étrange. Et pas désagréable, au demeurant. Vu sa tenue de paysanne modeste, elle avait dû le prendre pour une personne importante avec ses vêtements de qualité, bien qu’ils ne soient pas aussi classieux que ses costumes. Et il aimerait bien les récupérer aussi, constatant en bouclant sa ceinture qu’il portait lui aussi une tenue locale modeste.

- Merci. Puis-je également récupérer mes vêtements ? Demanda-t-il avec un sourire apaisant.

Récupérer ses vêtements le rassurait. En partie seulement, mais suffisamment pour maîtriser son paraître et éviter de donner à cette autochtone l’impression de se faire agresser.

- Je crains de ne pas les avoir.

- Où suis-je ? Demanda-t-il en tâchant de paraître détendu et amical. Et comment suis-je arrivé ici ?
- L’enchanteresse nous est apparu avec vous il y a environs trois mois. Elle nous a demandé de veiller à votre confort et de vous restituer vos affaires le moment venu… répondit-elle précipitamment, semblant un brin intimidée par son interlocuteur.

- Comment ça, vous ne les avez pas ? Je ne suis pas arrivé ici à poil quand même ! Ils sont bien quelque part… Pardon ?

Il était sûr d’avoir bien entendu, mais c’était difficile à avaler.

- Vous avez bien dit trois mois ? Demanda-t-il éberlué.

La jeune femme acquiesça.

C’était inenvisageable, il n’était pas supposé s’absenter aussi longtemps ! Il n’avait pas de problème à laisser la contingence de son affaire à ses seconds pour quelques temps, mais trois mois ! Et que s’était-il passé pendant qu’il dormait. Nul doute que Catherine serait désappointée par ce retard conséquent, et c’est sa rémunération qui risquait d’en pâtir. Et malheureusement, il n’avait pas le pouvoir de la forcer à respecter son engagement si elle décidait qu’il avait trop traîné, bien qu’aucune indication de délais ne figure dans leur contrat. Même sur Terre, avec la machine Utopienne derrière elle, elle était beaucoup plus puissante que lui. Et il était bien placé pour le savoir, il avait aperçu cette machine de l’intérieur.

Alex s’assit sur une chaise qui se trouvait là, le regard au sol, réfléchissant profondément. Essayant d’anticiper les possibles conséquences de ce retard. En franchissant le portail, il n’avait que quelques jours de retard de Blanche-Neige. A présent, elle était très loin devant lui, et la piste avait refroidi. Cette maudit sorcière avait interféré dans son travail et son inconséquence risquait de lui coûter la réussite de sa mission, et tout ce qui en dépendait. Il avait besoin des accès à ces mondes, ses plans pour l’avenir étaient basés dessus. Or, Utopia en avait le quasi monopole, car ils avaient de meilleurs moyens que n’importe qui pour les trouver et les contrôler. Il avait besoin d’Utopia pour accomplir ses ambitions. Il ne pouvait pas se permettre d’échouer.

- Sommes-nous au royaume de Lystera ?

Si Blanche était revenue dans son monde, sa meilleure de la retrouver était de se rapprocher se son objectif à elle.
La paysanne écarquilla les yeux et le regarda comme s’il était fou.

-Grand Dieu non ! Vous êtes au royaume d’Almaran.

- Y a-t-il eu des troubles récemment ?

Dans certaines des versions de l’histoire qu’Alex avait lues lorsqu’il avait préparé sa traque, elle ne se contentait pas de simplement affronter sa belle-mère entre quatre yeux. Dans certaines versions, elle soulevait le peuple et déclenchait une révolution qui s’achevait dans le bain de sang d’une guerre civile.

-Vous voulez dire… à part la guerre ? La Sorcière Rouge tente de nous envahir mais notre roi et l’Alliance des trois royaumes parviennent à repousser son armée. Faites attention si vous vous éloignez de Bascon, les environs ne sont pas sûrs, vous pourriez croiser des soldats ou des pillards.

Une guerre… Pas une rébellion civile mais une véritable guerre entre plusieurs Royaumes, qui n’avait donc probablement rien à voir avec Blanche.

- Pardonnez-moi mais je viens de très loin. Celle que vous appelez la Sorcière rouge est bien la reine de Lystera ?
La paysanne acquiesça. Bascon est la plus grande ville des environs ? Par où est-ce ?

- Vous y êtes… enfin, non loin. La forteresse est au nord ouest, il faut marcher un peu. Les allées et venus sont très surveillées, Bascon est devenue le siège de l’Alliance.

Il fit une pause comme une autre question sans aucun rapport lui revenait à l’esprit après en avoir été chassée par la durée ahurissante de son sommeil.

- Et si vous n’avez pas mes vêtements, que sont-ils devenus ? Cette enchanteresse, qui qu’elle puisse être, ne m’a pas amené ici complètement nu n’est-ce pas ?
- Vous étiez ainsi lorsqu’elle est venue à nous. Peut-être que certains de vos vêtements se trouvent dans vot’ sac ? Ajouta t-elle avec la moue de celle qui ne croit pas beaucoup à ce qu’elle suggère. Vous savez, j’ai entendu parlé d’une histoire où une fée avait transformé la robe toute déchiré d’une pov’ fille en robe de princesse et fait d’une citrouille un carrosse. Faut pas rigoler avec la magie ! Mais… pourquoi l’enchanteresse vous a t-elle pris pour cible ? Demanda t-elle, posant enfin la question qui la démangeait.

Alex feignit un soupir résigné.

- Allez donc savoir ce qui peut bien passer dans la tête de ces créatures ! Nous avions un accord temporaire, mais il semble qu’elle eût hâte que nos chemins se séparent.

Ce qu’il aurait grandement apprécié si elle ne lui avait pas fait perdre autant de temps. Bon sang, trois mois ! Il avait pu se passer de milliers de choses pendant qu’il dormait, et sa piste avait refroidi. Blanche pouvait être n’importe où, dans n’importe quel univers, à des mondes l’endroit où il se trouvait. Il aurait bien frappé du poing de rage sur la première table venue s’il n’avait eu à coeur de faire profil bas.

Pire, il était coincé ici ! Sans l’enchanteresse qui avait pris l’identité de Kate, il n’avait aucun moyen de franchir le portail pour retourner sur Terre et serait de toute façon totalement incapable de le trouver. Il n’avait même pas idée de l’endroit où il était, à part qu’il se retrouvait sur le territoire des ennemis de son employeur.

Non pas qu’il soit du genre à choisir un camp. Mais à Lystera, il aurait pu, avec assez de bagout, utiliser le nom de la reine pour se faciliter ses allées et venues. Ici, cela risquait de le mener tout droit à l'échafaud.

-Un accord ? Demanda la paysanne.

Alex tenta de calmer sa sourde colère intérieure pour réfléchir à la suite. Il n’avait qu’une chose à faire, à présent : se rendre à Lystera. Il prêterait l’oreille aux rumeurs, bien entendu, mais après tout ce temps, il n’avait aucune chance de retrouver Blanche dans ce monde inconnu à moins qu’elle n’y ait fait un sacré grabuge. Il devait donc retourner à Lystera demander l’assistance de la Reine pour rentrer chez lui et reprendre son enquête, et ce serait une expérience désagréable au possible, notamment car il faudrait expliquer pourquoi il avait littéralement disparu pendant trois mois.

Maudites enchanteresses ! Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête à celle-là ?

- J’imagine que l’enchanteresse vous a promis quelque chose en échange de mon séjour ici ?

Sans quoi il serait mort quelque part dans la campagne. Une paysanne apparemment seule et de condition modeste ne s’occuperait pas d’un encombrant loir par pure bonté d’âme. D’ailleurs, comment avait-il survécu tout ce temps ? Il n’y avait manifestement pas d’équipement de perfusions ici (haha), alors comment se faisait-il que son corps n’avait pas consumé toutes ses réserves de graisse ? Que ses muscles n’étaient pas atrophiés ? Que son teint n’avais rien de cadavérique ?

Il lui semblait avoir vu quelque part, longtemps auparavant, un acronyme populaire qui convenait à la situation, mais il ne parvenait pas à s’en souvenir. Aucune importance. Maudites enchanteresses et leurs maudits pouvoirs !
avatar
Alexandrov Kalistarine

Messages : 50
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Maitre du jeu le Jeu 12 Juil - 18:00

La paysanne remplit deux gobelets d’eau et en posa un sur la table non loin d’Alexander, l’invitant par la même occasion à s’asseoir si l’envie le prenait.

-Elle a guérit la jambe de mon époux. Et quand bien même il n’y aurait pas eut de récompense… on ne dit pas non à une enchanteresse.

La jeune femme semblait plus calme. Le comportement de cet homme était rassurant, il ne la prenait pas de haut comme l’aurait fait certains seigneurs ou profité que son maris soit aux champs pour attenter à son honneur. Si elle avait de prime pensé qu’il s’agissait d’un noble étant donné l'intérêt que lui avait porté l’Enchanteresse (ces dames là ne se penchaient pas sur le berceau de n’importe qui, les rois et les reines courbaient l’échine devant elles et les suppliaient de bénir leur enfant), elle commençait à réviser son jugement. L’individu dont elle ne connaissait même pas le nom était très mystérieux, charmant même, et elle se demandait s’il lui en révèlerait plus sur lui avant de partir. Il semblait contrarié, à l’évidence son long sommeil ne faisait pas parti de ses plans. Mais quels étaient ces fameux plans ?

-Avez-vous faim ? Puis-je faire quelque chose pour vous aider ?
avatar
Maitre du jeu

Messages : 33
Date d'inscription : 03/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Alexandrov Kalistarine le Mer 18 Juil - 11:22

Maintenant qu’elle mettait cela sur la table, il se rendit compte qu’il était affamé. Il prit place en la remerciant.

- Si vous avez quelque chose à grignoter, je suis preneur. Mais je dois partir vite, j’ai déjà perdu suffisamment de temps comme ça. Savez-vous où je peux trouver un transport ?

Là, ça allait être difficile. Alex avait de très nombreux talents, au point de rendre jaloux un couteau suisse. Mais monter à cheval n’en faisait pas partie.

Alex se leva aussitôt qu’il s’était assis pour aller regarder au-dehors, mais il ne vit que des champs à perte de vue, jusque là où des forêts bloquaient la ligne de vue. Il retourna s'asseoir. Pour peu que la frontière avec Lystera soit un peu loin, un voyage en charrette prendrait trop de temps. Il n’avait pas d’autre choix que de se renseigner, mais il risquait le billot s’il demandait comment se rendre dans un royaume ennemi.

Pour ce qui était des portails… en chercher un à l’aveugle pourrait lui prendre l’éternité. S’il en existait un dans les parages, il aurait besoin de l’aide d’un de ces arriérés pour le franchir, mais ne serait pas en mesure de le trouver sans l’aide de quelqu’un qui l’aurait déjà franchi. Il était piégé.

Il avait cru gagner du temps et de la liberté d’action en prenant les devants pour venir dans ce monde sans l’aide de Catherine, mais à cause de cette damnée créature il avait perdu l’un et l’autre bien au-delà de ce qu’il avait anticipé. Une fois encore, il payait sa méconnaissance au prix fort. Même avec toutes les recherches qu’il faisait régulièrement, il n’en savait jamais assez pour anticiper les pépins qui finissaient immanquablement par lui tomber dessus.

Sentant sa proie se rapprocher, il s’était précipité, et avait commit l’erreur de faire confiance à quelqu’un. Une étrangère à la Terre en plus ! Jamais on ne l’y reprendrait.

- Vous pourrez surement acheter ou louer un cheval en ville, répondit la blondinette en servant un bol de ragoût. Mais les campagnes ne sont pas sûres en ce moment, soyez prudent si vous entreprenez un voyage… Elle marqua une pause, hésitante. Si vous m’en dites plus sur votre quête je pourrai peut-être mieux vous conseiller.
- J’ai peur de n’avoir rien sur moi qui puisse servir de monnaie dans ce royaume. Ou dans ceux alentours.
-Ah… Sur ce point elle ne pouvait rien faire pour lui. Vous pouvez faire du troc ou vendre vos affaires si vous avez des objets de valeurs ?

Alex fit une pause, réfléchissant à l’éventualité de donner des informations sur sa mission ici. Pouvait-il courir ce risque considérant la minceur de l’espoir d’obtenir une aide significative de cette paysanne ? Il hésita un moment, puis décida qu’en enrobant une peu de mensonge avec un peu de vérité, il s’en sortirait très bien.

- Je dois me rendre au plus vite au royaume de Lystera. J’ai entendu de source sûre que la princesse y était revenue pour déclencher une rébellion et destituer la Reine, et je pense qu’elle aura bien besoin d’un coup de main. Enfin, c’était avant que cette maudite enchanteresse ne me joue un sale tour. J’ignore ce qu’il est à présent.

La paysanne tiqua.

- J’ai ouï dire que l’héritière de Lystera siégeait au conseil de l’Alliance. J’ignore d’où vous tenez vos informations mais vous feriez mieux d’aller au château si vous voulez aider, vous aurez plus de chance de trouver ce que vous cherchez là-bas.

Alex en profita pour fouiller dans sa bourse et s’assurer que tout ce qu’il avait emporté s’y trouvait encore. Dans ces contrées, le Flybot pourrait s’avérer utile, mais dans l’impossibilité de le recharger, il allait devoir compter sur la seule autonomie de la batterie de sa station de recharge.
avatar
Alexandrov Kalistarine

Messages : 50
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Evènement] Premiers pas dans les contes de fées [Alexander]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum