Fiche de James Moriarty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche de James Moriarty

Message par James Moriarty le Sam 8 Aoû - 16:56



James Moriarty


Fiche d'identité


Nom/Prénom: James Moriarty

Age: 62 ans

Sexe: Masculin

Groupe : Légende

Nationalité/Conte d'origine: Les enquetes de Sherlock Holmes

Profession : Professeur

Pays/Ville de résidence : Londres

Objectif de votre personnage: Justifier son titre de Napoleon du crime et vérifier si Sherlock est encore en vie

Signe distinctif : Barbe taillée en pointe

Pouvoir/talent particulier : Génie des sciences et des mathématiques en particulier, chimiste accompli. Boxeur et épéiste talentueux. Il possède aussi un sens de l'observation et de la déduction hors du commun.

Description


Description mentale :

James Moriarty est un génie, aussi loin qu'on remonte le cours de sa vie ce trait a toujours dominé chez lui, capable de comprendre les principes les plus complexes de l'univers ou des hommes et avide de comprendre ce qu'il n'a pas encore découvert. C'est ainsi, par exemple, qu'on lui doit plusieurs études importantes notamment certaines réputées dans toute l'Europe. Dirigée avec conscience, cette science aurait pût faire de lui l'un des chercheurs les plus renommés de son temps. Malheureusement, James souffrait d'une hérédité chargée, une sorte de gène familial de la cruauté et du crime le poussant à sans cesse défier l'ordre en place , à faire souffrir les plus faibles, les plus incompétents où à les mettre au service d'une réelle intelligence, la sienne.

Pendant des années il fût persuadé d'être plus grand que les humains eux mêmes, ces larves pathétiques incapables de comprendre ce qui leur pendait au nez, si faciles a manipuler. Jusqu’à sa rencontre avec Sherlock Holmes. D'une intelligence égale a la sienne, son intégrité rivalisant avec sa folie, sa façon de penser différente de celles des autres, semblable a la sienne, son alter égo. Plus que l'inquiéter, cette rencontre excita Moriarty a un point tel que rien n'avait plus d'importance que sa lutte avec Holmes. Désormais tout ses actes furent dirigés dans un seul but, découvrir les limites de monsieur Holmes, jusqu'à leur rencontre finale, au sommet des chutes du Reichenbach et leur chute dans le vide. Plutôt que de mourir, Moriarty se retrouva sur Terre, cerné par des humains ignorants, faibles et faciles a manipuler.  Ses instincts criminel reprirent le dessus, Sherlock n'étant visible nulle part James prit le parti d'essayer de l'attirer à lui si il était encore en vie. Son objectif était alors clair, manipuler ses humains décevants afin de créer la plus grande organisation criminelle jamais imaginée. Le détective ne pourrait ignorer une telle affaire et cette joute si intense pourrait enfin être rejouée.  

Description physique :

Moriarty est bien conservé pour son âge, mesurant prés d'un mètre quatre-vingt pour quatre-vingt-deux kilos l'homme est bâti tout en muscles. Fils de bonne famille il fût très tôt initié aux nobles arts que sont la boxe et l'escrime qu'il continue d'exercer , lui procurant ainsi une excellente condition physique, des épaules larges et un visage carré entouré d'une barbe blonde fournie, travaillée, et taillée en pointe.

Habillé de la même façon sur Sempiternel comme sur Terre, James tient à signaler son appartenance à une classe supérieure. Toujours propre sur lui, il porte le plus souvent un costume, chemise blanche, veste et pantalon noir, cravate noire. Afin d'accentuer encore son image d'homme d'élite il porte parfois un chapeau haut-de-forme dans lequel il est susceptible de cacher toutes sortes d'objets tels qu'un pistolet par exemple.

Habile joueur de poker et d'échec Moriarty est capable de jouer avec les expressions de son visage. Capable de ne montrer aucune émotion il ne le montre cependant jamais , soulignant ses propos de mimiques et postures exagérés montrant tout son mépris pour le manque de discernement des gens qui l'entourent.
 

Histoire :


Fils de bonne famille James Moriarty, surnommé Jim par ses parents, fût élevé dans le luxe et la violence. Son père appartenant à la chambre des Lords lui permis de côtoyer les plus hautes sphères du pouvoir dés le plus jeune âge mais, en privé, le tempérament violent et sadique de ce dernier se déchaînai et le petit James était une cible bien vulnérable . Comme tout enfant issue de cette classe sociale le jeune Moriarty fût confié à un précepteur, lequel lui enseigna les sciences mais aussi la boxe et l'escrime. Le jeune homme fît preuve de dispositions exceptionnelles dans l'apprentissage et la compréhension de ces matières ce qui lui valût d'entrer a l'université prestigieuse de Cambridge lors de son dix-septième anniversaire.

Cette même année, James décida de remercier son père pour l'éducation qu'il lui a fourni durant sa jeunesse. Ayant découvert l'origine d'une grande partie de la fortune familiale, le jeune homme infiltra le réseau de contrebande initié et contrôlé par son père et en pris le contrôle petit a petit, bandes après bandes. Deux mois plus tard le corps de son père fût retrouvé flottant sur la Tamise le corps criblé de balle. L'enquête conclu à un règlement de compte mais l'affaire ne fût jamais résolu, James Moriarty possédait sa première affaire.

Parallèlement à ça, ses études a Cambridge furent un succès. Moriarty se fît remarquer tant pour son exceptionnelle intelligence que pour ses capacités athlétiques. Il fût ainsi déclaré champion de boxe de l'université en même temps qu'il publiait plusieurs travaux de recherches, certains connaissant une renommée mondiale. En particulier une thèse,  baptisée "De la dynamique d'un astéroïde" qui lui vaudra la reconnaissance de l'ensemble du monde scientifique mais aussi plus tard, de Sherlock Holmes, lequel dira de ce livre qu'il s'agit d'un « livre qui atteint aux cimes de la pure mathématique et dont on assure qu’il échappe à toute réfutation ».

Cette renommée lui valût d'être titulaire du poste de professeur de mathématique au sein de l'université de Cambridge. Mais l'homme avait hérité des traits violents et incontrôlables de son père le poussant à faire prospérer ses activités annexes et illégales. Des bruits fâcheux coururent bientôt sur lui dans l’Université, l'obligeant à quitter ses fonctions et à rentrer dans sa ville natale de Londres où il donna des cours à des officiers de l'armée. Ce poste ne lui permettant pas de faire usage de sa formidable intelligence cela le frustra et il abandonna bien vite ce poste pour se consacrer à de plus grands projets , plus dignes de son génie.

Il intrigua alors en Europe centrale, organisant des attentats a Vienne et a Strasbourg, l'assassinat du Prince d'Autriche , tout en faisant accuser plusieurs mouvances anarchistes ou nationalistes dans le seul but d’exacerber les tensions entre France et Empire Germanique dans le but de déclencher une guerre entre les deux pays. Peu importait a Moriarty que des millions d'innocents en souffre, pour lui ils n'étaient que des pions sur un vaste échiquier et dont il se servait afin de prouver sa supériorité sur l'espèce humaine et accessoirement augmenter sa fortune déjà conséquente.

Ses actions attirèrent l'attention d'un jeune détective nommé Sherlock Holmes. La où jamais personne ne pouvait résoudre les énigmes posées par les méfaits des hommes de Moriarty, ce détective passait outre les tentatives de dissimulations et les lieutenants de Moriarty se faisaient arrêter les uns après les autres. Mais cela n'avait aucune importance à ses yeux, il avait enfin trouvé un défi à sa mesure, un adversaire digne de son génie. Sacrifiant ces lieutenants tels des pions, organisant ses complots tels un fin tacticien, Moriarty jouait un immense jeu d'échecs vivant avec son adversaire. Peu à peu les pièces en place sur l'échiquier de leur combat disparurent jusqu'à ce qu'il fût évident qu'un affrontement final était irrémédiable.

Les deux adversaires se faisaient face au dessus d'une table d'échec accoudés à la rambarde du château surplombant les magnifiques chutes du Reichenbach. Chacun proposant tour à tour ses déductions sur la vie de l'autre de telles façon qu'au bout du compte il apparut que chacun connaissait l'autre comme soi même. Mais cela ne pouvait leur convenir, leur lutte si intense ne pouvait se solder par une égalité, un vainqueur devait émerger de ce duel. C'est ainsi que la lutte physique commença, chacun portant des coups à l'autre à l'endroit qu'il avait décelé le plus faible chez lui. Dans le feu de l'action les deux belligérants se retrouvèrent ainsi projetés contre la rambarde, laquelle, usée par le temps céda sous la force de l'impact. Sherlock et James furent ainsi jetés à bas des chutes.  

Moriarty se réveilla dans le sous sol d'un vieil hôtel particulier situé en plein cœur de la ville de Londres, à deux pas de la Tamise. Ce monde était remplie de choses qu'il ne pouvait comprendre, que faisait ces gens avec cet étrange appareil collé a l'oreille ? Qu'était ces appareils plus gros diffusants des images ? James mit quelques années à appréhender, comprendre et enfin maîtriser les technologies du monde moderne. Toutes ces informations, cette facilité de calcul et ces gens ne s'en servaient même pas, la même sensation de gâchis que celle qu'il avait éprouvé dans son Londres sur Sempiternel réveilla ses instincts criminels et un plan grandiose naquit dans son esprit, plan qu'il entreprit de mettre en oeuvre sans perdre de temps. Parallèlement à ça il s'inséra dans la société moderne, pris un appartement Baker Street, au cas où il verrait quelqu'un sortir un jour du 221B et fût, après quelques années d'études nommé professeur a l'Université de Cambridge. Plusieurs années plus tard, James approchant de la soixantaine, une crise économique sans précédent secoua le monde des humains, James vît le Royaume-Uni renforcer les pouvoirs de sa reine. Il se montra discret durant cette période, bien que fervent défenseur de l'idée selon laquelle la reine devait avoir les pleins pouvoirs, soutien qui lui valut le titre de comte et une place de professeur à la British Society une fois les événements terminés. Il fît parler de lui plus tard lorsque la situation fût apaisé et le pouvoir de la reine bien en place , lors d'un plaidoyer magistral afin de défendre la légalisation d'une molécule appelée Onirine, produite par un groupe pharmaceutique inconnu d'avant la crise et possédant maintenant des filiales dans tout le Royaume-Uni. Cette molécule étant un anti-dépresseur , voire un somnifère à forte concentration. Enfin, dernièrement il s'attira le respect de ses pairs pour une étude approfondie et extrêmement détaillée sur l' Ambroisie, une drogue qui faisait des ravages parmi la population dernièrement, provoquant des hallucinations, leur utilisateur voyant ses rêves prendre vie sous ses yeux. Chaque jour comptait son lot de victimes de cette drogue, hommes tombés par la fenêtre à la poursuite de la femme de leur rêves ou inversement.   

Test RP :


James posa le journal sur la table, la nouvelle était certes inattendue mais elle ne constitue qu'un désagrément mineur. L' homme ne savait rien d'important, il ne l'avait même jamais rencontré mais James n'est pas homme à prendre des risques inutiles.

-Sebastian, rends toi à la tour de Londres et assure toi qu'il ne parle pas ordonna-t-il.

-Comme vous voulez professeur mais vous n'avez pas peur que ce détective se doute de quelque chose ? demanda le Colonel Sebastian Moran

-Si il est à moitié aussi intelligent qu'il le prétend, il s'en doute déjà, mais il ne sait pas qui tu est ni pour qui tu travailles et il ne t’arrêteras pas assura Moriarty

James savait que Sebastian ferait ce qui est nécessaire, c'était le meilleur de ses hommes, et le seul à connaitre son visage. Ce problème réglé il pouvait enfin se consacrer au vrai problème posé par cette affaire. C'était la première fois qu'un des hommes qu'il avait engagé se faisait arrêter. Certes, l'affaire n'était guère importante, une tentative de trafic d'art asiatique mais la facilité avec laquelle ce détective avait résolu son enquête laissait James songeur.

-Passe aussi voir les hommes et dit leur de redoubler de vigilance, ce détective pourrait bien devenir dangereux.

Un adversaire intéressant, enfin.

-Et ramène moi cette femme, celle qui se dit voleuse enchaîna James.

-Miss Adler ? demanda Moran

-Elle même, elle pourrait le trouver intéressant je pense et j'aurais sans doute besoin de ses talents.

Une femme intelligente cette Irène Adler, et prudente, elle ne serait pas de trop pour tester les limites de ce nouvel adversaire.

-Ce sera fait professeur. répondit Moran

Moriarty regarda par la fenêtre, les hautes cheminées des usines de la ville rejetaient leur fumée dans un ciel déjà gris. Le jour se levait sur Londres et la brume matinale se dissipait sur la tamise et laissait apparaître le chantier de construction du Tower Bridge. Cette ville était à lui, personne hormis Sebastian et lui n'était au courant bien sur , mais toutes les activités souterraines trouaient leurs sources ici, dans ce bureau. Des bas-fond de la ville, où trafiquants d'opium et voleurs faisaient régner sa loi, aux plus hautes sphères de l'Etat, où Lords corrompus édictaient et votaient ses lois. Tout avait été si facile, si simple à mettre en place, les gens si faciles à manipuler. Peut être ce détective pourrait lui offrir une belle résistance, un beau duel.

-Avant de partir, rappelle moi le nom de ce détective qui crois pouvoir me défier impunément ? demanda James a Sebastian

Le colonel lui répondît mais Moriarty était déjà retourné à sa contemplation de la ville. Un cadre magnifique pour un duel qu'il espère à la hauteur. Lorsqu'il se retourna Sebastian était déjà parti effectuer les tâches qu'il lui avait confié, aussi resta-t-il là prés de la fenêtre le regard errant sur la ville, murmurant à lui même :

-Ne me décevez pas monsieur Sherlock Holmes.


*****************************************************************************


Vous

Pseudo/nom: Sky

Age: Quelque chose entre -∞ et +∞

Avez vous lu le règlement ? : on me l'a lu

Comment avez vous connu le forum ? : Une fille m'en à parlé , pendant trois jours, alors que j'étais enchaîné chez elle

Que pensez vous de celui ci ? C'est pas mal .. AIE j'ai rien dit ! il est génial oui c'est top ... C'est bon comme ça ?



Dernière édition par James Moriarty le Mer 2 Sep - 16:22, édité 1 fois
avatar
James Moriarty

Messages : 23
Date d'inscription : 24/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiche de James Moriarty

Message par Blanche-Neige le Ven 28 Aoû - 22:17

Nickel Smile tu es validé.
avatar
Blanche-Neige
Princesse héritière en cavale

Messages : 392
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum