Fiche de Hadès/Aïdoneus Klymenos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche de Hadès/Aïdoneus Klymenos

Message par Hadès le Mar 18 Aoû - 2:02



Votre Personnage


Fiche d'identité


Nom/Prénom: KLYMENOS Aïdoneus/Hadès

Âge: Environ cent-mille ans/Trente-deux ans

Sexe: Masculin

Groupe : Légende

Nationalité/Conte d'origine: Grecque/Mythologie grecque

Profession : Actionnaire majoritaire dans le domaine financier travaillant pour la branche financière d'Utopia, chef de la banque d'Utopia/Dieu grec des Enfers, de la Richesse et de l'Abondance

Pays/Ville de résidence : Grèce, Athènes, et quelques résidences secondaires dans le monde (La Rochelle, Londres, Tokyo, Paris, New York, Hô Chi Minh Ville, Dalat, Milan, Venise, Barcelone, Murviel)/Grèce, l'Erèbe, dessous le monde hellénistique

Objectif de votre personnage: Prendre sa revanche sur sa famille, principalement son petit frère Zeus ; et également profiter de sa nouvelle vie

Signe distinctif : Sent la menthe. A une cicatrice à l'épaule droite due à une flèche d'Héraclès.

Pouvoir/talent particulier : En tant qu'humain sur Terre: Résistance à certaines maladies, peut comprendre ses trois chiens (Cerbère, Cerberus et Kerbero), peut comprendre les serpents), vieillit très lentement, peut créer de petites flammèches (pratique pour allumer une cigarette ou une chandelle - et la tenir; aha !), immunité au feu, force physique et endurance un chouilla supérieures à celle d'un humain lambda, possède une fourche à deux dents (arme non magique mais décorative), possède la Kunée (devenue un bel objet de décoration, ne rendant plus personne invisible, à moins de retourner sur Sempiternel)/En tant que dieu sur Sempiternel: Immortalité, immunité aux maladies (mais pas aux poisons), meilleure résistance physique aux coups et donc meilleure endurance, force physique supérieure à celle d'un être humain lambda, peut se régénérer, comprend les canidés et les serpents, contrôle les flammes (flammes seulement, pas la lave) et est immunisé au feu, connaît les endroits souterrains où se trouvent métaux précieux et pierres précieuses et peut en augmenter la quantité, possède une fourche à deux dents (non magique), possède la Kunée (casque rendant invisible même aux yeux des autres dieux; lui seul peut voir une personne portant son casque, puisqu'il en est le propriétaire), possède la Corne d'Abondance

Description


Description mentale :

Généralement, on voit Hadès comme étant un être froid, sans coeur et sans aucun sens de l'humour, cruel, sadique, un ermite qui aime donc la solitude et méprise la vie, préférant la mort et  la douleur des humains dont il se délecte un sourire amusé sur le visage en écoutant sans y répondre les plaintes chagrinées et désespérées de ses pauvres victimes. Eh bien...c'est en partie le cas, mais seulement en partie.

Bien sûr, à cause de sa tâche le forçant à rester le plus souvent sous terre il est devenu quelqu'un de solitaire; mais cela est loin d'être son choix. N'ayant pas vraiment le coeur à rire lors de son travail constant, on peut dire qu'en effet, l'humour n'est pas son fort. C'est un être implacable, sévère mais juste; il y a des règles établies et il les fait respecter quoiqu'il advienne, bien que l'on ait déjà vu quelques exceptions notables - à voir dans la partie histoire. Il est sadique, mais surtout avec les criminels qui méritent vraiment un châtiment exemplaire, ainsi qu'avec sa propre insupportable famille. Colérique par moments, ses crises le rendent terrifiant et l'apaiser est difficile. Loin d'être sans coeur, il a toujours apprécié la vie, et s'est même surpris parfois, à envier la vie des humains; ils sont si insouciants et n'ont pas de réelle responsabilité pesant sur leurs épaules.
Fort heureusement, Utopia a changé beaucoup de choses sur son caractère; en bien comme en mal.

Tentant de se sociabiliser quelque peu, Hadès s'essaie maintenant à l'humour; ce qui est une bonne chose en soi, mais...ses blagues sont vraiment pourries...Moins solitaire et profitant de sa vie sur Terre, il n'hésite pas à ramener de temps en temps une fille ou deux à la maison, même si cela ne dure qu'une nuit; après tout, il n'y a pas que Zeus qui peut séduire les jolies filles. Toujours aussi terrifiant lorsqu'il est en colère, la tisane est une excellente solution à ses crises pour qu'il s'apaise enfin. Il est à noter qu'il est accro au café, mais qu'il apprécie grandement les vertus du thé et des infusions. Il ne l'avouera jamais en public, mais quand il a du temps libre, il joue aux Sims; surtout pour tuer et retuer Zeus. Il aime les jeux d'esprit, les échecs en particulier.

Catégorie des détails inutiles:
Spoiler:
Aliment/Plat préféré: Le boeuf/Steak tartare
Fruit préféré: La pomme; rouge de préférence, et non empoisonnée, c'est plus digeste
Boisson préférée: Le café
Couleur préférée: Le noir et l'argent
Musique préférée: Les musiques de Steve Jablonsky
Animal préféré: Le serpent et le chien
Végétal préféré: Le narcisse bleu, le cyprès, la menthe et le peuplier blanc


Description physique :

Hadès fait un mètre quatre-vingt neuf pour quatre-vingt-un kilos (de muscles), a des cheveux courts couleur de jais et un regard sombre accentué par la noirceur de ses prunelles; ses iris arborant une jolie couleur obsidienne mises en valeur par la pâleur de sa peau - à noter qu'elles étaient jadis couleur anthracite. Il a une cicatrice à l'épaule droite, due à une flèche d'Héraclès; flèche qui fut empoisonnée, donc Hadès douille encore un peu beaucoup à ce souvenir.
Sur Sempiternel, il porte une tunique de soie noire et une chlamyde, de couleur tout aussi sombre, bien que les coutures soient dorées; la chlamyde est un des deux manteaux portés par les hommes grecs de l'Antiquité, il s'agit ici d'un carré de tissu maintenu à l'épaule descendant jusqu'aux genoux. Il porte des sandales de cuir. Si on le représente souvent avec sa kunée et sa fourche, il est bon d'indiquer qu'il ne porte son casque qu'occasionnellement; car être sans arrêt invisible aux yeux de tous est loin d'être pratique quand il doit donner des ordres à ses subalternes, surtout que certains sont quelquefois un peu...tête-en-l'air. Il en va de même pour sa fourche puisqu'il est capable de se défendre sans avoir besoin de son arme principale.
Sur Terre, c'est costume-cravate sur mesure et toujours sombre, gris ou noir, jamais de blanc. Les cravates sont en soie, évidemment, et peuvent constituer une légère touche de couleur dans sa tenue quand elles ne sont ni blanches ni noires; du rouge, du bleu ou du vert. Les boutons de manchettes sont en argent, agrémentés de pierres précieuses toujours assorties à la cravate. Quant aux chemises, elles sont en soie - cela va de soi...aha ! - et peuvent être blanches le plus souvent ou noires, ce qui est encore plus courant. Mais...quand il est seul et que personne n'est là pour le déranger, il aime bien porter des nœuds papillons et des fez; parce que c'est cool.
Depuis qu'il a lu quelques écrits sur Terre où il est dit qu'il sent le soufre, il ne peut s'empêcher d'abuser de son gel douche qui sent la grenade; mais de manière étrange c'est l'odeur de son dentifrice à la menthe qui est plus forte. De plus, il n'a jamais senti le soufre; mais il est un peu obsédé par l'idée de sentir bon, question d'honneur apparemment...bon ok, il complexe là-dessus.


Histoire :


L'histoire de Hadès, sur Sempiternel, c'est simple à résumer: c'est juste la merde. Mais dit ainsi, cela n'est pas assez convainquant, alors développons un peu.

Hadès est le premier fils et quatrième enfant des Titans Kronos et Rhéa. Aussitôt né, aussitôt avalé par son paternel ayant peur que l'un de ses enfants ne le détrône. C'est ainsi que le futur dieu des Enfers passa son enfance dans des sucs gastriques en compagnie de ses soeurs aînées (Héra, Déméter et Hestia; dans cet ordre de naissance) et de son petit frère Poséidon; une enfance plus traumatisante et dégoûtante, on fait pas. Bien sûr, ce fut grâce au petit dernier - Zeus - que toute la fratrie put sortir de là. En se faisant vomir par le papa. Eh ouais, la mythologie c'est la poésie, le bon goût et la classe incarnés !
S'ensuivit alors une terrible lutte entre les Titans et les Olympiens. Heureusement pour ces derniers, ils purent compter sur l'aide des Cyclopes qui fabriquèrent aux trois frères des armes surpuissantes pour terrasser leurs adversaires: le foudre (et on ne remplace pas le "d" par un "t", namého !), terrible lance foudroyant à une vitesse foudroyante (aha !) les ennemis de Zeus; le trident, permettant à Poséidon de déclencher de funestes tempêtes; et enfin, la kunée, casque magique d'airain rendant invisible aux yeux de quiconque - sauf son détenteur initial - la personne le portant !...un instant...mais ce n'est pas une arme ! Bon, certes, cela reste utile en temps de guerre...mais tout de même...Pour se rattraper, les Cyclopes donnèrent à Hadès une magnifique fourche étincelante en cuivre ciselée d'or et sertie de pierres précieuses, et n'ayant ABSOLUMENT AUCUNE utilité magique; mais elle est très belle et s'il apprend à se battre avec, ce sera peut-être pratique pour le combat. Hadès fit la gueule.
Le combat entre les deux camps fut rude, mais les trois frères triomphèrent de leurs puissants ennemis qu'ils enfermèrent au plus profond du Tartare. Et ils découpèrent leur père pour être sûr qu'il ne reviendrait pas; même s'il est vivant malgré son corps composé façon puzzle non assemblé. Suite à leur victoire, les trois frères se mirent à se départager les différents territoires terrestres. D'un commun accord, la Terre serait à tous. Zeus tricha pour obtenir la suprématie du Ciel, au grand dam de Hadès qui vit l'Océan revenir à Poséidon; il ne lui resta plus que les Enfers sur lesquels régner. Hadès fit encore plus la gueule.
Le dieu ignorait totalement ce qu'il en était pour ses frères, mais pour lui, domestiquer la faune infernale était une lourde épreuve pour laquelle la patience et la maîtrise de soi devaient primer. Sauf qu'au final, il péta un câble, s'enflamma soudainement, fit courber l'échine aux créatures de cet endroit pour s'y installer à coups de fourche dans le c...rectum et redevint sombrement calme quand il eut besoin de pioncer. C'est ainsi qu'Hadès devint le dieu des Enfers, devant en plus, garder les Titans et son cannibale de père. Une éternité de labeur l'attendait. Hadès continua à faire la gueule. Cependant, il réussit à obtenir de tous que tout ce qui se trouvait sous la terre lui appartenait; ce qui le fit devenir le dieu de la Richesse, à cause des filons de métaux précieux comme l'or, ainsi que la présence de pierres précieuses dans les souterrains.

Plusieurs centaines d'années plus tard, Hadès s'enquiquinait toujours autant à faire son sempiternel travail. Il était devenu un peu aigri et blasé par la situation. Les morts causées par les autres dieux s'enchaînaient et qu'il en avait vu des victimes de la jalousie de sa soeur et belle-sœur Héra; toujours à cause de cet imbécile de Zeus ! A croire qu'il y en avait qu'un dans cette famille de fous pour bosser...C'est pourquoi il renonça tout simplement à aimer quelqu'un un jour. Au moins, il ne ferait pas de dégâts et ne briserait aucune vie humaine. Mais cela vexa beaucoup Aphrodite qui ne tarda pas à lui décocher une flèche d'or, le rendant amoureux d'une nymphe du nom de Leucé. Mais cette dernière n'aimait pas Hadès, et elle préféra se changer en peuplier blanc pour le fuir. Il jura de ne plus jamais aimer qui que ce soit; mais c'était une chose impossible. La déesse de l'Amour décocha bien vite une flèche d'or dans le coeur de la nymphe Menthé qui se mit aussitôt à aimer le dieu; mais lui, il l'ignora d'abord, ayant encore l'esprit occupé par Leucé, et par son travail. Quelques temps plus tard, Aphrodite frappa de nouveau Hadès d'une flèche d'or - toujours aussi discrètement, sinon elle se ferait juste un peu étriper - et il tomba amoureux de sa nièce; Korè. Et bien sûr, tout le monde sait qu'il enleva la jeune fille alors qu'elle cueillait des fleurs pour l'emmener dans son royaume, la piéger en lui faisant manger sept pépins de grenade, le fruit favori de la captive. Et tout le monde sait que Déméter vint réclamer sa fille, allant jusqu'à rendre la vie impossible à tout le monde (y compris Hadès, mais la vie...voilà quoi...) pour finalement obtenir gain de cause auprès de Zeus; sauf qu'il avait émis la condition qu'elle n'ait pas mangé de nourriture venant des Enfers, puisque selon la règle, cela l'enchaînerait à ces lieux. Et la jeune fille ayant avalé ces grains de grenade était obligée de demeurer avec Hadès; mais pas pour toujours, puisque Zeus trouva un accord convenable qui était "six mois aux Enfers, six mois sur Terre", donnant naissance au cycle des saisons.
Le mariage fut mortel - AHA ! Déméter se contenta de haïr et maudire Hadès tout en consolant sa fille, Zeus trouva que son frère se décoinçait enfin, Aphrodite et Arès...hum...non rien...Bref...Déméter fit d'ailleurs don de la Corne d'Abondance à Hadès, en guise de cadeau de mariage; l'Abondance devint un autre de ses ministères, mais plus grâce à sa femme en fait.
Au fil du temps, la personnalité de Korè changea du tout au tout, tombant peu à peu amoureuse de son mari, qui était loin d'être un mauvais parti. Non seulement il avait refusé de la toucher sans son consentement - oui, ce dieu fut puceau jusque tard dans sa vie, mais ne le répétez à personne, merci - mais il avait également fait en sorte qu'elle se sente à peu près bien dans les Enfers. Il l'avait laissé prendre soin du jardin, ce qui avait permis d'apporter d'innombrables plantes et arbres fruitiers qu'il n'avait que rarement vus. Elle était libre de se promener partout où elle le voulait, du moment qu'elle évitait de se blesser vu qu'il tenait beaucoup à elle. De plus, elle avait droit de donner son avis sur ses décisions, et le dieu ne faisait presque rien sans avoir eu son opinion. Il ne sut jamais si elle l'avait déjà trompée, mais quand bien même cela se serait fait et qu'il l'aurait su, il n'en aurait rien dit et n'aurait pas même cherché quelque représailles; il l'aimait trop pour lui faire de la peine en cherchant à se venger. Ils avaient fini par très bien s'entendre. Au bout de quelques siècles.
Et ce fut au bout de ces quelques siècles que Menthé, ayant attendu aussi longtemps, reçut enfin ce qu'elle voulait. L'amour du dieu. Aphrodite décocha une nouvelle flèche dans le coeur d'Hadès, le rendant amoureux de la nymphe. Avant que leur amour ne soit consommé, Korè devenue Perséphone la changea en menthe; et elle refusa toujours de dire de qui elle avait eu l'information. Bien sûr, le dieu en fut désespéré. Cependant il ne fit toujours rien contre sa femme. C'était légitime après tout.
Et la vie continua.

Un jour, un beau jeune homme musicien se présenta aux Enfers. Il s'appelait Orphée et avait réussi à charmer Cerbère qui l'avait fait passer - surtout parce qu'il s'était endormi d'un coup dès la première note - ainsi que tout le monde en ces lieux pour se retrouver devant le couple infernal. Il expliqua sa situation, il voulait seulement reprendre Eurydice, morte trop jeune et injustement. Perséphone supplia Hadès de laisser une chance au jeune homme et c'est visiblement à contre-coeur qu'il lui proposa un marché: il allait devoir sortir de ce lieu sans jamais se retourner, autrement la belle retournerait aux champs des Asphodèles. En vérité, le dieu avait été charmé par la musique de l'éphèbe, et impressionné par son courage et son astuce, puisque parvenir vivant aux Enfers pour demander de ressusciter quelqu'un...bah...c'était pas courant; en revanche, jamais il ne l'avouerait. Il fut très désolé qu'Orphée ne réussisse pas, mais au moins ils furent réunis dans la mort plus tard.
Quelques temps après, Thésée et son ami Pirithoos débarquèrent, alors que le dieu était tranquillement en train de déguster du vin de grenade avec sa femme - pour une fois qu'ils pouvaient se reposer sans qu'il y ait une file d'attente monstre parmi les morts attendant d'être jugés. Hadès pensait qu'il s'agissait encore d'humains venus réclamer la résurrection de quelque proche et était plutôt heureux, puisque, de bonne humeur, il était prêt à leur céder aisément le proche en question. Mais il déchanta bien vite. Les vaniteux étaient partis en quête de filles de Zeus à épouser, et si Thésée avait obtenu Hélène, son ami Pirithoos, suite aux dires totalement ironiques d'un Oracle, leur avait dit d'aller demander la main de Perséphone à Hadès lui-même. La déesse se fit un facepalm mental et le cerveau de son mari cessa un instant de fonctionner. Cependant courtois, il les invita à entrer, histoire de parler plus longuement de la chose, puisqu'il espérait avoir juste très mal compris leur demande; au fil des siècles, ne savait-on jamais, peut-être qu'il commençait à être un peu sénile. Mais non. Perséphone les invita à s'asseoir non pas sur des fauteuils normaux mais sur les chaises de l'oubli, et la peau du dos des deux messieurs fusionna avec les dossiers, les collant aux sièges, tandis que la magie de l'amnésie fit son oeuvre. Hadès se contenta alors de faire mettre les sièges avec les deux crétins dans une pièce non occupée de son palais et la vie reprit son cours.
Si le dieu des Enfers pensait avoir tout vu en matière de bêtise humaine, il avait tort. Et cela se confirma lorsqu'il reçut la visite de Héraclès, venu chercher Cerbère pour l'emmener devant un roi dont le dieu se fichait éperdument. Il va sans dire qu'il aurait accepté que son chien à trois têtes s'absente juste le temps que le héros réussisse son épreuve, mais ce dernier n'avait pas de temps à perdre et en oublia juste la politesse. Ce qui fit dire non au dieu; juste un "bonjour" lui aurait suffi. Vexé, le fils de Zeus lui décocha une flèche empoisonnée au sang de l'Hydre de Lerne dans l'épaule droite, le faisant hurler de douleur. Furieux, Hadès lui dit qu'il n'avait qu'à affronter son gardien à mains nues s'il voulait le prendre, mais qu'il avait juste intérêt à le ramener, tandis que la déesse Hécate se dépêcha d'amener son patron sur l'Olympe pour être soigné. Et vu comment il douillait, on se hâta de désinfecter sa plaie et de la bander. Pour faire simple, le poison de l'Hydre tue instantanément un humain lambda. Sauf que Hadès est un immortel. De plus, elle cause autant de dégâts que de l'acide sulfurique tombant sur de la peau et infiltrant le système sanguin. Quand il revint enfin aux Enfers, Perséphone lui apprit qu'Héraclès avait pu délivrer Thésée mais pas Pirithoos; et le dieu s'en ficha totalement.

Plusieurs autres années plus tard, Hadès reçut la visite qu'un étrange personnage affublé d'un bien singulier costume; ce qui poussa le dieu à au moins recevoir et écouter ce monsieur; la nouveauté se faisant rare, il avait bien envie de se changer les idées. Ce jour-là, Perséphone n'était pas là puisqu'elle était repartie sur Terre, vivre avec sa mère. L'étrange bonhomme se mit à présenter un projet au dieu qui accepta de le suivre, après qu'il lui eut sorti des arguments valables et pertinents. Et ce fut lorsqu'Hadès découvrit cet autre monde qu'il eut le déclic, après avoir vu et lu quelques adaptations de son histoire, de son personnage, de ce que les gens pensaient de lui. Et il fut tout à fait déterminé à changer cela. D'autant plus qu'il apprit la vérité. Son amour pour les trois femmes de sa vie avaient été dictés. Il avait été manipulé depuis longtemps par quelqu'un d'autre. Et son coeur s'assombrit.

Désormais, sa vie est remplie d'allers-retours entre Sempiternel et la Terre de cet autre monde, et il n'en a sûrement pas parlé à sa femme. Si sa confusion du début fut grande, il n'a plus aucun remords à profiter d'une nouvelle vie. Bien sûr, il a bien vu qu'ici, ses pouvoirs sont amoindris, mais il n'en a cure; bien qu'il ait été surpris que son fidèle Cerbère se scinde en trois gros chiens noirs triplés quand il arrive dans cet étrange monde. Tantôt Hadès, dieu souverain des Enfers, tantôt Aïdoneus Klymenos, digne héritier de Strygeros Klymenos (changer d'apparence a son avantage). Ledit Aïdoneus n'est rien d'autre, dans ce monde dit réel, qu'un riche bonhomme travaillant pour une très grande entreprise dans la branche financière, devenu patron de la banque tenue par ladite entreprise. Un patron jeune, plutôt beau gosse, souvent vu en compagnie de jolies filles, toujours bien fringué, ayant acheté plusieurs résidences secondaires dans différents endroits du monde afin d'éviter de séjourner dans les hôtels; il aime sa tranquillité. Et en parlant de tranquillité, sa dernière demeure achetée en date est une petite maison tout à fait charmante dans un petit village du nom de Murviel-Montpellier; ses voisins d'en face sont sympathiques et son toutou préféré s'entend bien avec la chienne de lesdits voisins, Daiko. Cette dernière demande peut-être un peu trop de câlins à son goût, mais elle est gentille.
Avec ses nouvelles cartes en main, bientôt, ce sera au tour de Zeus et d'Aphrodite de souffrir.


Test RP :


Cette charmante petite maison était située dans un endroit tranquille, là où personne ne viendrait le déranger; du moins en principe. Il l'avait racheté il y a de cela un an et avait fait rasé l'étage, pour permettre à ses voisins sympathiques de la maison d'en face de profiter des feux d'artifice du 14 juillet. Bien sûr, il y avait plus joli dans ce village, mais il n'avait pas choisi cette bicoque pour que ce soit joli; et de même, le fait qu'elle soit petite, par rapport à ces autres grandes demeures ne le dérangeait pas. Ce qu'il recherchait avant tout c'était sa tranquillité. Et puis, son choix ne regardait que lui. Evidemment, ses trois chiens qui n'en formaient qu'un n'étaient pas très contents, mais il se passait bien de leur avis.

Il vint s'asseoir dans le fauteuil de cuir noir en face de sa télévision et alluma une chaîne au hasard, regarda quelques minutes et zappa; le film de la chaîne précédente parlait de l'histoire d'une famille mafieuse italienne appelée Morten, mais il y avait beaucoup de violence et de sang alors qu'il voulait quelque chose qui le fasse rire; pour changer. Il observa à travers la vitre du salon, donnant sur la rue, ses charmants voisins sortant de la voiture. Depuis quelques jours, ils hébergeaient une amie de leur fille, une espèce de folle hystérique et chiante. Les deux filles se retournèrent, se sentant peut-être légèrement observées; il les salua d'un signe de tête, un petit sourire pour l'aînée et rien pour la plus jeune qu'il ignora totalement. Puis il se leva et se rendit dans la cuisine après avoir éteint la télévision. Il avait besoin de tisane.
Depuis qu'il était sur Terre, la tisane était une solution efficace à ses crises lorsqu'il se mettait en colère; mais même sans ses crises il aimait boire de la tisane, ne serait-ce que pour s'endormir. Mais il ne l'avouera jamais à personne. Jamais. Le dieu des Enfers se mettant à boire sa petite camomille, et en plus dans une tasse de porcelaine avec un mouton peint dessus...merci mais non. Un peu de crédibilité, diantre !
Le bruit de ses trois chiens se bousculant derrière lui pour entrer le fit soupirer. Il commença à faire infuser sa boisson calmante et attrapa le sucre dans un tiroir; aussitôt l'un des trois crétins le poussa, lui faisant faire tomber la boîte de sucres par terre; et les trois compères de se jeter sur le contenu. Le dieu soupira encore une fois, frappa sur le museau des bestioles pour les calmer; il allait devoir racheter du sucre à la supérette du coin. Il sucra donc sa camomille avec du miel de fleurs, se dirigea vers son bureau et s'installa dans le siège moelleux, alluma l'ordinateur et démarra le logiciel. Les Sims. Ce jeu était merveilleux. Il allait encore pouvoir tuer Zeus et Aphrodite. Jubilant intérieurement, il attendit sagement que le chargement se fasse.
Le jeu ne faisait que commencer.


*****************************************************************************


Vous

Pseudo/nom: Akuma

Age: Dix-neuf ans physiquement, mentalement, avec les deux-cent-trois personnes dans notre tête on se le demande encore ~

Avez vous lu le règlement ? : Oui

Comment avez vous connu le forum ?: Blanche-Neige

Que pensez vous de celui-ci ?: Joli design, bon contexte


_________________
avatar
Hadès
Dieu grec de l'Erèbe

Messages : 246
Date d'inscription : 21/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiche de Hadès/Aïdoneus Klymenos

Message par Blanche-Neige le Ven 21 Aoû - 21:08

Fiche validée Smile amuse toi bien !
avatar
Blanche-Neige
Admin

Messages : 365
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum